TRANSFERT. Top 14. Pas de nouveau défi à Montpellier pour Franck Azéma (ASM)
Franck Azéma souhaite quitter l'ASM.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
L'entraîneur de Clermont Franck Azéma a déclaré qu'il ne rejoindra pas Montpellier l'an prochain. Le technicien souhaite quitter l'ASM mais n'a pas trouvé de club.

ASM Clermont : après 11 ans au club, Franck Azéma va quitter l'Auvergne plus tôt que prévuASM Clermont : après 11 ans au club, Franck Azéma va quitter l'Auvergne plus tôt que prévuC'est l'un des feuilletons du printemps sur le marché des transferts : où ira Franck Azéma l'an prochain ? Le technicien a depuis longtemps exprimé sa volonté de quitter l'ASM. Mais pour l'heure, il est toujours lié au club auvergnat et n'a pas trouvé de point de chute. La piste qui menait à Montpellier s'est en effet fermée cette semaine après que l'entraîneur clermontois a déclaré via La Montagne qu'il n'ira pas au MHR. "Par la force des choses, c’est abandonné", a-t-il ajouté. La direction de la formation héraultaise avait pourtant fait d'Azéma un candidat sérieux pour entraîner son groupe. Lui-même semblait enclin à rejoindre les Cistes.

TRANSFERT. Top 14. Franck Azéma dans le viseur de MontpellierTRANSFERT. Top 14. Franck Azéma dans le viseur de Montpellier Les négociations entre les deux clubs pourraient avoir échoué. À moins que Montpellier n'ait changé ses plans en ce qui concerne le staff. Saint-André semblait sur le départ, mais il pourrait rester tandis qu’Olivier Azam a été prolongé en poste d'entraîneur des avants. "Pour l’instant, je n’ai rien pour la saison prochaine", a avoué Franck Azéma. D'autres rumeurs faisaient état de contacts avec la fédération italienne, qui se cherche un sélectionneur ou bien en Nouvelle-Zélande.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Guillon, voulant préserver les intérêts du club, a légitimement souhaité touché une indemnité pour le départ d'Azéma. S'en est suivie une phase de négociation.
Guillon n'a pas voulu transiger sur le montant qu'il souhaitait, c'est son droit. Altrad, après deux propositions, n'a pas souhaité offrir davantage, c'est son droit également. La négociation a donc échoué.

Est-ce que cette situation est vraiment celle qui préserve le mieux les intérêts du club ? Elle ne rapporte aucune trésorerie, donne l'impression que Azéma a été remercié de ses dix ans de service par une hypothèque sur son avenir, et installe une ambiance délétère dans les rangs de l'ASM.

Est-ce que finalement accepter l'offre d'Altrad n'aurait pas été la meilleure solution pour l'ASM, une solution qui aurait renfloué les caisses (même si c'est moins que ce qu'aurait souhaité Guillon), et qui aurait permis à Azéma de partir de façon plus digne, ce qui selon moi aurait été largement mérité.

  • frakc
    2686 points
  • il y a 1 mois

J'ai lu avec intérêt les messages et les contributions car je n'y connais pas grand chose en droit de façon générale et encore moins au particularismes du Rugby pro. Il y a quelque chose qui me chiffonne et m'interpelle et qui pour moi n'est pas bien "clean". Si Azéma et l'ASM sont en si bon termes, pourquoi dès lors se chamailler pour des indemnités? Azéma s'en va en fin de saison avec les deux parties qui terminent à l'amiable son contrat, il n'est plus payé par l'ASM, ne touche pas d'indemnités de licenciement vu qu'il n'y a pas de licenciement, aucun coût pour l'ASM qui a trouvé son nouveau staff. Là - il me semble - qu'il y a bien un problème lié au fait que l'ASM cherche à optimiser la manoeuvre en cherchant une forme de "rachat" du contrat au lieu de faire une opération à coût 0. C'est peut être "normal" dans le sens ou c'est ce qui se fait d'habitude (pas très jojo à mon goût) mais est-ce qu'Azéma ne mériterait (on ne peut pas dire que ce soit un mercenaire et qu'il a prit en traître un club auquel il semble profondément attaché) pas qu'on le laisse voler de ses propres ailes? Ça ne vous semble pas un peu choquant qu'un club (quel qui soit) soit capable de payer un entraîneur pour ne rien faire, juste pour qu'il n'aille pas chez la concurrence? Ça me fait penser à ses grands clubs de foot qui achètent des bons joueurs en sachant pertinemment qu'ils vont chauffer le banc toute l'année dans le seul but qu'ils ne jouent pas dans un club concurrent. Je ne trouve pas que cette "affaire" honore le rugby pro...

