Coupe du monde - Angleterre : James Haskell règle ses comptes sur Twitter, Danny Cipriani menacé par Mike Catt ?
Angleterre - Coupe du monde : le clash de James Haskell sur Twitter.
Le flanker de la Rose a répondu aux attaques de deux anciens internationaux, quand une vieille histoire concernant Danny Cipriani ressort.
On connait James Haskell pour son passage remarqué (ou pas) au Stade Français et son amour de la muscu. Mais n'oublions qu'entre deux tutoriels de crossfit, le troisième-ligne poursuit sa carrière de rugbyman. A trente ans, Haskell sort d'une belle saison avec les Wasps, ce qui a convaincu Stuart Lancaster de le convoquer pour la Coupe du monde. Manque de chance, l'ancien Parisien a dû se contenter d'une place de réserve pendant la compétition, vivant des tribunes l'élimination de son équipe face à l'Australie.

Qu'il ait été sur le terrain ou pas, Haskell se sent tout de même visé par les critiques des médias envers le XV de la Rose, mais aussi par celles des anciens joueurs. Sur Twitter, il a ainsi répondu - assez offensivement - à deux anciens internationaux : Lewis Moody et Neil Back. Tout commence avec ce dernier, champion du monde en 2003. Sur le compte officiel de l'équipe d'Angleterre, Haskell souhaite remercier les "fans incroyables" en battant l'Uruguay. Ce à quoi Back balance une première cartouche, sommant le flanker de "ne pas prendre son selfie stick sur le terrain avant le coup d'envoi, comme lors du match face aux Fidji." Ce à quoi Haskell répond par un tweet (depuis supprimé) : "Je ne jouais même pas ! Tu es si vieux que tu ne vois même plus. J'espère que les ventes de ton livre marchent mieux que ton coaching." Haskell regrettant les "commentaires négatifs à son égard" de la part "du héros de mon enfance." Avec un flegme bien britannique, Back conclue : "Tout le monde participe au rendement de l'équipe, mes yeux vont bien, comme les ventes de mon livre. J'aime coacher, merci."

Quid de Lewis Moody ? L'ancien Leicesterman s'est de son côté dit "ravi de voir débuter Haskell et Easter face à l'Uruguay" mais en précisant que l'Angleterre a besoin de regarder "la nouvelle génération". Ni une, ni deux, Haskell réplique à nouveau : "J'ai 30 ans, pas 40. Tu as continué à jouer quand la moitié de ton corps était cliniquement mort." Ces tweets n'ont eux pas été supprimés. Pour rappel, les soldats de Sa Majesté doivent respecter un code de conduite et ne pas être entraînés dans des disputes sur les réseaux sociaux. C'est raté... Haskell en subira-t-il les conséquences ?

Vers une affaire Cipriani ?

En Angleterre, il semble que l'élimination prématurée de l'équipe nationale délie les langues. Ainsi, on apprend qu'une altercation a eu lieu en août dernier entre Mike Catt (adjoint de Lancaster et lui aussi champion du monde 2003) et Danny Cipriani, écarté le lendemain de la liste finale des 31 joueurs. Selon Sportsmail, Catt aurait répété à deux reprises à l'ouvreur de Sale qu'il allait "mettre un terme à sa carrière internationale". Catt avait même dû s'excuser après que plusieurs joueurs ont pris la défense du joueur. La RFU a reconnu l'incident, précisant tout de même qu'il n'avait pas eu d'incidence sur le départ de Cipriani.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'suis déçu... Déçu parce que mis en bouche par le titre de l'article mais la pauvreté des réponses d'Haskell. La vérité, ça fait de la peine d'avoir aussi peu de répartie!

Cela fait maintenant deux coupes du monde que les anglais finissent mal, surtout en dehors des terrains.

'Sont mal éduqués les jeunes british ?

Pour une fois que Danny Cipriani tente de se remettre à son niveau, si on l'écarte pour ce genre de choses... Curieuse histoire, beaucoup de problèmes interne qui montre que tout n'était pas réglé! Après on râle avec notre jeu,mais quand je vois certains des jouers anglais, je suis vraiment très content de notre edf, qui a sans doute quelques efforts a fournir dans le jeu mais rete exemplaire, ne lâchera jamais et... jouera les 1/4 de final de la rwc.

