ARBITRAGE. Top 14. Pourquoi Mathieu Raynal n'a pas sanctionné les Biarrots sur ces actions ?
Les Biarrots ont par deux fois évité de prendre des essais sur maul.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce samedi, Mathieu Raynal a arbitré le match entre Pau et Biarritz. Face à quelques critiques, ce dernier est revenu sur une règle bien précise.

Si les Palois se sont imposés ce samedi face au BO (33-21), quelques situations ont fait rugir les supporters de la Section. Deux en particulier, où à la suite d'un maul, les locaux n'ont pu aplatir dans l'en-but, la faute à des retours des défenseurs biarrots. Des interventions jugées illégales de la part du public. Mais qu'en est-il vraiment ? L'arbitre de la rencontre, Mathieu Raynal, s'est exprimé dans les colonnes du Midi Olympique pour expliquer ses choix.

VIDEO. Top 14. Joe Jonas (BO) aspire l'âme de Le Bail et Hastoy avec ses appuis diaboliques !VIDEO. Top 14. Joe Jonas (BO) aspire l'âme de Le Bail et Hastoy avec ses appuis diaboliques !

Tout d'abord, l'arbitre de la rencontre tient à préciser qu'un maul prend fin quand le ballon ou le porteur de balle se trouve dans l'en-but, et donc, les défenseurs ne sont pas soumis à la règle du hors-jeu : "Il faut savoir qu’un maul prend fin dès que le ballon ou le porteur du ballon est dans l’en-but ou même sur la ligne d’en-but. À partir de cet instant, les lignes de hors-jeu n’existent plus. L’adversaire peut écrouler le maul, venir défendre sur le côté. D’ailleurs les Biarrots ont bien joué le coup sur les deux actions qu’ils ont eues à défendre. Rien à dire". Revoyons donc en image les deux situations ciblées pour mieux comprendre.

Sur cette première situation, on voit que le maul palois est dans l'en-but. Le ballon, dans les mains de Lucas Rey, semble quant à lui sur la même ligne que la ligne d'en-but. Selon la règle, il n'y a donc plus de hors-jeu, et les Biarrots peuvent donc entrer sur le côté du maul pour intervenir. C'est d'ailleurs ce que fait ici Saili, qui arrive même à se glisser sous le talonneur, et donc à empêcher l'essai.

Dans ce second cas, la situation est un peu différente. Le maul palois avance toujours et se trouve dans l'en-but du BO. Lucas Rey, encore lui, a le ballon dans les mains, et est bien au-delà de la ligne. Sauf qu'ici, le jeune Hirigoyen s'est introduit dans le maul, et a réussi à atteindre le porteur du ballon. Une fois que Rey est dans l'en-but, il peut donc écrouler le maul, vu qu'il n'y a plus de hors-jeu. Il sera d'ailleurs aidé par son coéquipier Tyrell, qui vient sur le côté. Selon la règle, il n'y a encore ici, aucune faute de la part des Biarrots.

Top 14. PAU. Sébastien Piqueronies, l'homme qui murmurait à l'oreille des anciens U20Top 14. PAU. Sébastien Piqueronies, l'homme qui murmurait à l'oreille des anciens U20

Les décisions prises par M. Raynal pendant le match ont donc été les bonnes, malgré la complexité de la règle dans ces cas précis.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et il y a surtout pourquoi mr Raynal n'a pas voulu voir un en-avant flagrant dans un ruck amenant le dernier essai palois qui coûte le bonus défensif au Bo, voire 10 dernières minutes pendant lesquelles le Bo pouvait espérer marquer pour gagner le match....

  • Tonioo
    27276 points
  • il y a 3 semaines
@Bouifhino

Et à défaut de gagner prendre un point de bonus def qui peut valoir cher à la fois au classement et en cas d'égalité avec Pau en fin de saison....

@Bouifhino

Parce qu'il préfère la garbure à l'axoa ?

Ce qui est surtout rude pour l'équipe attaquante, c'est que désormais elle ne récupère plus une mêlée à 5 mais se retrouve à recevoir un coup de pied au niveau de la médiane.

Les règles du maul sont dures...

Derniers articles

Réseaux Sociaux
News
Transferts
News
News
Sponsorisé News
Transferts
News
News
Transferts
News