Top 14. Racing 92. Benmegal, Tabuavou, Spring... Les espoirs prennent le pouvoir !
Spring, Tabuavou, Benmegal... La jeunesse du Racing 92 fait de gros ravages en Top 14.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Auparavant, le Racing 92 ne s'appuyait que très peu sur son centre de formation. Désormais, la donne semble différente, en témoigne le nombre d'espoirs qui ont fait leur début en Top 14 récemment.

À votre avis, quel est le point commun entre Jonathan Maïau, Maxime Baudonne, Anthime Hemery, Inia Tabuavou, Max Spring ou encore Paul Leraitre ? Au-delà d'être tous des joueurs du Racing 92, ces jeunes font partie de la génération Espoirs 2021, qui s'est arrêtée en demi-finale du championnat de France, face à l'USAP. Des joueurs très prometteurs, que le club francilien a lancé dans le grand bain du Top 14 ces dernières saisons (54 matchs à eux 6). Et si certains n'ont effectué que quelques rencontres, d'autres se sont imposés comme de véritables titulaires à leur poste ! L'exemple le plus criant ici, étant Max Spring, qui a même connu sa première sélection chez les Bleus au Japon. En à peine plus d'un an, l'arrière de 21 ans a prouvé à tous les amoureux du rugby son talent sur le pré, à tel point que l'international australien Kurtley Beale fut relégué sur le banc. Une jeunesse florissante et insouciante, à laquelle nous pouvons ajouter Enzo Benmegal (18 ans), ainsi que Logan Tabet (20 ans). Sans oublier bien sûr le plus connu de cette liste, Nolann Le Garrec (20 ans), actuellement blessé.

Top 14. Porté par Le Garrec et Spring, le Racing 92 peut-il faire sans sa jeunesse électrique ?Top 14. Porté par Le Garrec et Spring, le Racing 92 peut-il faire sans sa jeunesse électrique ?Suffisant pour réaffirmer son identité ?

Si tous les joueurs précédemment cités ont encore une marge de progression immense, ne pensez pas que le staff francilien les a alignés pour faire le nombre ! Bien au contraire, puisque cette jeunesse a sorti le Racing 92 de situations complexes à plusieurs reprises. On pourrait vous parler des exploits personnels d'Enzo Benmegal de ce début de saison, qui ont notamment permis aux Ciels et Blancs de vaincre Castres à domicile, ou encore du jeune centre Inia Tabuavou, qui a enchaîné ce week-end une deuxième titularisation de rang (qui s'est d'ailleurs soldée par un essai). Anthime Hemery, de son côté, a fait plus que le job la saison passée, notamment à une période où le Racing 92 manquait de joueurs au poste de troisième ligne. En bref, les jeunots de Nanterre répondent présents, pour le plus grand plaisir des supporters. D'autant que parmi eux, la plupart viennent de région parisienne, et ont rejoint les rangs du Racing 92 assez jeune, afin d'intégrer le centre de formation. Une manière également de réaffirmer une identité parisienne au club francilien, qui a souvent été critiqué justement pour son recrutement 5 étoiles, qui ne laissait que trop peu de place aux jeunes. Et s'il y a quelques années, Henry Chavancy apparaissait comme le seul enfant du club, d'autres l'ont depuis rejoint : Boris Palu (arrivé à 15 ans au Racing), Hassane Kolingar (arrivé à 15 ans), Antoine Gibert (arrivé à 14 ans), ou encore Louis Dupichot (arrivé à 16 ans).

RUGBY. TOP 14. Delibes, Brennan, Ntamack... La jeunesse toulousaine au rapportRUGBY. TOP 14. Delibes, Brennan, Ntamack... La jeunesse toulousaine au rapport

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • stef7
    74628 points
  • il y a 2 semaines

Cela fait un petit moment que les résultats du Racing sont mi-figue mi-raisin, mais une politique sur les jeunes paiera forcément sur le long terme, il ne faut surtout pas changer de politique en cours de route.....