@labouille

Bien vu @Labouille, on sera en 1/4 et pas les Anglais, malgré tout ce qu'on peut dire sur l'EDF et PSA... Il gère bien le groupe, il n'y a pour l'instant pas de tensions internes apparentes..

Du coté Anglais par contre: la non sélection de certains joueurs pour mauvaise conduite (Hartley, Tuilagi,..), les tensions entre le staff et certains joueurs, les relations ambiguës entres joueurs, entraîneurs, fédé ( famille Farrel, famille Ford, Haskell,etc...) bah je trouve que ça fais beaucoup!

Bref...Allez les petits!

Trop triste ce débalage people !!! Comme quoi l'union n'était pas sacrée .....

Lawrence réveille toi, ils sont devenus Fous........

  • benny
    15321 points
  • il y a 3 ans

Cirpiani aurait déclaré que Mike Catt n'aurait pas eu sa place dans l’équipe d'Angleterre 🙂

  • ced
    96143 points
  • il y a 3 ans

ils vont se bouffer entre eux, jusqu'au dernier, je plains quand même celui qui va bouffer la reine, même mariné faudra mastiquer fort.

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 3 ans
@ced

C'est.....dégueulasse.....Déjà que la pauvre reine a juste vu quinze coq décapité sur le gazon... Elle va chanter 'God save England's Rugby' bientôt.

  • XVOurs
    13972 points
  • il y a 3 ans

Depuis l'élimination du XV de la Rose, le grand déballage entre les médias anglais, les joueurs et anciens joueurs via les réseaux sociaux a un côté un peu pitoyable.
Vivement que tout cela se tasse, le rugby anglais mérite mieux que ça.

comme quoi même chez les flegmatiques Anglais y a du bordel.

  • Fanch
    19812 points
  • il y a 3 ans

Catt fight.
Une fois de plus la victoire a de multiples parents et la défaite orpheline.

Quand on a inventé les tabloïds on sait comment alimenter ceux ci en histoire ........

Mais Artillon tu as raison ce genre d'article se savoure 🙂

  • Higelm
    15583 points
  • il y a 3 ans

Et bien c'est sympa l'ambiance chez les Anglais.

Choc de générations, conflits internes, conflits d'intérêt, mauvais choix des hommes, c'est du beau boulot. Finalement avec notre Saint-André, on n'est pas si mal.

A noter aussi les affirmations de Billy Vunipola sur le père Farrell, ayant toujours le dernier mot, et que le véritable entraîneur c'était lui et non pas Lancaster. Je sens que d'autres révélations vont tomber dans les jours qui viennent. Miam.

  • Kanpai
    24840 points
  • il y a 3 ans

On a tous déjà vu ça : une équipe va mal, et d'un coup tout le monde tombe dessus, avec des avis et commentaires plus ou moins légitimes / pertinents.

Les anciens joueurs sont souvent les pires, à croire qu'ils oublient qu'ils ont eux aussi connu des mauvaises périodes (sauf Imanol, notre seul maître à tous).

Vous allez voir, dans 10 ans, on verra Teddy Thomas se plaindre du manque de rigueur aux entrainements, et Nakaitaci trouvera que les jeunes gâchent trop d'occasion !

  • to7
    11244 points
  • il y a 3 ans
@Kanpai

Vincent Clerc devrait logiquement ne pas tarder à se plaindre des ailiers qui font du travers et bubulle se plaindre que le rugby perd ses valeurs avec toutes ces simulations

  • drib
    85 points
  • il y a 3 ans
@Kanpai

J'adore ce jeux: dans dix ans:

Wesley Fofana trouvera les centres des bleus trop "coffre à ballon"
Louis Picamoles dira que les joueurs sont trop focalisé sur la MUSCUU.

A vous...

Il joue pas chez les canucks Haskell ?!? en tout cas il envoie des buches

Un article comme celui-là, ça ne se lit pas... ça se savoure.

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News