TOP 14. Un Lorenzetti espiègle questionne le recrutement de Toulouse et La Rochelle
Comme souvent, Jacky Lorenzetti n'a pas gardé sa langue dans sa poche.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le président Jacky Lorenzetti est revenu sur le recrutement de Toulouse et de La Rochelle, les jugeant quelque peu suspicieux, au regard du salary cap...

On le sait, chaque année, les clubs se livrent à une guerre sans merci concernant le recrutement. Qui frappera le plus fort, qui dégotera les meilleurs coups ? On voit en tout cas en ce moment que les écuries du Top 14 carburent à plein régime pour déjà signer leurs futurs talents de la saison prochaine. Lors de la dernière intersaison, ce sont probablement La Rochelle et Toulouse qui ont frappé le plus fort en officialisant un recrutement à la fois qualitatif et quantitatif. Yoan Tanga, UJ Seuteni, Teddy Thomas, ou Antoine Hastoy ont débarqué sur les bords de l'Atlantique alors que Melvyn Jaminet, Ange Capuozzo, Pierre-Louis Barassi, Alexandre Roumat ou encore Arthur Retière ont rejoint Ernest-Wallon. Un mercato qui, forcément, fait encore réagir en ce moment : 

Quand on voit Toulouse recruter autant, on se demande comment ils font. Pareil quand on voit La Rochelle recruter autant cet été, on se demande comment ils font ! Quand le Racing 92 attire de grands noms, on se dit que le club est dans l'immobilier et dans le vin et qu'il paye les joueurs en vin et en immobilier. Tous les fantasmes sont permis ! - Jacky Lorenzetti via le podcast Crunch de L'Équipe 

Reste que le club francilien n'a pas non plus un effectif que l'on paye au lance-pierres, avec ses stars Finn Russell, Gaël Fickou, Camille Chat ou Cameron Woki. Et qu'ailleurs - et nos regards vont vers Toulouse - certains clubs parviennent à attirer des garçons renommés avec autre chose que des grands coups de pognon... En ce sens, il est vrai que le recrutement du Racing fut,cette saison, moins punchy qu'il y a quelques années. De très beaux coups sont arrivés comme Francis Saili, Christian Wade ou Kitione Kamikamica et en dehors de Warrick Gelant venu remplacer Kurtley Beale, aucune star sudiste n'a débarqué cet été du côté du Plessis-Robinson. Voilà qui s'explique certainement par les limites du salary cap actuelles. C'est du moins ce qu'en pense le président des Ciels et Blancs. 

RUGBY. Top 14. Ce n'est pas une erreur, le Racing 92 attire moins de supporters qu'en Pro D2RUGBY. Top 14. Ce n'est pas une erreur, le Racing 92 attire moins de supporters qu'en Pro D2"C'est compliqué d'avoir une méga star maintenant. Le nom d'un joueur circule en ce moment, on nous dit plus d'un million d'euros l'année, on n'ouvre même pas le dossier ! Ce n'est pas possible !" M. Lorenzetti fait-il référence à Beauden Barrett, l'ouvreur des All Blacks, dont le CV a circulé récemment sur la table des dirigeants franciliens ? Probablement. Reste que même sans vedette néo-zélandaise, le Racing serait sur le point d'engager une autre pointure de notre jeu : "On est peut-être en train de signer un très grand joueur, mais ce n'est pas un 10. Au niveau du recrutement, on ne peut pas faire sans avoir l'avis de Stuart Lancaster." Pour rappel, l'ancien sélectionneur de l'Angleterre sera à la tête des Racingmen la saison prochaine, à la place de Laurent Travers.

TOP 14. Retour à Colombes, Lancaster, recrutement : l’introspection du Racing 92 par Travers et LorenzettiTOP 14. Retour à Colombes, Lancaster, recrutement : l’introspection du Racing 92 par Travers et Lorenzetti

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les joueurs partis à la Rochelle, Thomas Tanga Colombe lui font sans doute un peu mal aux amygdales !

