TOP 14. Toulouse-Castres, et si le derby d’Occitanie n'était qu'un mensonge ?
Du Tarn à la Haute-Garonne, cette histoire de Derby ST contre CO ne serait-elle qu'une invention ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce week-end, les formations toulousaines et castraises vont s’affronter. Une odeur de derby semble flotter dans l’air, à moins que…

Un choc de titans. C’est comme ça que l’on voit désormais les rencontres entre le Stade Toulousain et le Castres Olympique. Samedi 23 octobre à 21h, l’attente, quelque peu dissimulée derrière l’arrivée de la période internationale, semble justifiée sportivement. Les deux formations pointent chacune à seulement 6 défaites en championnat depuis le début de l’année civile 2021. Personne ne fait mieux en Top 14. Cependant, résumer l’affrontement entre les Hauts-Garonnais et les Tarnais à un simple duel de formation en forme demanderait de volontairement masquer une partie de la vérité. Ce que les supporters des deux clans, les amateurs de rugby et les médias aiment, c’est la notion de derby entre les deux camps. Mais cette appellation ne serait-elle pas désuète dans le cas de cet affrontement précis ?INTERVIEW. Albert Cigagna : ''Si tu veux être champion de France, il faut jouer avec la même mentalité à chaque match''INTERVIEW. Albert Cigagna : ''Si tu veux être champion de France, il faut jouer avec la même mentalité à chaque match''“Je pense que les joueurs se focalisent juste sur le fait de gagner et pas sur une soi-disant rivalité. Et ça peu importe dans quels clubs ils jouent.” À travers cette phrase, l’emblématique Albert Cigagna était revenu, la saison dernière, pour nous sur l’idée de derby. La carrière de “Matabiau” fait surtout penser au rouge et noir, mais il ne faut pas oublier que l’ancien troisième ligne a aussi joué quelques matchs du côté de Castres. Si “tous les matchs comptent”, cela ne veut pas dire pour autant qu’ils n’existent pas une tension entre supporters. Pour rappel, Pierre-Yves Revol et Didier Lacroix avaient dû faire une conférence de presse en 2019 pour calmer le jeu entre certains passionnés un peu trop sulfureux. Le président du club de la ville rose disait à ce moment : “On veut que les Toulousains puissent se déplacer à Castres et que les Castrais puissent se déplacer à Toulouse pour passer un bon moment et voir gagner leur équipe.[...] C’est l’habitude dans notre sport, il faut revenir à un esprit rugby. Nous ne voulons pas suivre l’exemple du monde du foot.”

Un derby créé de toute pièce ?

Albert Cigagna était également revenu sur l’éventualité de la création de ce derby. Il disait : “C’est quelque chose que les médias utilisent pour créer un évènement. Ça se voit avec l’invention de nouvelles affiches. On parle du derby de la Garonne entre Agen et Toulouse et du Classico entre le Stade Français et le Stade Toulousain.” Et en effet, les affiches récentes semblent être éloignées des classiques d’antan. Bien que les enceintes du Stade Toulousain et du Castres Olympique soient proches, des rivaux se sont bien souvent retrouvés à des distances encore moins importantes.

Seulement 63 kilomètres séparent Castres et Toulouse.

Le Tarn, par exemple, est un département riche en grands clubs. Si le CO en est la figure de proue, le SC Albi évoluait encore en Top 14 il y a un peu plus d’une dizaine d’années. Quelques décennies avant, c’était l’US Carmaux qui décrochait le Graal en 1951 en devenant championne de France. Ils reprennent par ailleurs le trophée au Castres Olympique. Le bouclier restant dans le Tarn durant trois années grâce aux deux formations. Du côté de la Haute-Garonne, Toulouse et Colomiers sont deux communes adjacentes. Bien que la seconde évolue aujourd’hui en Pro D2, les deux formations étaient des cadors du championnat entre la fin des années 90 et le début des années 2000. Durant la saison 1996-1997, elles s’étaient notamment affrontées dans un quart de finale dont les Toulousains ressortiront vainqueurs. Autant dire que la proximité entre les deux écuries, actuellement en Top 14, n’est pas historiquement marquante.Top 14. Les réseaux sociaux s'enflamment pour le derby Castres vs ToulouseTop 14. Les réseaux sociaux s'enflamment pour le derby Castres vs ToulousePar ailleurs, la distance les séparant n’est pas si significatrice pour une région où bon nombre de grands clubs se croisent. Pour donner une idée, l’éloignement entre deux cités qui se sont côtoyées dans l’élite comme Albi et Montauban est sensiblement le même que celui qui sépare Toulouse et Castres. De la même manière, Carcassone et Béziers qui évoluent tous deux en Pro D2 sont encore plus rapprochés. Pourtant vendre à outrance cette affiche à travers l’idée d’un derby semblerait sûrement exagérer pour beaucoup.

