TOP 14. La victoire de l’Aviron bayonnais renvoie l’UBB à ses démons
Ce samedi 24 septembre, les Basques ont battu les Bordelais dans un match compliqué pour les hommes d’Urios.
Ce samedi 24 septembre, les Basques ont battu les Bordelais dans un match compliqué pour les hommes d’Urios.

Sans aucun doute, ils étaient venus pour gagner lors de cette 4ᵉ journée de Top 14. Après une première victoire de la saison face à Castres, l’Union Bordeaux Bègles arrivait sur la pelouse du promu avec des ambitions. Cependant, leur entrée n’a pas été soignée ce samedi 24 septembre. Pour profiter du match, il fallait être devant son poste aux alentours de la mi-temps, surtout pour les supporters basques. Avec deux essais marqués coup sur coup à la 40ᵉ+1 et 44ᵉ de Bosch et Marchois, les Bayonnais ont repris les commandes au retour des vestiaires. Cette avance ne sera pas rattrapée d’ici au coup de sifflet final, malgré un essai (non transformé) et une pénalité des Bordelais. Autre fait marquant du match, l’UBB s’est vu refusé un essai qui aurait pu les ramener à un petit point. C’était à la 63eme minute et Romain Buros pensait alors avoir inscrit un doublé. Malheureusement pour lui et ses coéquipiers, un en-avant sera signalé par l’officiel de la rencontre.TOP 14. UBB. ''Nous n’avons pas pratiqué le rugby que nous voulions…'' confie UriosTOP 14. UBB. ''Nous n’avons pas pratiqué le rugby que nous voulions…'' confie Urios

Régulièrement bloqué dans leur propre camp et handicapé par les conditions météorologiques, l’UBB n’a pas su s’adapter. L’un des symboles de cette défaite réside dans le carton jaune de “Big Ben” Tameifuna pour un plaquage haut. Peu avant la pause, cette sanction amène l’essai bayonnais et renvoie Jalibert et ses coéquipiers au vestiaire avec la tête basse. En conférence de presse, et selon des propos rapportés par L’Équipe, Christophe Urios n’a toujours pas semblé satisfait de la partition de ses joueurs. Il évoque le point clivant de ce match d’une équipe de Bordeaux qui n’a gagné qu’un match depuis le début de saison : “Il fallait arrêter de faire des conneries. Tu joues de chez toi alors qu'il pleut. C'est stupide. On ne devait pas faire ses choix tactiques qui amènent ce carton jaune. La seconde période est meilleure avec les entrants. J'avais fait le choix de faire un banc en 6-2. Un gros banc. J'aurais préféré que la première mi-temps soit plus accrochée. Il y a eu un impact. Depuis le début de la saison, on n'a que des essais refusés. On va se contenter de ce bonus défensif et on va continuer à travailler.

TOP 14. UBB. ‘‘Ne cherchez pas à dire des conneries sur lui’’, Urios protège JalibertTOP 14. UBB. ‘‘Ne cherchez pas à dire des conneries sur lui’’, Urios protège Jalibert

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ils ont un nouveau n° 10 à Bayonne qui est intéressant, je trouve 😜

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News