  • Forfac
    2466 points
  • il y a 1 mois
@Chandelle 72

Oui et non. Dans l'interview, il dit lui même qu'il a fait le choix de ne pas s'aligner sur l'offre de salaire de La Rochelle (après seraient-ils restés de toute façon, rien n'est moins sûr...). Donc il l'assume et dit en gros qu'avec le salary cap, les clubs sont obligés de faire des choix et de laisser partir certains joueurs à la concurrence quand les offres de celle-ci sont bien supérieures. En gros, pas que le Racing n'avait pas l'argent, mais c'est juste que si tu les revalorisais eux, tu étais obligé de revaloriser d'autres joueurs de la même génération et donc tu recrutais moins pour ne pas péter le salary cap

@Forfac

Il y a ce qu'on dit et il y a ce qu'on pense.
Ce n'est pas toujours exactement la même chose.
Ces arguments tiennent la route mais ils peuvent venir à posteriori pour justifier une situation qu'il n'a pas forcément orchestrée

  • AKA
    60829 points
  • il y a 1 mois

J’ ai déjà parlé de ça ailleurs mais je remets le couvert! MDR Sacré Jacky il chouine en lorgnant B Barett mais j’ aimerai savoir combien de Jaminet, Retieres, Roumat et autres Thomas on peut s’offrir avec les émoluments d’ un B Barett ou autre star All Black… comme cela m’ a fait bien rire une petite chanson pour Jacky! https://youtu.be/K9URoHF9-nc

@AKA

Sympa la petite chanson !

Le principe de "starifier" un effectif ne garanti rien de plus que de susciter un nouvel engouement avant le début des hostilités. Les choses ne se concrétisent pas toujours pour autant par inscrire son nom à un palmarès loin s'en faut.
Après, si on accole le titre de "star de ce jeu" à chaque mec qui pèse une poignée de sélections ou qui s'est fendu d'une paire d'actions d'éclat alors en effet, on peut voir des stars partout.
Parfois même, c'est le principe mm de "déstarifier" un un peu un effectif qui permet de toucher au titre. Le dernier champion en titre MHR, ne rentrerait-il pas dans cette catégorie ? On peut aussi faire le constat que Castres Olympique dont on ne peut pas franchement dire qu'ils sont ultra-consommateurs de stars de ce jeu pèse deux titres et deux finales sur la dernière décennie. Bref, une addition de noms n'est pas nécessairement la clef pour trouver la voie du succès.
Je me rappelle du Stade Toulousain renaissant après une saison galère; le rebond ne s'est pas effectué en compilant des noms. M^me Cheslin, quand il fut signé n'était pas considéré comme star de ce jeu. Il l'est devenu sous le maillot rouge & noir, nuance...Cette année, du côté du Stade, un recrutement qui semble prometteur. Après en regardant dans le détail Jaminet et Cappuozzo bien qu'internationaux (une poignée de sélections seulement) sont issus du Prod2, Retière, t bon joueur mais pas considéré comme titu en puissance dans son club d'origine. Et puis en y regardant encore d'un peu plus prês, des fois le t bon recrutement ne correspond pas toujours au nom le plus huppé. Pour ex, toujours au Stade, je trouve pour l'instant que le vrai bon coup qui renforce l'effectif existant c'est...Roumat...

@MARCFANXV

Je suis totalement d'accord avec ton commentaire, concernant l'importance de l'effectif global d'une équipe.

Par contre je ne pense pas qu'il faille minimiser la qualité haut de gamme du recrutement du ST.

Être issu du PROD2 n'est pas un problème selon moi. Un joueur a un certain nombre de qualité et même si au moment où tu le recrute il est en PROD2, ce n'est pas pour cela qu'il ne peut pas avoir les qualités d'un international en puissance !!!!!
Il faut bien débutera quelques part!!!

Jaminet fait une saison stratosphérique avec l'USAP en PROD2 au point d'être appelé par FG!!!!
Tous les recruteurs du top14 savaient très vite qu'un super joueur venait d'éclore, même avant sa première sélection !!!!
En le recrutant le ST savait pertinemment qu'il ajoutait un international de plus à son effectif !

Capuozzo, moi ça fait bien 2 ans que j'espérais voir le MHR se pencher sur ce joueur !
Quand le ST le recrute, même si il n'avait pas encore était sélectionné, il me paraît impensable que les recruteurs du ST n'aient pas anticiper le fait qu'il auraient largement le niveau pour la sélection Italienne !!!
Joueur JIFF en plus il me semble !!?? Élément non négligeable lorsque les volet salarial a due être évoqué pour son recrutement.

Roumat, il avait déjà touché l'EDF du doigt et ce n'est pas une découverte le niveau de jeu qu'il affiche !!!!
Encore un joueur qui c'est pris la tête avec Urios, d'après ce qui se dit depuis quelques semaines !!!??? Si nous simples supporters on découvrez beaucoup de choses après coup, les recruteurs du top14 savaient tous pertinemment qu'elle était sa situation, et que en établissant une relation de travail saine et apaisée avec lui, le super haut potentiel aperçu les années précédentes apparaitrait rapidement !!!
Encore un jiff au niveau international, dans le panier du recrutement.