Henry Chavancy seul enfant du club?

A l'époque il y avait déjà Eddie Ben Arous, et Mathieu Lorée.
Quelques années plus tard il y a eu Fabrice Metz, Alexis Valette, Khatik Vartanov, Julien Nibert, Jérémie Maurouard, Etienne Dussartre, Xavier Chauveau...

Bref ça n'a jamais vraiment cessé, et en tout cas depuis le retour en Top14 ça n'a jamais été Chavancy seul enfant du club. Tous n'ont pas fait carrière au plus haut niveau, mais il ne faut pas les oublier.

  • VivaRCF
    21125 points
  • il y a 2 semaines
@Glas.Wegian

Tout à fait ! Et quand ils ne jouent pas au Racing, on retrouve beaucoup d'anciens du CdF partout en France, faisant de belles carrières pro en Top 14 ou Pro D2. Les clichés ont la vie dure.

@VivaRCF

... On est d'accord! Et j'ai failli oublier Jonathan Laugel qui a fait une très belle carrière à VII ensuite.

  • VivaRCF
    21125 points
  • il y a 2 semaines
@Glas.Wegian

Et Stephen Parez avec lui !
Ces joueurs qui sont partis, ce n'était pas l'objet de l'article pour être honnête, et c'est normal qu'ils n'aient pas été évoqués ici.
Si on veut s'amuser à en évoquer quelques uns on a en Top 14 Rémi Bourdeau, Mathieu Voisin, et Esteban Abadie, et en ProD2 Damien Anon, Thomas Dubourdeau, Andy Bordelai (toujours sous contrat au Racing), Aselo Ikahehegi (pareil), ...

  • Forfac
    1701 points
  • il y a 2 semaines

"à tel point que l'international australien Kurtley Beale fut relégué sur le banc"
Kurtley Beale n'a jamais été relégué sur le banc. Il a beaucoup joué centre pour palier les absences à ce poste puis s'est gravement blessé à son tour avant de rejoindre son pays pour la CdM en fin de saison. Beale était probablement le meilleur joueur de l'équipe depuis deux ans et Spring n'a fait que profiter de son absence. Cette absence a ainsi permis de le révéler et lui a permis de gagner sa place mais ce n'est pas lui qui a mis Beale sur le banc.

  • Timmaman
    29803 points
  • il y a 2 semaines

L'exemple du ST, qui réussit notamment grâce à sa formation, a motivé plus d'un club. Le Racing a un bassin de joueurs potentiels énorme, bien aidé par Massy par exemple, et est en train de capitaliser dessus, ce que fait moins le SF.
A terme, ça pourrait leur permettre d'attirer plus de locaux au stade...

Petite question....Ou est passé TAOFIFENOA (dsl pour l'orthographe du nom), l'ailier plus que prometteur?
Blessé?

  • Forfac
    1701 points
  • il y a 2 semaines
@maskaly971

Malheureusement et ce bien avant sa blessure, le niveau de Taofifenua n'était déjà plus satisfaisant. Après des débuts prometteurs au Racing, il n'a pas su enchaîner. Entre son niveau décevant, le vieillissement d'Ihmoff, le départ de Thomas, et le niveau de Dupichot qui stagne depuis plusieurs saisons, ce n'est pas pour rien que le Racing s'est mis en quête de recruter des ailiers de manière urgente.

  • VivaRCF
    21125 points
  • il y a 2 semaines
@Forfac

Imhoff rajeuni tout de même a vu d'oeil ces derniers mois : quelle forme !

  • Timmaman
    29803 points
  • il y a 2 semaines
@maskaly971

Il a été formé à l'ASM et est arrivé au Racing en ayant déjà joué avec les Clermontois.
Il a été opéré d'une épaule cet été apparemment et est en train de se remettre.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos
News