  • Luern63
    4877 points
  • il y a 1 mois
@frakc

L'arrangement à l'amiable était sur la rupture de contrat de Azema pour passer à autre chose pas pour partir chez un concurrent sans indemnités !!!
De plus son départ oblige le club à chercher un nouveau coach qui ne va pas forcement souhaiter travailler avec les adjoints de Azema du coup l'ASM va très probablement devoir payer pour la rupture de contrat de Bès et Goutta et peut être d'autres.
Est ce que Azema a fait un coup de bluff en démissionnant espérant que le MHR s'intéresserait à lui et payerait sans sourciller le rachat de son contrat ou est ce qu'il avait déjà entamé des négociations et qu'elles sont tombées à l'eau je n'en sait rien.
Il y a peut être eut une belle partie de poker menteur dont le perdant serait Azema.

  • frakc
    2686 points
  • il y a 1 mois
@Luern63

"L'arrangement à l'amiable était sur la rupture de contrat de Azema pour passer à autre chose pas pour partir chez un concurrent sans indemnités !!!"
C'est justement ça qui m'interpelle. Je ne trouve pas ça très "amiable". Il doit faire quoi Azéma? Se mettre au tricot pendant deux ans? Pour moi, qui suis naïf, une rupture à l'amiable c'est sans conditions. On finit notre histoire, tu ne me dois rien, je ne te dois rien, personne ne va devant les tribunaux, on passe à autre chose, mais je ne vais pas te demander de ne sortir avec personne pendant deux ans. "le club à chercher un nouveau coach qui ne va pas forcément souhaiter travailler avec les adjoints de Azema" Pourquoi? Dans ce cas ce n'est pas un bon professionnel. Il donne ses directives, les autres appliquent, si c'est une diva capricieuse incapable de s'adapter et de travailler avec des personnes qu'il n'a pas choisi c'est très problématique... Mais ça n'a pas l'air d'être le cas vu que son second reste à la Rochelle... Plus qu'une partie de poker menteur j'ai l'impression c'est une partie de poker truquée où le perdant est Azéma.

  • etutabe
    17595 points
  • il y a 1 mois
@frakc

En dehors des cas autorisés, si le salarié rompt le CDD par anticipation, il doit verser à l'employeur des dommages et intérêts correspondant au préjudice subi.

Cas autorisés : signature d'un CDI dans l'entreprise ou une autre (une promesse d'embauche suffit normalement) ou accord écrit des 2 parties (employeur actuel et salarié). Dans le cas d'Azéma, ce qui m'interroge sur l'attitude de l'ASM c'est qu'ils ont annoncé qu'ils s'étaient mis d'accord....

pour info : il n'y a pas réellement de licenciement en CDD, il n'y a que la rupture anticipée du contrat si faute grave du salarié.

@etutabe

Ils se sont mis d'accord dans certaines conditions que j'ai énuméré plus bas selon les propos du President de l'ASM Jean-Michel Guilon.

  • Luern63
    4877 points
  • il y a 1 mois
@etutabe

Le jour de l'annonce du départ de Azema la déclaration du président a été très claire
Il a dit je cite:
"Dans la mesure où la décision de Franck est de s’engager dans un nouveau projet, pour des raisons qui lui appartiennent, il n’est dans l’intérêt de personne de bloquer la situation et de perdre du temps. Nous avons pris en compte sa demande sous réserve que soient préservés au mieux les intérêts du club. […] Nous avons la confirmation et la certitude de la totale implication de Franck dans les prochains mois.
Les jours suivants il a précisé que si son nouveau projet était à l'étranger il le laisserait partir comme l'ASM avait laissé partir Coter et Schmidt mais il a toujours été clair sur le fait qu'il n'était pas question de le laisser partir gratuitement pour un club concurrent.