Barassi est l'un des centres les plus prometteurs du pays. Si il a moins joué c'est à cause d'une mauvaise passe avec des blessures. Mais il reste un international français de grande qualité et je n'ai pas le sentiment que l'on va le découvrir un excellent joueur !? On sait déjà que c'est un excellent joueur appelé à devenir un cadre de la ligne de 3/4 du ST. Son départ n'a pas due amuser grand Monde du côté de Lyon !?

Retiere, qu'il soit ou non dans les plans de son club précèdent ce n'est pas le plus important il me semble, surtout lorsque l'on parle du champion d'Europe en titre !!!!
Il reste un recrutement majeur du fait d'être international et JIFF !!!
Ce n'est pas parce qu'un joueur est peu utilisé par son club précèdent pour différents raisons qu'ils n'a plus ses qualités rugbystique.

Bref autant la sortie de JL sur le SC, et savoir si le ST pourrait dépasser le SC, j'en ai rien à foutre, par contre il me semble évident que le ST a cette intersaison effectué une recrutement moine conventionnel qu'auparavant avec ces 5 joueurs Jiff (ça c'est habituels) mais surtout déjà sélectionnés!!!!

Après la force du ST, c'est que même lorsqu'ils recrutent un Kaino, par exemple, l'équipe reste la star.

Et c'est ce qui reste le plus dur à créer chez ses concurrents !

La Rochelle l'a fait en montant, et a eu de supers résultats. Même Vito par exemple n'a PAS pris le dessus sur l'équipe.

Le Racing avait réussi cela et a remporté son Brennus.
Puis les médias on fait ressortir des joueurs avant l'équipe. Goosen starisé du jour au lendemain, Russell prenait toute la lumière à la place de l'équipe, puis ça a été T Thomas, puis Fickou, bref on ne parlait plus dû Racing mais de tel ou tel joueur.

Le MHR m'a agréablement surpris la Saison dernière, avec sa capacité à rester les sujet principal de discussion malgré la super saison de Paenga, verhaeghe, Chalureau, Willemse, Mercer, Bécogné, Garbisi, Serfontein, Doumayrou ou Bouthier. À chaque fois l'équipe restait le sujet principal et tous les joueurs, même les plus performants, restaient au leur place de simple élément de l'effectif.

Comme tu le fais remarquer, c'est la force du CO! Être un effectif complet et homogène, même si ce ne sont pas les joueurs Les plus talentueux du championnat.

C'est on dirait la faiblesse de l'UBB, qui dès que un ou deux joueurs sont mis en avant plus que de mesure semble perdre son rugby!?
Et la surmédiatisation de Urios paraît devenir lourde à porter pour l'équipe.

On parle beaucoup moins du RCT et de ses individualités ces derniers temps !!!!
Pourtant il se passe quelques chose d'intéressant du côté de Mayol !
Et vu la prochaine intersaison qui se prépare, ce collectif avec leur duo d'entraîneurs pourrait très vite redevenir un client sérieux du top14 !!!!!

@math1907

Evidemment que le recrutement du Stade Toulousain est hautement qualitatif. Il l'est dans le sens où les noms que tu as cité ont d'ores et déjà répondu présent !
De là à parler de stars de ce jeu, c'est aller un peu vite en besogne. Evidemment que ces joueurs, je ne vois pas bien quel autre club se serait montré allergique à les compter dans son effectif ? Mais ça reste des joueurs jeunes, qui n'ont je l'imagine pas encore touché à la plénitude de leurs moyens, qui ont encore une marge de progression et avec un vécu des matchs de très haut niveau somme-toute réduit. Nul doute qu'un certain nombre d'entre eux le deviendront (stars de ce jeu). Mais pour moi prétendre à ce statut passe par le fait de compiler qqs titres, par le fait de se montrer décisifs et pas que sur one-shot lors des matchs ++ à très haute intensité voire dramaturgie. Bref, ce sont des joueurs hautement qualitatifs qui ne demandent qu'à devenir des joueurs confirmés. Sur ce dernier aspect; force est de constater que le recrutement du Stade Toulousain n'est au fond pas si différent de la formule et du format de recrutement qui fait leur succès depuis des lustres...

@MARCFANXV

C'est le problème du rugby professionnel français notamment, à savoir tout faire pour se montrer !!!
Le terme de star dans notre sport est souvent galvaudé !!!!!

Et ça alimente le fantasme des supers salaires je pense également !

Le stade Rochelais à + de 700 partenaires, combien le racing ?
le Stade rochelais est solde out à chaque match et pour le racing ?
Combien paye t'il Fickou ?
Et puis, qu'il vienne jeter un oeil dans les comptes ,la porte lui est grande ouverte, lui ferait il pareil ?

