[VIDEO] Kremer et Fickou retournent Dakuwaqa comme une crêpe pour l'un des plaquages de ce début d'année !
Le champion olympique 2016 n'a pas que distribué face à Paris.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Lors de la rencontre entre Toulon et le Stade Français, l'Argentin Marcos Kremer a infligé un plaquage spectaculaire au Fidjien Dakuwaqa. Un choc à 225 kilos !

Simplicité, efficacité : Toulon reste intouchable à la maison face au Stade Français [VIDÉO]Simplicité, efficacité : Toulon reste intouchable à la maison face au Stade Français [VIDÉO]

Vous l'avez probablement vu, Toulon et le Stade Français se la donnaient dimanche dernier à 21h, sur la pelouse de Mayol. Un match aux allures de choc en vue des places qualificatives, entre deux équipes qui tournent bien depuis plusieurs mois. Mais au-delà du résultat (35 à 13), c'est aussi la composition toulonnaise qui a interpellé. Les blessures faisant, la curiosité de Patrice Collazo aidant, le RCT débutait en effet avec un certain Eben Etzebeth en numéro 6, ou encore Masivesi Dakuwaqa au poste de premier centre. D'ailleurs, ces deux là se sont exprimés de fort belle manière dans une position qui ne leur ait pas familière, notamment le Fidjien, auteur d'un superbe franchissement en première période et qui a distribué les timbres durant 80 minutes. 

Mais peu avant l'heure de jeu, le colosse polyvalent (1m90 pour 110kg) s'est fait prendre à son propre jeu par l'international argentin Marcos Kremer. Remplaçant au coup d'envoi, le Puma (32 sélections) est entré sur le pré avec la ferme intention de brasser du gibier. Et, bien gainé, le solide flanker (1m96 pour 115kg) a retourné Dakuwaqa comme une vulgaire crêpe alors que celui-ci arrivait avec une course rectiligne, également aidé au bout de son effort par Gael Fickou.

Lien Vidéo

Le genre de plaquage qui marque les esprits, mais qui n'a pour autant pas empêché les Toulonnais d'empocher le bonus offensif au bout du compte. Un geste défensif sur fond de choc des titans qui n'est pas sans rappeler celui d'un autre Parisien, James Haskell, il y a fort longtemps maintenant.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Heu je me trompe peut être mais Fickou n'est pas un peu hors jeu ou alors son timing est parfait avec la sortie de balle de Serin

@schallerthomas17

En regardant bien, Fickou n'est pas en position de hors-jeu. On peut le voir arriver, en trottinant dans la ligne, et quand Serin lève le ballon, Fickou s'avance vers le récepteur.

C'est ippon ni mauvais.

Un symbole du Potes à Goze : un Argentin plaque un Fidjien...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News