Je pense que la situation a changé car le MHR joue bien en cette fin de saison et que la solution gardé PSA est viable. L'ASM ne libère pas Azéma gratuit et c'est son droit mais va devoir payer son salaire et gérer une situation avec deux staffs et deux entraineurs principaux sous contrat. Le didon de la farce c'est Azéma. Je ne sais pas ce que les uns et les autres lui ont promis mais il se retrouve dans une drôle de situation.

@Guilhem34

l'ASM vient surtout de montrer à tout ceux qui y signeront qu'ils ne pourront pas réellement partir à l'amiable. Ça peut être une bonne comme une mauvaise chose.
Nous avons libéré Picamoles plus tôt gratuitement pour son futur club.
JdP a le Mal du pays et on le libère de sa dernière année de contrat.
Est-ce que le départ d'azéma pour Montpellier ou un autre club du top14 est aussi difficile à admettre qu'un très bon joueur qui pourra réellement rendre leur confrontation bien plus difficiles ?????
Le MHR a fait savoir qu'ils avaient fait une ( peut-être deux ?) propositions financière de dédommagement malgré tout. Je doute fort qu'ils n'aient pas pris en compte Les frais de rupture potentielles des contrats des adjoints d'azéma.
Gibbes, qui peut encore devenir champion de France et d'Europe, n'est visiblement pas suffisant pour compensera le départ d'azéma même gratuitement !?

Ils veulent plus!!!! Peut-être vexé qu'il parte à Montpellier ?

Montpellier et Altrad on également le droit de trouver l'attitude peu correcte mais surtout la somme réclamée bien trop chère !!!!

Tant pis, moi ça ne m'aurait pas déplu qu'il nous rejoigne.

Par contre vu les termes employés par Azéma : "par la force des choses c'est abandonné", j'ai du mal à percevoir la bonne compréhension cordiale évoquée par Monsieur Guillon!!!!
Je perçois un peu d'amertume, sans cette réponse !?

Bon, peut-être que l'Italie fera un meilleur T6N la saison prochaine !?

  • Luern63
    4877 points
  • il y a 1 mois
@math1907

Il ne faut pas confondre accord amiable et commun accord.
Et accord à l'amiable ça ne veut pas dire sans indemnités, mais que tu souhaites éviter les procédures.
Quand tu fais signer un contrat de 4 ans à un entraineur en chef et à tout son staff et que à peine plus d'un an après celui ci te dit qu'il souhaite partir ce n'est pas anodin. Etant donné la carrière de Azema à l'ASM il n'était pas souhaitable d'entrer dans des procédures judiciaires pour le retenir à tous prix. D'autant que les premiers jours il a démenti avoir des contacts avec un autre club français et il parlait de congés sabbatiques ou d'expériences à l'étranger. Mais entre engager des procédures à son encontre et accepter la rupture unilatérale de son contrat pour rejoindre un club concurrent il y a un monde surtout si il y a déjà eu des tensions avec ce club récemment ( tentatives de faire signer Fofana et Vaha par exemple).
Quand Privat à rejoint le MHR il avait encore un an de contrat il a été laissé libre ça arrangeait tout le monde et son départ avait été anticipé.
Mais si tout le monde peut rompre son contrat du jour au lendemain sans contreparties à quoi servent les contrats ?

@Luern63

Mais le mhr a renvoyé 2 offres.
J'ai du mal à croire qu'elles aient été ridicules au point de ne pas pouvoir dédommager Bes et Goutta!!??
Gibbes ayant été libéré apparemment gracieusement, l'inflexion de votre nouveau président (peut-être encore trop dans le moule de son ancien poste de DRH d'un grand groupe industriel ?) Paraît très surprenante.

  • Luern63
    4877 points
  • il y a 1 mois
@math1907

Je ne suis pas le porte parole du président de l'ASM et je n'ai pas accès aux contenu des négociations je ne donne que les infos parues dans la presse locale. Est ce qu'il y a d'autres paramètres qui entrent en ligne de compte je l'ignore, d'ailleurs je ne pointe pas la responsabilité des uns et des autres dans l'échec des négociations. La seul chose certaine c'est que c'est Azema qui a souhaité partir et cela de façon unilatérale. Quelles étaient ses raisons exactes je n'en sais rien je ne connais que celles qu'il a mentionnées...