Une rivalité dans le jeu ?

Si la tension entre les deux formations ne peut pas être expliquée par l’idée d’un derby historique, elle s’explique peut-être autre part. Dans un article de France 24, l’historien du sport Serge Lemaire confie que : “Le Stade toulousain a traditionnellement un jeu fait de mouvement, d'évitement, de vitesse. Celui des Castrais est plus basé sur les fondamentaux, le combat, la vaillance.”  Il explique aussi que le CO s’est toujours identifié à l’image d’un Petit Poucet. Un club d’une commune plus modeste qui, avec tout son courage, n’hésite pas à affronter les cadors du championnat dont le Stade Toulousain fait logiquement partie.Top 14. Intraitable depuis janvier, jusqu'où ira le Castres Olympique ?Top 14. Intraitable depuis janvier, jusqu'où ira le Castres Olympique ?La rivalité entre les deux formations existerait-elle donc bien ? Dans ce cas-là, la notion de derby devrait être remplacée par celle d’une rivalité entre deux philosophies de jeu distinctes. Elle serait faite pour “inverser la pression” selon Grégory Andrès, auteur du livre “La magie du CO”. Ce dernier qui désigne Castres comme un club aimant se mettre dans la peau d’un “petit” détaille sa vision du club tarnais : “Si on perd, c'est normal. Si on gagne, c'est un exploit. Alors que le CO, quoi qu'on en dise, reste un grand club.” Le lien entre les Toulousains et Castrais serait donc le résultat d’une fable rugbystique créée par la vision devenue désormais habituelle d’un duel de David contre Goliath. Une hypothèse qui s’accorde avec la longévité des deux clubs. Ils font partie du cercle très fermé des formations à n’avoir jamais connu la relégation depuis l’arrivée du professionnalisme. Un privilège rare qui aide visiblement à créer quelques histoires passionnantes et dont le prochain chapitre sera à feuilleter ce samedi 23 octobre 2021.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pianto
    41748 points
  • il y a 1 mois

relisez-vous à la rédac !
Vous avez fait de nombreuses fois les mêmes fautes à "Aveyron" en l'écrivant T-A-R-N.

  • frakc
    7384 points
  • il y a 1 mois

Non ce n'est pas un derby vu que la wikipedia anglaise en répertorie 5 pour le rugby en France.

-------
Racing 92 - Stade Français 1892–present Paris derby
Stade Français - Stade Toulousain 1903–present French Derby or Le derby des Stades
Bayonne - Biarritz Basque derby
Brive - Clermont Massif Central derby
Perpignan - Béziers Derby du Languedoc-Roussillon
-------

Pour Perpignan-Béziers, I fucking poile myself! Pardonnez leur Saint Codorniou , ils ne savent pas ce qu'ils disent!

si pour vous derby=ennemis alors c'est pas un derby,
mais si pour vous un derby c'est 2 clubs qui s'affrontent des les petites catégories alors c'est un derby.

Mais si pour vous 2 clubs doivent se détester pour faire un derby, c'est tout simplement que vous n'avez rien compris

  • Yonolan
    127018 points
  • il y a 1 mois

Mais oui c'est un derby

Suffit de revenir à la définition :dans les sports d'équipe, match qui oppose deux clubs voisins.

Donc on est en plein dedans

Un derby n'est pas forcement connoté sulfureux, tendu ou incertain ; et la proximité géographique des clubs n'entrainent pas forcement une animosité accrue

Mais sous prétexte de marketing ( et pas que dans le rugby ) on nous vends ces matchs ces avec une composante "affective " plus lourde ; et on a même crée des produits dérivés ( style classico) et étendu à des notions plus larges ( derby de la Garonne comme le rappelle la gare de triage) et maintenant avec 4 clubs occitans en Top 14 , les derby régionaux devraient fleurir ...

