Top 14. Stade Français. Waisea exprime sa réticence envers le vaccin : ''C'est un choix personnel''
Waisea a inscrit un doublé contre l'USAP.
Toujours pas vacciné, le centre du Stade Français Waisea s'est exprimé à ce sujet dans les colonnes de Rugbyrama. Il évoque un choix personnel et indique que se faire vacciner reste sa dernière option.

Le 15 janvier prochain, le gouvernement français pourrait valider le pass vaccinal. Dans ce cas, les joueurs non vaccinés devront faire un choix quant à la suite de leur saison. Un vaccin et ils pourront continuer de fouler les pelouses de l'Hexagone. Dans le cas contraire, ces derniers ne pourront plus pratiquer leur métier. En Top 14, ils ont un peu moins d'une dizaine dans cette situation. Parmi eux, les Clermontois Kotaro Matsushima et George Moala ou le Parisien Waisea Nayacalevu. Étincelant avec le Stade Français, avec déjà six essais inscrits en 11 rencontres, il se pourrait que la saison du futur toulonnais s'achève plus tôt que prévu.

Top 14. Stade Français. Waisea est-il le plus grand centre de l'histoire du club ?Top 14. Stade Français. Waisea est-il le plus grand centre de l'histoire du club ?

Dans un entretien livré à Rugbyrama, le trois-quarts centre des soldats roses explique son choix de la non-vaccination : ''C'est mon choix : je ne crois pas en toutes ces conneries. Partout dans le monde, même si vous êtes vacciné, vous pouvez attraper le Covid et le transmettre. Alors quel intérêt de me faire vacciner ? Dans ma famille, certains sont vaccinés. D'autres, non. Tout le monde a le choix. C'est mon choix personnel. J'ai eu le Covid deux fois. Je suis sportif, je suis en forme, c'était juste un rhume pour moi. Je suis en bonne santé et c'est le plus important''. Récemment, le président de Colomiers Alain Carré s'était dit rassuré que le dernier joueur de son effectif réfractaire envers la vaccination ait accepté de se faire vacciner. Selon lui, cela était devenu contraignant, puisque le joueur n'était pas à l'heure aux entraînements à cause de ses nombreux tests PCR. Waisea lui l'assure, de son côté au Stade Français, il n'est jamais arrivé en retard à l'entraînement à cause de ces fameux tests : ''C'est super pénible. Mon nez me fait tellement mal (rires). Mais je me suis habitué...et je n'arrive jamais en retard à l'entraînement à cause d'un test PCR !''

VIDÉO. Top 14. Au forceps, Waisea et le Stade Français battent La Rochelle et se donnent de l'air !VIDÉO. Top 14. Au forceps, Waisea et le Stade Français battent La Rochelle et se donnent de l'air !

Si le 15 janvier prochain le projet de loi sur le pass vaccinal venait à être accepté, il se pourrait que Waisea soit contrait de se faire vacciner : ''Au pire, je prendrais le vaccin. Si la loi change, si le gouvernement français valide le pass vaccinal, je vais devoir le prendre. Sinon...Mais me faire vacciner, c'est la dernière option pour moi''. Waisea a assuré avoir discuté avec ses dirigeants à ce sujet et compte les revoir prochainement pour clarifier la chose. Si jamais il refusait le vaccin, quid de son avenir ? Pourrait-il se faire licencier par son club ? Toujours pour Rugbyrama, il poursuit : ''Ce n'est pas dans mon contrat : j'ai signé un contrat de joueur de rugby, pas pour me faire vacciner. Ça ne me tracasse pas trop. Si ça devait arriver (un licenciement NDLR), ce serait une fin triste à mon histoire avec le club. J'espère que ce ne sera pas le cas''.

RUGBY. Top 14. Quel avenir pour les joueurs non-vaccinés ?RUGBY. Top 14. Quel avenir pour les joueurs non-vaccinés ?

Pour rappel, Waisea faisait partie de la sélection fidjienne qui avait refusé qu'un message pro-vaccin soit écrit sur leur maillot cet été : ''Écoutez, nous pensons qu'il ne faut pas forcer la vaccination. On ne veut rien imposer ou que tout le monde pense qu'on est pour la vaccination. Comme je l'ai dit, c'est un choix personnel. Ce n'est pas notre boulot, en tant que joueurs de rugby, de pousser les gens à se faire vacciner. Laissons ça aux politiques ou aux responsables sanitaires. Nous, on est là pour jouer au rugby, c'est tout.'' Espérons que Waisea puisse y trouver son compte et continue pour nous, amoureux de ce sport, de fouler les pelouses de Top 14. Et enfin parler de rugby, trop délaissé ces derniers temps. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je présente mes excuses aux personnes que j'ai heurtées, ici même, par mes propos blessants.
Bien évidemment, je regrette, mais les regrets sont souvent stériles. Donc : carton rouge !
Bons matchs futurs !

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News