  • Luern63
    4877 points
  • il y a 1 mois
@Guilhem34

L'ASM ne va pas payer le salaire de Azema il a dit qu'il voulait partir quoiqu'il arrive. Le président à dit de suite qu'il prenait acte et il a juste précisé que pour service rendu il laissait partir Azema sans indemnité qu'il parte en congés sabbatiques ou pour un nouveau challenge hors top 14.
Par contre il a été clair dès le début qu'il était hors de question de laisser partir gratuitement Azema chez un concurrent.
Déjà on ne savait pas que La Rochelle accepterait de se séparer de Gibbes sans indemnités et deuxièmement Bès et Goutta eux sont toujours sous contrat et leur départ va couter de l'argent à l'ASM qui comptait bien sur les indemnités de départ de Azema pour réduire le cout.
Le départ d'Azema va couter de l'argent à l'ASM mais pas pour payer 2 staffs mais pour la rupture de contrat avec Bès et Goutta.

@Luern63

Ça n'a pas trop de sens !?
l'ASM accepte de payer les frais de rupture des contrats de Bes et Goutta si Azéma part loin ou à la pêche, mais pas si il reste en top14 !!!!
Donc ce n'est pas un problème d'argent !!!!!
Plus un problème d'égo !!!???

  • vevere
    60035 points
  • il y a 1 mois

Cette histoire (mal gérée) va finir par coûter cher à l'ASM...

  • Luern63
    4877 points
  • il y a 1 mois
@vevere

Azema a décidé seul de rompre son contrat je ne vois pas en quoi l'ASM à mal géré le dossier. Le président n'allait tout de même pas laisser partir Azema à Montpellier sans aucune indemnités..

@Luern63

La Rochelle a bien laissé partir Gibbes à Clermont sans indemnités !!
Et je ne pense pas qu'il sous estiment votre club pour les luttes à venir en top14 et CC.

@vevere

Et en quoi est-ce mal géré par l'ASM ?

@Bib And Dôme

Je dirai même plus:" Et en quoi est ce mal géré par l'ASM ? " 😉 😉

@vevere

Ah bon ? ca va coûter quoi ?

  • frakc
    2686 points
  • il y a 1 mois
@Bib And Dôme

Deux ans de salaire.

@frakc

Faux, c'est la rupture d'un CDD avant terme. L'indemnité de fin de contrat est égale au minimum à 10 % de la rémunération brute totale versée durant le contrat. Toutefois, ce pourcentage peut être limité à 6 % par une convention ou un accord collectif de branche.

  • frakc
    2686 points
  • il y a 1 mois
@Bib And Dôme

Qui te dit que le contrat est rompu? Je ne pense pas qu'il a démissionné sans assurer ses arrière... Sinon qu'il m'engage comme assesseur financier! 😀

@frakc

Démissionner est une rupture de contrat de fait....

  • frakc
    2686 points
  • il y a 1 mois
@Bib And Dôme

On se comprend bien: J'ose espérer pour lui qu'il n'a pas démissionné (aka rupture de contrat) avant d'avoir trouvé (quand je dis trouvé ça veut dire signer un autre contrat en bonne et due forme) quelque chose d'autre. Si c'est le cas c'est d'une naïveté touchante.,,

@frakc

La seule et unique solution que j'arrive a envisager est effectivement comme toi la dernière, mais je n'ai pas tous les tenants et aboutissants du dossier mais au final je trouve cela triste ou gênant pour Frank qui me semble un garçon respectable au plus haut point...

  • frakc
    2686 points
  • il y a 1 mois
@Bib And Dôme

Je n'avais pas regardé dans les détails, je pensais qu'on en était encore à l'étape des déclarations, mais il semble bien que tu as raison selon les derniers articles que j'ai glané de ci de là. Azéma a bien démissionné. Ça l'honore, il a été très clair envers le club et conséquent suite à ses déclarations. Par contre il a prit un gros risque. J'imagine qu'Altrad a proposé ces fameux 10 ou 6% d'indemnité mais rien de plus, ça semble logique depuis sa perspective. Bref, obliger un entraineur de sa trempe qui a joué clean à s'exiler ou à prendre une année sabbatique c'est triste. Et le signal envoyé vers le staff et les joueurs n'est pas bon du tout...

