Top 14. PAU. Sébastien Piqueronies, l'homme qui murmurait à l'oreille des anciens U20
Au milieu d'un Top 14 bourré de stars et de ses bancs biberonés aux parcours aseptisés, Sébastien Piqueronies est un OVNI. Qui jouit d'une cote incommensurable auprès des jeunes français !

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Fort de la présence de Seb Piqueronies, Pau a réussi à attirer Jordan Joseph. Après Decron, Hamonou ou Zegueur, la liste pourrait s'allonger... Merci, coach !

En début de semaine, coup de tonnerre : lorgné par Brive après les blessures de Fa'aoso et Kamikamika, l'ultra-prometteur Jordan Joseph était finalement prêté à Pau. Tout ça quelques jours après que le grand espoir d'Oyonnax en 3ème ligne, Sacha Zegueur (22 ans), n'ait lui aussi donné son accord à la Section Paloise. Alors, y a-t-il quelqu'un qui murmure à l'oreille des doubles champion du monde U20 du côté du Hameau ? C'est une question qui viendrait presque naturellement se poser, au vu des dernières recrues des Béarnais.

Top 14. Transferts. Jordan Joseph (Racing 92) rebondit à la Section PaloiseTop 14. Transferts. Jordan Joseph (Racing 92) rebondit à la Section Paloise

D'autant qu'il ne faut pas l'oublier, celles-ci interviennent après une intersaison où les Verts et Blancs ont tout de même vu arriver de Toulouse un certain Thibaut Hamonou, champion du monde en 2019 avec Arthur Vincent et ses copains, ou encore Nathan Decron, passé par France U20 il n'y a pas si longtemps que ça non plus (en 2017). La réponse - s'il y en a une - se situe probablement autour de Sébastien Piqueronies. "Je suis très heureux de retrouver Jordan au sein de l'environnement de la Section qui, j'en suis convaincu, lui sera très favorable pour affirmer tout son potentielL'objectif est très clair : grandir ensemble." Quand l'ancien manager des U20 déclare cela, il faut en fait comprendre qu'il va prendre les choses en main pour tirer le meilleur de son ancien poulain.

France U20 - Thibaut Hamonou, l'homme de l'ombre de la troisième-ligne françaiseFrance U20 - Thibaut Hamonou, l'homme de l'ombre de la troisième-ligne française

Bien que son aventure à Pau soit sa première expérience avec une équipe sénior professionnelle, aujourd'hui en France, quel entraîneur possède une meilleure approche des jeunes que Seb Piqueronies ? À vue de nez, demandez à tous les principaux concernés : personne. Ainsi, quand l'ancien professeur de sport dit qu'il est convaincu que l'environnement de la Section sera idoine pour que Joseph affirme son potentiel, on n'en doute pas une seconde. Et on mettrait presque notre main au feu que le joueur en question non plus. D'ailleurs, ne cherchez pas plus loin, si le Racingman a rejoint le Béarn plutôt que la Corrèze, c'est bel et bien pour retrouver l'homme qui l'a fait exploser aux yeux du monde durant ses années U20.

Des jeunes pleinement intégrés

On le voit aussi, depuis sa prise de fonction à la tête de France U20 en 2018, jamais les jeunes n'ont été aussi pleinement intégrés dans l'environnement professionnel que représentent le Top 14 et la ProD2 dans l'Hexagone. À Pau, depuis l'arrivée de l'ancien responsable du Pole Espoirs Jolimont (Toulouse), on se resserre donc autour des cadres comme Hastoy, Rey ou Puech, bien sûr, mais on compte aussi beaucoup sur les jeunes, que l'on essaie d'intégrer un maximum au groupe pro. Mathias Colombet, pas conservé par la Section en 2020 puis rameuté par Piqueronies à l'intersaison après un passage fructueux avec France 7, en est l'illustration. 

Ce double projet entre le XV et le 7 ça a été très clair d'entrée avec Séb' lorsqu'on s'est parlé dès le début. Je ne voulais pas me retrouver dans la situation qui m'a poussé à quitter le club, être 3e ou 4e au poste, ne plus pouvoir jouer avec les Espoirs et finalement avoir très peu de temps de jeu. - Mathias Colombet, pour France Bleu

Résultat, avec 4 matchs dont 3 titularisations, le natif d'Aire-sur-l'Adour a déjà plus joué cette saison en Top 14 que durant toute sa (jeune) carrière jusqu'alors. Et quelque chose nous dit qu'il devrait en être de même avec Jordan Joseph, jusqu'ici un peu éclipsé par l'effectif de Galactiques du Racing. 11ème budget du championnat, Pau recrute avec ses moyens et permet désormais aux jeunes (souvent de second plan) en panne de temps de jeu de venir s'exprimer dans le Béarn. On ne doute pas du fait que certains de ses concurrents directs aimeraient en faire de même. Mais tous ne possèdent pas l'homme qui murmure à l'oreille des anciens Bleuets, ainsi que tout son savoir-faire...

Et aussi, en lien avec Jordan Joseph :

Mais qui est Juarno Augustus, ce numéro 8 qui marche sur l'Angleterre avec Northampton ?Mais qui est Juarno Augustus, ce numéro 8 qui marche sur l'Angleterre avec Northampton ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et il ne les prend pas pour des bourrins!

On ne fait pas peau neuve, dans les vieux pots.

Il souhaitait faire aussi venir Mathieu SMAILI qui a préféré rester à Toulon ..... Dommage pour lui

À Pau, les jeunes viennent alimenter les effectifs.
Visiblement, ça garbure pas mal au niveau recrutements.

@Garou-gorille

Oui, ne crachons pas dans la soupe.

Derniers articles

News
News
Sponsorisé News
Transferts
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News