  • Forfac
    2466 points
  • il y a 1 mois
@jaimepaslesendives

Ridicule. Effectivement rien a voir avec le salary cap. De plus il y a une entité qui est déjà chargée de vérifier les comptes, vous pouvez vous détendre

@jaimepaslesendives

Rien à voir avec le salary cap...

Quand en cours d'année, il claque des milliers d'euros à acheter des joueurs ou à racheter des contrats, il trouve cela normal.?

Méthode stupide ...

  • Forfac
    2466 points
  • il y a 1 mois
@noComment

Tu soulèves un point intéressant. Je ne crois pas que le rachat des contrats de joueurs entre dans le salary cap.
Le salary cap permet de maintenir un championnat relativement équilibré. En gros quelque soit ton budget tu ne peux pas payer tes joueurs plus de 11 M d'euros (de mémoire).
Le rachat de contrat ouvre une brèche qui va d'après moi déstabiliser le rugby dans les années à venir et creuser les écarts entre gros clubs et petits. Seuls les gros pourront offrir de racheter des contrats donc les petits seront de fait out peu importe que le salary cap soit le même pour tout le monde.
C'est pour moi le vrai point inquiétant, beaucoup plus que les différences de budget entre les clubs qui sont selon moi largement modérées par le salary cap

@Forfac

Si le rachat des contrats entre dans le calcul du SC! C'est du moins ce qui était dit par beaucoup de monde lorsque le MHR a fait revenir Picamole.

C'est pourquoi cela que moi je suis moins réticent au principe des rachats de contrats !!!

D'abord parce qu'en fin de contrat Les meilleurs joueurs des clubs moins fortunés partent sans que ces derniers ne puissent tirer un réel bénéfice de leur investissement soit de formation, car la prime me paraît trop faible pour recouvrir le coût global de là formation d'un jeune , soit de prise de risque avec un joueur peu reconnu a qui ils ont donné sa chance pour se révéler.

Ensuite, la prise en compte de l'indemnité de rachat d'un joueur recruté restreint d'autant plus la capacités des plus fortunés à mettre en place un effectif très haut de gamme avec essentiellement des joueurs recrutés.

Et enfin je pense que c'est la base d'une vraie économie réelle du rugby, à savoir :
Pouvoir vivre de la formation de ses joueurs locaux et/ou la valorisation de joueurs recrutés.

Sinon pour revenir au sujets de l'article, comme toi je trouve que beaucoup de monde a sur réagi à des bribes de l'itw alors qu'en fait il semble indiquer qu'il ne croit pas au dépassement du SC par les clubs qu'il cite !?

  • Forfac
    2466 points
  • il y a 1 mois
@math1907

""Sinon pour revenir au sujets de l'article, comme toi je trouve que beaucoup de monde a sur réagi à des bribes de l'itw alors qu'en fait il semble indiquer qu'il ne croit pas au dépassement du SC par les clubs qu'il cite !?"" : c'est exactement ça donc je ne comprends pas pourquoi tout le monde lui tombe dessus à bras raccourcis.

Concernant le rachat des contrats, je ne savais pas que ça rentrait dans le SC, c'est effectivement une très bonne chose, merci de tes lumières !

@Forfac

Attention, cela ne rentre pas dans le budget de l'année: par exemple, Fickou a été acheté en cours de saison mais le coût n'est pas calculé dans le SC de l'année , cela se trouve reporté sur l'année suivante
Tout comme les joueurs supplémentaires ... qui arrivent après le 1er juillet et n'entrent pas dans le SC de l'année sportive en cours soit du 1er juillet au 30 juin...