  • Manu
    13065 points
  • il y a 1 mois

C'est une bonne chose pour Azema
Car entraîner à Montpellier est trop compliqué. Le contexte du club n'est pas propice. Tous les grands entraineurs qui y sont passés se sont cassés les dents
Pourquoi pas la piste interne avec Bismark Du Plessis? Il est dentiste de profession

Si on peut garder la structure actuelle avec PSA en entraineur principal, je préfère. Maintenant, si on doit changer Azema aurait été une bonne pioche. Mon sentiment c'est que rien n'est fait ni dans un sens ni dans un autre et que les déclarations publiques ne sont pas obligatoirement définitives. En d'autres mots, tant que le MHR n'a pas officialisé son staff pour la saison prochaine, rien n'est fait et il possible que des négos soient encore en cours

@Guilhem34

ben autant pour moi, PSA est prolongé d'après l'équipe

Dommage pour nous, l'ASM en voulant récupérer les deux ans en indemnités a pour moi était irrespectueux de son entraîneur.
Il a tout donné pour l'ASM, un compromis était possible avec le Président De Cromieres, le nouveau a priori non.

@Pancho34

Bonjour, Il me parait normal que l'ASM réclame des indemnités au MHR pur les 2 de contrat restants.C'est la règle pout tout joueur ou entraineur ( qu'elle soit respectée ou pas d'ailleurs ) qui veut rompre son contrat restant avant terme, sinon a quoi bon signer des contrats si on en fait ce que l'on veut sans les respecter. Si Gibbes arrive ( il n'a pas été retenu par La Rochelle qui se débarrassait d'un salaire important ), c'est par ce qu'Azéma a souhaité être libéré, ce n'est pas l'ASM qui l'a licencié. Avec tout le respect qui lui est dû ( l'homme et son palmarès, il sera d'ailleurs toujours le bienvenu chez nous ), il assume son choix sinon il devait attendre la fin de son contrat pour partir. De plus, pourquoi un compromis aurait été possible avec Eric De Cromiéres ( paix a son âme ), plus qu'avec Jean-Michel Guillon, il n'était pas né de la dernière pluie et surement pas un lapin de 6 semaines non plus, en témoigne sa carrière.

@Bib And Dôme

Par égard pour lui comme tu dis, un geste aurait été très bien perçu.
La moi je vois plus un blocage du coach, qu'un grand seigneur, chaque club voit midi à sa porte.
Moi je suis déçu, j'aurais adoré l'avoir au MHR mais c'est comme ça

  • Luern63
    4877 points
  • il y a 1 mois
@Pancho34

Par respect l'ASM à accepté de laisser partir Azema pour un nouveau projet hors top 14 ou une année sabbatique sans compensations dans le cas d'une rupture de contrat unilatérale pour rejoindre un adversaire direct le laisser partir gratuitement aurait été une erreur.
La Rochelle laisse partir Gibbes car cela les arrange bien ils veulent mettre O'Gara en numéro un. De plus il y a eut pas mal de mouvements dans le sens inverse ces dernières années il s'agit un peu d'un renvoi d'ascenseur.

@Luern63

Alorsnbien si ça arrange La Rochelle !!!!!
T'es sur que ça n'arrange pas un peu ton argumentaire plutôt !!???

@Pancho34

Je ne pense pas, un geste ( qui a été fait d'ailleurs, voir plus bas les déclarations de Jean-Michel Guillon ) aurait été perçu comme une faiblesse et dans cette histoire tout le monde doit être conscient de ses devoirs et de ses droits...même le Prez du MHR.😉

@Pancho34

Pourquoi l'ASM devrait faire un cadeau au MHR en libérant Azéma de son contrat gratuitement? Un compromis c'est quand chacun fait un geste, là dans ce que tu demandes il n'y a que l'ASM qui devrait faire des concessions pendant qu'Azéma et le MHR ont tout ce qu'ils demandent.

Azéma a demandé à être libéré avant la fin de son contrat, l'ASM a accepté alors que rien ne l'y obligeait. En échange l'ASM veut une compensation si Azéma part renforcer un rival. Ça, c'est un compromis.

