TRANSFERTS. TOP 14. Après les défenses, Retière et Capuozzo dynamitent maintenant le marché !
Après les défenses, Retière et Capuozzo semblent bien décidés à dynamiter le marché des transferts!
Alors que Retière et Capuozzo arrivent en fin de contrat avec leur club, de nombreuses écuries du Top 14 veulent en profiter pour tenter de faire un gros coup.

Si certains se plaignent que le marché des transferts se débride de plus en plus, les cas Arthur Retière et Ange Capuozzo ne vont pas leur plaire ! En effet, tous deux en fin de contrat en juin prochain, les deux modèles de poche aux appuis de feu attirent le regard de nombreux clubs du Top 14. Ne souhaitant pas forcément rester au Stade Rochelais, Arthur Retière a pendant longtemps été observé par le Stade Toulousain. Un intérêt décuplé suite aux départs de Kolbe et d'Huget cet été. Collant parfaitement avec l'ADN de Toulouse, Arthur rejoindrait non seulement le club le plus titré de France, mais il y retrouverait également son ami d'enfance, Romain Ntamack. Un avantage supplémentaire pour le Stade, qui voit en l'ailier rochelais un futur titulaire, d'autant plus que Maxime Médard n'est pas éternel. Mais le hic (car il y a toujours un hic), c'est que Retière n'est pas le seul joueur à plaire au staff haut-garonnais : en effet, le Stade Toulousain se positionne également sur les dossiers Arthur Vincent, Melvyn Jaminet, ainsi que sur celui de Pierre-Louis Barassi. N'ayant pas un budget illimité, il faudra donc faire des choix : et au vu de la montée en puissance de Nelson Épée, peut-être que Toulouse préfèrera davantage prendre un centre pour renforcer son effectif, ce qui pourrait annihiler la venue de Retière dans la Ville Rose.

TRANSFERT. Après Barassi, Vincent et Jaminet, Toulouse vise Arthur Retière (La Rochelle)TRANSFERT. Après Barassi, Vincent et Jaminet, Toulouse vise Arthur Retière (La Rochelle)

Mais l'ailier de La Rochelle n'est pas le seul à attirer les convoitises : faisons un rapide tour en Pro D2 pour se pencher sur Ange Capuozzo. Arrière de Grenoble, ce jeune franco-italien brille depuis quelques années par ses appuis déments, ainsi que par sa vitesse hors-normes. Un profil qui pue le rugby, et qui semble plaire à plusieurs écuries du Top 14. Et non des moindres, puisqu'il s'agit de l'UBB, ainsi que du Stade Français, d'après nos confrères du Midi Olympique. Tous deux désireux de renforcer le poste d'arrière, les deux clubs risquent de voir arriver de la concurrence sur ce dossier, au vu des performances incroyables de ce jeune joueur de 22 ans ! Reste à voir quel sera le choix du joueur, même si Bordeaux semble être le plus en avance sur les autres.

VIDEO. Pro D2. Avec ses cannes démoniaques, Ange Capuozzo fait taire la RabineVIDEO. Pro D2. Avec ses cannes démoniaques, Ange Capuozzo fait taire la Rabine

Une chose est sûre, c'est que les discussions précoces entre clubs concernant des transferts de joueurs sont loin d'être finies. Au contraire, la tendance voudrait qu'elles viennent à se multiplier dans les années à venir. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bah moi je suis étonné que dans la litanie de noms envoyés du côté d'Ernest Wallon, celui de A.Capuozzo justement ne soit pas cité. S'il est un profil de mec qui colle bien au jeu du ST, et plus encore qu'un certain nombre de noms cités, c'est bien lui !
La dernière fois qu'un jeune joueur du triangle arrière a débarqué venant de Grenoble du côté de la ville rose, d'accord, il a marié la fille du boss c'est vrai mais il a aussi fait deux, trois trucs ballon en main pas trop dégueu. Des fois, plutôt que de tenter le diable, c'est bien de remettre au goût du jour une recette qui a déjà marché...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News