TOP 14. Vous recherchez des bonnes affaires ? 43 joueurs (et pas des moindres) anglais sont toujours sans club
Nathan Hughes n'est pas conservé par Bristol.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Cipriani, Van Staden, Hughes... À 3 semaines de la reprise du championnat, il y a de belles affaires à effectuer du côté du marché anglais.

C'est dans 3 semaines que le Top 14 reprendra ses droits. Mais comme vous vous en doutez, son homologue anglais ne va pas être en reste longtemps. Outre-Manche, la première journée aura lieu le 9 septembre. Et comme chaque saison, alors que le compte à rebours avant le coup d'envoi du nouvel exercice est lancé, on recense les joueurs qui restent sur le carreau. En Top 14, on n'en comptait qu'une dizaine au début de l'été, alors qu'en Angleterre, il sont... 43 ! Et oui, cette saison, avec la diminution drastique du salary cap, il faut parfois faire du tri dans les effectifs de Premiership. De fait, nombre de garçons sont toujours sans club à un mois de la reprise de leur championnat.

RUGBY. Nakarawa, Ordas, Nariashvili... ces joueurs sans club toujours sur le marchéRUGBY. Nakarawa, Ordas, Nariashvili... ces joueurs sans club toujours sur le marché

Parmi les éléments connus de tous ? L'on pourrait citer quelques garçons qui, pour sûr, finiront par trouver un point de chute à l'étranger. En l'occurrence, le Springbok aux 9 capes de Leicester Marco Van Staden, pas conservé par les Tigers, est fortement courtisé par l'Afrique du Sud pour le rapatrier au pays. Aussi, nombre de clubs recherchant un joker ou un joueur supplémentaire pourraient être intéressés par ce joueur puissant et extrêmement à l'aise dans le jeu au sol, quand bien même il sort d'une saison quasi blanche en Angleterre... À méditer.

RUGBY. Alerte générale ! Le Premiership anglais revient sur vos écransRUGBY. Alerte générale ! Le Premiership anglais revient sur vos écrans

Et puis il y a aussi l'inévitable Danny Cipriani, que l'on pensait rebondir aux États-Unis mais qui, à ce jour, n'a toujours rien signé en Major League. Sachant the l'ancien enfant terrible du rugby anglais n'a jamais caché son envie d'un jour découvrir la France, l'on peut se dire que cela pourrait être le pari de l'année pour un club hexagonal s'il acceptait de revoir ses prétentions salariales quelque peu à la baisse. Chiche ? À moins que les recruteurs ne soient plutôt intéressés par le profil puissant du numéro d'origine fidjienne Nathan Hughes (1m96 pour 125kg)... Déclaré hors de forme par Bristol la saison passée, l'international anglais avait ensuite retrouvé des couleurs du côté de Bath ; ce qui n'a pas empêché les Bears de ne pas le conserver.

RUGBY. La rumeur du courageux Mike Brown en ProD2 est-elle plausible ?RUGBY. La rumeur du courageux Mike Brown en ProD2 est-elle plausible ?

Reste que dans le genre surpuissant, l'option Taqele Naiyaravoro (1m94 pour 131kg) est également possible. L'international australien, à Northampton depuis 3 saisons, ne prolongera pas dans les Midlands et peut toujours être tenté par une aventure dans un nouveau pays. Pour l'heure, alors qu'on l'envoyait au Japon il y a quelques mois, lui non plus n'a toujours rien signé. Pas plus que les deux vieux routiers de Newcastle, Luther Burrell et Mike Brown, ce dernier étant d'ailleurs fortement courtisé par Agen, désireux de s'attacher les services d'une ancien pointure mondiale. Choisissez, avant la fin des soldes.

Auraient aussi pu être cités : Nick Phipps (London Irish), Tom Prydie (Bath), Rob Miller (Wasps), Janco Venter (Saracens)...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    59465 points
  • il y a 1 mois

Après l' article"La plateforme française Royaltiz vous offre la possibilité d'investir sur la carrière de joueurs de rugby comme Antoine Dupont et Matthieu Jalibert." celui ci nous rapproche du border line! A quand la foire aux joueurs façon marché aux esclaves au Forum de Rome??? 😒

@AKA

J'ai été voir ce qu'ils proposaient. On ne parle pas de posséder les joueurs, mais de "parier" sur leur réussite sportive future. On est bien plus proches du pari sportif que du marché aux bestiaux.

  • AKA
    59465 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

@Le Haut Landais Je vais (un peu)exagérer mais mettre de l’ argent sur des hommes en les jugeant capables de bien manier le ballon ovale où la machette c’ est raccord !

@AKA

j'aurai plutôt dit marché aux bestiaux mais on se comprend

Rugby pro hélas, ton univers impitoyable et ...rosbeef en promo !

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News