@Team Viscères

Il y a compensation et compensation, le truc qui me perturbe, je me répète s'il demissionne il peut s'engager là où il veut, mais s'il est libéré, une compensation ok mais pas la totalité dilu contrat car là c'est pas une libération c'est un transfert.
Je trouve l'ASM vachement gourmand, j'ai pas l'impression que l'ASR l'est été à leur niveau.
Je reste perplexe sur le staff d'Azema Gibbes il vient comment avec son staff, je vois mal Bes redevenir gardien du stade comme lui avait fait Galthie pour favoriser la venue de Ledesma.

@Pancho34

Sauf qu'il ne peut pas démissionner pour s'engager où il veut, ce n'est pas autorisé par le code du travail. Imagine si tu pouvais te libérer de ton contrat juste en démissionnant, les joueurs pourraient tous quitter leur club quand ils le veulent pour signer ailleurs gratuitement. Tu joues à Montpellier, tu es quasiment relégable en hiver et le Stade Toulousain s'intéresse à toi? Pas de problème, tu démissionnes le lendemain et signe libre à Toulouse... il n'y aurait plus de sens à avoir des contrats si ce n'est pour fixer le salaire.
Pour mettre fin à un CDD tu n'as que 5 cas possibles :
- la faute grave ;
- la force majeure (évènement imprévisible et indépendant de la volonté des parties, qui empêche l'exécution du contrat) ;
- l'inaptitude constatée par la médecine du travail ;
- justifier d'une embauche en CDI ailleurs (le cas de Goosen avec le Racing) ;
- la rupture à l'amiable (les parties trouvent un arrangement entre elles avant d'ajouter un avenant au contrat de travail permettant la rupture).

Le seul cas qui permettrait à Azéma d'aller entrainer ailleurs c'est le 5ème, la rupture à l'amiable. Et l'arrangement a déjà été trouvé entre lui et l'ASM dès l'annonce en début d'année : il sera libéré mais s'il veut entrainer ailleurs directement son futur club devra trouver un arrangement financier qui satisfait l'ASM.

Et oui Clermont va certainement libérer le reste ou une partie du staff pour faire la place à Gibbes, en trouvant des arrangements avec chacun des membres. Comme dans tous les changements de staffs dans tous les clubs, je ne vois pas en quoi le cas de Clermont cette année est différent.

@Team Viscères

On peut donc lui proposer un cdi d'encadrant techniques avec des mutations internes possibles allant d'entraîneur principal des pros, jusqu'à responsable du centre de formation ?
Si on fait ça, il a un préavis et fin août il est à Montpellier !?

@math1907

Montpellier pourrait embaucher Azéma en CDI sur un poste quelconque pour le libérer, mais Azéma ne pourrait pas se retrouver dans le staff ensuite. Les postes du staff sont en "CDD sportif" comme les joueurs et non pas en CDI, et une magouille où le club offrirait un CDI pour ensuite rebasculer sur un CDD pour tenter de contourner la loi ne passerait pas et provoquerait assurément le blocage de la licence d'Azéma (comme l'affaire Goosen) voir une éventuelle condamnation au tribunal s'il est démontré que c'était prémédité.

De toute façon même si c'était possible, Montpellier (ou un autre club) n'aurait aucun intérêt à le faire car ce serait entrouvrir la porte pour tous les entraineurs et joueurs. Démocratiser cette magouille te permet certes d'attirer chez toi un joueur/entraineur sous contrat sans débourser un centime, mais cela permet aussi aux autres de venir te voler un joueur/entraineur sous contrat sans te filer un centime... il y a plus à perdre qu'à gagner.

@Pancho34

Qu'il démissionne ou pas, il y'a des clauses légales dans son contrat au départ ou par le biais d'avenants ( d'un commun accord )...Il se doit de respecter ses engagements autant que le club les siennes...De plus, de ce que j'en sais, cela arrangeait bien La Rochelle qui souhaitait faire monter Ronan O'Gara en premier de cordée et qui économisait de ce fait une masse salariale importante. Pour nous, le départ de Franck était au contraire une difficulté supplémentaire a gérer en plein milieu d'une saison déjà pas terrible ( déstabilisation du groupe...etc ).

@Bib And Dôme

Il n'y a pas de démission. Il doit être dans un des 5 cas de rupture et le seul qui lui correspond c'est la rupture à l'amiable.
L'autre alternative pour être libéré de son contrat c'est l'abandon de poste jusqu'à ce que l'ASM le licencie pour faute grave, mais ça ne lui permettrait pas d'entrainer ailleurs car l'ASM obtiendrait sans trop de problème de faire bloquer sa licence jusqu'à la fin de son contrat théorique (c'était prévu pour Goosen s'il n'était pas parti réellement s'occuper de chevaux en Afrique du Sud).