  • Forfac
    2466 points
  • il y a 1 mois

Cet article est au mieux putaclick, au pied mensonger, et les commentaires que j'ai pu lire montrent que peu de monde a écouté le podcast pourtant disponible sur l'équipe gratuitement.
Pour l'avoir ecouté en entier , je résume ce qu'a dit Lorenzetti et vous allez voir que ça n'a rien d'une attaque contre Toulouse ou la Rochelle, c'est même le contraire. Il dit donc :
- environ 10 clubs sont au taquet du salary cap (peu importe le budget, il est le même pour tous)
- les clubs doivent donc faire des choix de recrutement et mettre le.paquet sur les joueurs qu'ils veulent vraiment. Raison pour laquelle le racing n'a pas gardé tanga et colombe dont les performances étaient satisfaisantes, mais la Rochelle ayant fait une offre supérieure le racing n'a pu s'aligner. Sinon Lorenzetti dit qu'il aurait dû augmenter le salaire de tous les joueurs de la même génération qui donne satisfaction (kolingar, Gibert) et ce n'était pas possible
-il termin en disant que le salary cap alimente à tort tous les fantasmes. A tort car la commission de contrôle est selon lui très pointilleuse. Ainsi, quand on voit le recrutement de Toulouse, il dit que ça alimente les fantasmes. Idem pour la Rochelle, idem pour le racing. Il dit que comme il est dans le vin et l'immobilier les gens pensent que le racing contourne le salary cap en payant les joueurs en nature ce qui est faux car la commission ne laisserait pas.passer.
Bref, tout le contraire de ce qui est dit dans cet article. Lorenzetti dit que le salary cap est une bonne chose même s'il alimente les fantasmes sur les clubs les plus attractifs. Il dit en creux que les clubs sont contraints de choisir quels joueurs ils souhaitent garder car tout joueur en fin de contrat fera l'objet d'une offre salariale plus importante par un club concurrent qui veut se renforcer particulièrement à tel ou tel.poste.
Il est bon d'écouter ce que les gens disent réellement avant de commenter ou même d'écrire un article au titre mensonger....

  • Forfac
    2466 points
  • il y a 1 mois
@Forfac

Désolé pour les fautes d'orthographe et les coquilles j'avoue que je n'ai pas relu avant...

La méthode bien connu des pompiers...pour éteindre un incendie, il faut allumer un contre-feu

De loin comme ça, il a un faux air d Alex Baldwin…. Attention toulousains rochelais cet homme est armé…. En argument…
Ha, on me dit non !

Il faut aussi regarder les départs et les arrêts pour le SR monsieur

  • RNP
    10599 points
  • il y a 1 mois
@Yellowblack

Même remarque au Stade. Je doute que Kolbe (qui n'a pas été remplacé l'année dernière), Médard, R Arnold (celui qui est parti pas celui qui est resté) ou Tekori jouaient juste pour la gloire.

Par ailleurs, c'est un problème également pour le SF, à salaires équivalents, le coût et le cadre de vie sont probablement plus favorables à Toulouse, La Rochelle, Clermont ou Bordeaux.

@RNP

Côté SR Vito, Liebenberg, Priso, West, Plisson, Sinzelle, Tanguy et Gourdon.

@Yellowblack

Et Bosch

Je ne comprends pas non plus comment alors que quasi toutes les équipes sont au taquet du salary cap , il n’y en a que quatre ou cinq qui recrutent à tour de bras tous les grands noms français ou étrangers ....cela suppose des arrangements avec celui ci ou d’allègres contournements du plafond ....

  • Forfac
    2466 points
  • il y a 1 mois
@copainscommecochon81

Ou cela s'appelle l'attractivité...
Un club qui gagne est plus attractif qu'un club qui perd. Raison pour laquelle la Rochelle ou Toulouse parviennent à recruter de grands espoirs a tour de bras sans exploser le salary cap.
Le salary cap les contraint néanmoins à laisser partir de grands joueurs car ils ne veulent pas (ne peuvent pas ?) s'aligner. Ça s'appelle le recrutement, c'est un metier. A moins que vous n'ayez des sources prouvant que tous ces clubs contourne le dit salary cap et dans ce cas il serait bon de les poster plutôt que de supputer tout et n'importe quoi

@Forfac

J'ajouterais que les internationaux appelés en EDF pour préparer les échéances internationales permettent d'avoir une extension du salary cap de 200K€ par joueurs.
La mise en place une grille salariale et avoir des résultats/projets qui convainquent les joueurs de rester dans le club même en cas de meilleures propositions ailleurs me semble essentiel.

@copainscommecochon81

ce qu'il y a de bien avec le plafond du salary cap c'est que quand tu l'as dépassé tu peux te lâcher

  • RNP
    10599 points
  • il y a 1 mois
@copainscommecochon81

Je ne crois pas que tous les clubs soient au taquet de la salary cap

  • P243151
    8888 points
  • il y a 1 mois

Qu’il est marrant Jacky !!!!!
Manque plus que Michelle

D'abord, signer au racing ce n'est pas signer à Toulouse.
C'est con , mais le palmarès parle de lui même.
Après, je crois que les galactiques....c'était au racing non?
Maintenant Jacky......peut être que les joueurs sont moins gourmands et on des primes de titres? Va savoir.
En tout cas, CARTER, n'était pas salarié du racing......donc hors salary cap, si je ne m'abuse.
on pourra certainement me le vérifier ou infirmer si je me trompe.

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Vidéos