Anciens clubs

Wasps
Wasps

De 2012 à 2018

Premiership
Ricoh Black Rams
Ricoh Black Rams

De 2011 à 2012

Highlanders
Highlanders

De 2011 à 2012

Super Rugby
Stade Français
Stade Français

De 2009 à 2011

Top 14
Wasps
Wasps

De 2003 à 2009

Premiership

Présentation

Nom : James Haskell
Date de naissance : 02/04/1985
Lieu de Naissance : Windsor (Angleterre)
Nationalité : Anglais
Poste : 3ème ligne aile
Equipe actuelle : London Wasps
Ancien club : London Wasps (Angleterre 2003 – 2008), Stade Français (2009-2011), Ricoh Black Rams (2011-2012), Highlanders (2012)


Le parcours sportif de James Haskell en quelques points :
 A l’académie des London Wasps, Haskell est repéré puis sélectionné dans l’équipe d’Angleterre des -18 ans où il est nommé capitaine.
 A 18 ans James Haskell joue pour la 1ère fois dans l’équipe fanion des London Wasps et fait son apparition dans le squad anglais des -19 ans .
 Champion d’Angleterre en 2004 et 2005.
 James gravit tous les échelons un par un, équipe d’Angleterre -21 ans, l’équipe à 7 puis l’équipe A’ (England Saxons) pour enfin connaitre l’honneur de porter le maillot de l’équipe nationale d’Angleterre au Millenium Stadium contre le Pays de Galles lors du Tournoi 2007.
 Vainqueur de la coupe d’Europe en 2007 aux côtés d’un certain Raphaël Ibanez.
 Alors qu’il devient indéboulonnable dans en équipe d’Angleterre, James Haskell décide de franchir la manche et signer au Stade Français.
 James Haskell se retrouve au centre d'une controverse entre les clubs du Top 14 et la Fédération Anglaise pour la libération des joueurs internationaux. Malgré cela, Haskell décide de rester à Paris.
Ses performances avec le Stade Français ainsi que la blessure de Tom Croft lui ouvrent les portes de la sélection en 2010.
Après la Coupe du monde, il décide de rejoindre la Top League au Japon.
En 2012, il réalise un rêve en intégrant la franchise de Super 15, les Highlanders. Il participe à 12 rencontres.


James Haskell dans les douches :
"Il est vraiment professionnel et cohérent dans sa façon de travailler. Il ne fait rien au hasard ", c’est ainsi que le préparateur physique du Stade Français résume le comportement de l’Anglais depuis le début de la saison. Comme de nombreux compatriotes, James Haskell a décidé de rejoindre le lucratif Top 14. Il fut un des premiers à faire le choix de la France et de Paris : "Le Stade Français est une grande équipe. Je voulais découvrir autre chose. C'est un énorme challenge pour moi" s’exclame celui qui assure avoir renoncé à des salaires plus alléchants en Angleterre pour rejoindre la capitale Française. Haskell n’est d’ailleurs pas le seul à avoir pris l’Eurostar puisque Tom Palmer et Olie Philips ont pris le même chemin. Il est d’ailleurs en colocation avec ce dernier à Paris.
Le rugby « show, strass and paillettes » était une idée qui enchantait l’international Anglais comme en atteste sa participation au calendrier du Stade Français 2010. James Haskell fut même choisi pour orner la couverture du calendrier comme on peut le voir dans le making of des Dieux du Stade 2010. Il se plait à découvrir un autre rugby mais aussi une autre culture. Il fut par exemple surpris que tous les joueurs du Stade Français se serrent la main chaque matin.
Véritable boute-en-train, Haskell a parfois dépassé les limites comme lors de ses années lycée où il filma un couple dans un moment propice à faire rire la totalité du lycée le lendemain. Cette mauvaise blague qui ne fut pas sans conséquence, l’a aussi fait grandir et le jeune gai luron est aujourd'hui engagé dans de nombreuses associations caritatives en Angleterre.


Derniers articles