@Team Viscères

Merci Team pour tes lumières, perso j'aurais été ravi de l'avoir chez nous.
Mais on verra quel staff sera en place.
PSA veut reprendre son poste où il fait un excellent job.
Reste à savoir qui sera n1 avec Azam et JBE comme adjoint.

@Pancho34

Je pense que cela aurait été une belle occasion d'enfin lancer un projet à long terme chez vous, c'était le bon moment en terme de génération de joueur, d'une structure un peu moins bordélique qu'avant et d'une saison un peu catastrophique qui permet de démarrer un cycle avec un peu moins de pression.
Dommage pour vous et pour Azéma qui semblait vraiment intéressé, pour une fois je pense que sortir le chéquier aurait été une bonne opération.

@Pancho34

Peut-être l'année prochaine...😉

@Team Viscères

Salut Team. C'est bien ce que je disais : démission ou pas...Me serai-je mal exprimé ?

@Bib And Dôme

Je ne sais pas, je ne suis pas sûr de ce que tu voulais dire. Mais voir le terme démission utiliser dans cet article est perturbant, parce qu'il ne peut pas y avoir de démission dans cette situation (j'ai l'impression que tu dis "peu importe si Azéma démissionne ou pas", or en fait la seule option qu'il a c'est le "pas").
Une démission c'est une rupture unilatérale du contrat de travail par l'employé. Azéma ne rentre dans aucun des cas de rupture unilatérale du CDD, il ne peut donc pas démissionner. Tout ce qu'il peut faire c'est demander à l'ASM de le libérer, et c'est d'ailleurs ce qu'il a fait. Si l'ASM refuse de le libérer alors il reste sous contrat. Même s'il abandonnait son poste ce n'est pas une démission, car il reste malgré tout sous contrat tant que l'ASM ne veut pas transformer cet abandon de poste en licenciement pour faute grave (une suspension de salaire pour absence injustifiée leur permettrait de le bloquer sans frais, même si cela n'en arrivera jamais là).

@Pancho34

Vous parlez de choses que vous ne savez pas et moi non plus. Trop gourmand mais sur quels chiffres? Nous n'en savons rien. Ce qui est certain, c'est la déclaration des presidentsqui n'ont communiqué sur aucun montant. Comparer les cas Azema et Gibbes n'a aucun sens. Franck a eu les c... de préférer quitter le club plutôt que de faire l'année de trop et c'est tout en son honneur. Après pour le reste, ça ne regarde que les protagonistes.

@beberarverne

Je parle pas sans savoir, je sais que le montant propose par le MHR ne convenait pas à l'ASM dans le cas d'Azema.
Donc je reste perplexe un sur l'offre réelle du MHR ( il y en eu 2 ) et le montant réel souhaite par l'ASM.

@Pancho34

Rebonjour, voici un résumé des propos entre Jean-Michel Guillon et Franck Azéma
Le premier scénario : celui abordé directement avec moi, quand Franck est venu me demander son départ : « Je pars parce que besoin de prendre du recul. J’envisage peut-être une année sabbatique. » Réponse club : au regard de ses états de service et de la relation saine que nous entretenons, il y a le préjudice du départ mais n’exigeons pas de dédommagement.

Deuxième hypothèse : il part pour une sélection nationale, quelle qu’elle soit. Là encore, nous sommes des gens raisonnables. S’il signe avec une sélection nationale, aucune indemnisation n’est demandée pour la résiliation de ses deux années encore au contrat.

Troisième cas : Franck s’engage pour un club professionnel étranger et, dans ce cas-là, nous avons effectivement fixé une indemnité de réparation du préjudice subi.

Dans le quatrième cas, celui où il s’engage pour un club professionnel français directement concurrent de l’ASM, donc en Top 14, l’indemnité est fixée sur la base des deux années de contrat qu’il lui restait à honorer.”

amis montpelliérains? soulagés ou quoi?

@Gio-nemanquaitpas-d'Aplon

Non je pense qu'il aurait été super pour nous

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
Arbitrage
News
Transferts
News