RUGBY. VIDÉO. Emplâtré dans le sol tête la première : un carton jaune crée l'indignation à l’étranger
Une polémique arbitrale titille les amateurs d’United Rugby Championship ces derniers jours, la faute à un carton jaune jugé peu sévère.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Une polémique arbitrale titille les amateurs d’United Rugby Championship ces derniers jours, la faute à un carton jaune jugé peu sévère.

La Ligue Celte, enfin… Le Pro 14, euh non… L’United Rugby Championship, ou appelez-le comme vous le souhaitez, est au cœur d’un débat depuis le 21 octobre dernier. La raison ? À la 48ᵉ minute de jeu du match opposant le Connacht aux Scarlets, l’arbitre arrête le temps pour revenir sur une action litigieuse. En effet, dans un ruck, le numéro 8 des locaux irlandais tente de faire perdre ses appuis à Tom Price, deuxième ligne des Scarlets. Pour y arriver, il tente un mouvement particulièrement dangereux, plus proche d’une prise de catch que d’un geste de rugby. Pour ne rien arranger, le premier soutien dans le ruck et numéro 4 du Connacht, Niall Murray, se redresse alors que les jambes de son adversaire passent au-dessus de lui. Price finira encastré la tête la première dans la verdoyante pelouse irlandaise. Heureusement, le joueur se relève ensuite sans problème et n'a aucune séquelle.

RUGBY. ARBITRAGE. L’essai de Clermont face au Stade Toulousain était-il valable ?RUGBY. ARBITRAGE. L’essai de Clermont face au Stade Toulousain était-il valable ?

Mais alors, quelle est la polémique ? Eh bien, l’arbitre sud-africain, Marius Van der Westhuizen, n’a sanctionné cette action que d’un simple carton jaune pour le numéro 8. Outre-Manche, une petite vague de contestation a alors vu le jour. La raison à une certaine incompréhension des supporters, mais aussi à un habituel bashing irlandais dès que le sujet touche à l’indiscipline. Les équipes irlandaises, que cela soient les clubs ou la sélection, sont souvent accusées de favoritisme arbitral. Une notion que votre tonton un peu ivre n’hésite pas également à clamer haut et fort devant son écran à chaque France - Irlande, mais qui reste objectivement dur à prouver.

Pour l’occasion, la sanction établie a été la source de beaucoup d’incompréhension. Une discorde alimentée par les paroles de l’officiel de match. En effet, ce dernier donne les justifications suivantes à son arbitre vidéo, Marius Jonker, et déclare : “Le 4 vert fait basculer involontairement le 5 rouge en se relevant. Le 8 vert, lui, tire le 5 rouge horizontalement et la tête du joueur basculé touche le sol. Cependant, la distance entre le sol et le joueur est vraiment faible. Le niveau de danger n’est pas élevé. Un carton jaune devrait suffir.ARBITRAGE. Ces nouvelles observables vont-elles mettre fin à l'essai de pénalité + carton jaune ?ARBITRAGE. Ces nouvelles observables vont-elles mettre fin à l'essai de pénalité + carton jaune ?

Suite à ça, la toile s’est empressé de commenter la décision de M. Van der Westhuizen. Ainsi, Rugby and The Law, média britannique dédié à l’arbitrage et à la législation dans le rugby, prend part au débat. Ce dernier livre son avis en ajoutant ceci : “Intéressant, le mouvement du numéro 4 du Connacht qui a fait basculer le joueur des Scarlets a considérablement atténué l'idée d'un carton rouge. Cependant, le niveau de danger de la réception (bien qu'au ralenti) ne semble pourtant pas faible.” Ensuite, un arbitre amateur irlandais du nom de Peter Gaughan a également livré son analyse et déclare : “Il est pertinent de relever que le 8 vert ne conteste pas le joueur en venant dans l’axe. La seule raison pour laquelle le geste est devenu dangereux est parce qu'il s’est immiscé au-dessus du 4 vert qui s'est ensuite relevé. C'est un accident bizarre.VIDEO. TOP 14. Le totem d'immunité de Dupont fait enrager les supporters de ClermontVIDEO. TOP 14. Le totem d'immunité de Dupont fait enrager les supporters de Clermont

Bref, vous l’aurez compris, cet accident et cas d’arbitrage particulièrement atypique laisse planer beaucoup de doutes. Pour se faire une idée, nous avons demandé conseil à notre arbitre maison : Dédé Puiledébut. Pour l’officiel du Rugbynistère, il avoue “comprendre que cela fasse polémique” et estime que le “niveau de danger est élevé”, malgré le peu d’images qu'il a pu voir. Par ailleurs, plusieurs experts contactés par RugbyPass ont confirmé au média anglophone que la faute pouvait valoir, selon eux, un carton rouge. Bien que l’histoire soit déjà écrite dans le marbre, le consensus autour de cette décision semble difficile. Derrière la dangerosité du geste, cette action et les débats qui l’entourent auront tout du moins le mérite de faire réfléchir, encore un peu plus, les instances au sujet de la protection des joueurs. Une notion qui va de pair avec les sanctions appliquées à ceux mettant en danger leurs adversaires/coéquipiers.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le carton jaune me choque pas. Le joueur vert ne fait pas l'action de retourner son adversaire. Simplement le tirer en arrière/sur le côté.

Ce qui fait que la tête touche le sol en premier c'est la position du gratteur la tête plus basse que les hanches (ce qui est interdit),

  • Mat RCK
    14469 points
  • il y a 1 mois

C'est un arbitre sudaf. Pour un sudaf, sortir un carton rouge pour un fait de jeu, le type doit porter son adversaire à bout de bras et le projeter au sol façon Undertaker 🤯💥

On a cité des joueurs pour moins que ça après un match...On verra bien...

Ce jaune est une honte, cette action mérite seulement un rouge. Le plaqueur amène le joueur la tête directement vers le sol, il a de la chance de pouvoir se relever sans dommage.
La tête serait partie vers l'arrière on aurait eu un mort sur le terrain, là elle part sur le côté et l'épaule empêche plus ou moins une torsion trop importante, mais vers l'arrière il y a rien qui l'aurait retenue

Derniers articles

Sponsorisé News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News