C'est vrai qu'Urios y avait rajouté une dimension "ennemis" ; on se rappelle que pour sa dernière saison et non qualifié dans les 6 après que Toulouse soit venu gagner à Castres lors de la dernière journée il avait eu cette réflexion significative : oui ça fait chi.., aussi parce que c'est Toulouse ;avec en fond sa passe d'armes avec Servat..

Mais ça c'est Urios qui fait de l'adversaire un ennemi et qui à son époque castraise et d'Oyonnax faisaient de ses victoires sur les gros ,ses faits d'armes

Quand au fait que Castres soit un petit club qui joue dans la cour des grands, là aussi juste une telling story

Bien sur si vous regardez les budgets et si vous oubliez que le ST est propriétaire de son stade , l'écart est significatif ; si vous regardez les masses salariales on n'est plus dans la même dimension

Le professionnalisme a gommé sur le terrain cette intensité qui serait plus forte pour un derby quelqu'un soit l'enjeu

Car c'est bien l'enjeu qui prime et la surmotivation des joueurs présents sur le terrain, si elle existe par leur vécu

Alors ce match est important comptablement pour les deux équipes (et même symboliquement pour Toulouse qui pourrait perdre en cas de défaite sa première place)

Cela devrait être nettement plus motivant pour les joueurs qu'une quelconque proximité géographique

Matabiau voler par toton quelle honte quand même la mafia des imperméables ils sont sacrement a la trapinette en ce moment comme quoi la roue tourne.

Sacret joueur et mentalité "Prince Albert" il y a jouer en plus au CO pour sa derniere saisons mais il est Tres fidèle en amitié.

Domage ont la jamais revu en 1 en temps entraineur car cetait le cerveaux du Pack

  • oc
    17045 points
  • il y a 1 mois

Mais bordel , ya Derby là !
Depuis le temps que le terme est cuisiné à toutes les sauces ; vous ne savez plus le justifier quand il est justifiable .
L 'histoire d'un Derby est faite de proximité et de vécu .et bien cela fait quelques temps que CASTRES est à proximité de TOULOUSE et un certain temps aussi qu'il se tape le sobriquet de " bête noire " . Vous trouvez ça juste ?
Alors si vous voulez continuer à ratisser les sous-bois Aveyronnais et les dépouiller de leurs champignons sans vous faire crever les pneus , et bien il faudra songer à vous aligner et reconnaitre la valeur des locaux .
TOULOUSE et CASTRES , c'est une histoire d'amour ,
c'est Le véritable Derby !

@oc

Non cetait 1 simili derby cest Urios qui la créer ont lembrasse a Christophe il doit porter du 115 D depuis lan passé non ?

@oc

Tu te trompes de terroirs pour les champignons la ca serait plutot en haut de dourgne ou a lacaune arfons...mais tkt pas ont vient meme chez toi a saint-pons et oui Oc avec les autocollants pour plaques numeralogiques ca a changer la donne dans le sac petit dans le sac 😉

@oc

Non le derby historique c'est Colomiers mais ils ne sont plus la pour l'instant avec Galtouze qui n'aura jamais jouer au Stade au final ont la jamais voulu pas de bonne mentalite le gacho malgré qui a vraiment été formé par Robert au cresp notre papa a tous en fait...champion de france universitaire si je me trompe pas ! Et oui Oc du situationel a perte de vue pendant que Beziers jouer a 10, certe ils sont tout cassé a Paris au 3 obus et a la mine mais cela n'a durait qu'un temps, Jolimont a prit le pouvoir avec Pierrot et Gajan aux commandes et cette generation non pas vraiment tres fort en individuel mais avec surement le plus gros collectifs de beaucoups de nos generations ont envoyer valdinguer un certain Carminati au oubliette celui la meme qui devait reprendre le fer de lance du pack Biterois déchu engouffrer par le Rugby professionnel et la fin des parties de manivelles qui vous ont coûter chers. Dommage que vous ne soyez pas en top 14 avec un pack monstreux a la munster pour voir ce que ca donne le terroir Biterois !

« Et si » ne serait-il pas plus opportun ?

  • Revahn
    20548 points
  • il y a 1 mois
@Adixmètres

Légèrement mais t'inquiète, on s'habitue à force!

  • etutabe
    23265 points
  • il y a 1 mois
@Adixmètres

vu le nombre de fois où il y a un article sur le "derby" CO-ST ce serait plutôt "et scie"

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News