RUGBY. TOP 14. La Section Paloise peut-elle espérer mieux qu'une lutte pour le maintien ?
Portée par ses jeunes talents, la Section Paloise est en pleine forme en ce moment en Top 14.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Depuis 1 mois et demi, Pau carbure plus que quiconque en Top 14. De quoi lui donner des idées, pour la suite de la saison ?

Au Hameau comme ailleurs, la Honhada peut retentir encore et encore. En ce moment, la Section Paloise marche sur l’eau : sur les 5 derniers matchs, elle a même glané 16 points au classement. En Top 14, personne ne fait mieux depuis 1 mois et demi, exception faite du Racing 92, très en jambes en ce moment. A l’heure où l’on se parle, Pau a d’ailleurs quitté la zone rouge - qu’elle squattait en début de saison - pour occuper la 9ème place du championnat. Étonnant.

TOP 14. Avec Jack Maddocks, la Section Paloise s'est-elle trouvée son Damian Penaud ?TOP 14. Avec Jack Maddocks, la Section Paloise s'est-elle trouvée son Damian Penaud ?

Mais alors les Béarnais peuvent-ils espérer mieux qu’un maintien dans ce Top 14 plus ouvert que jamais ? Peuvent-ils prétendre à toiser des équipes comme Clermont, l’UBB ou Castres, pour l’instant derrière eux, à la fin de la saison ? Si les exercices sont plus longs dans l’Hexagone que nulle part ailleurs, la question mérite d’être posée, alors que la Section vient d’empocher son 2ème bonus offensif le week-end dernier, face à Brive. Avant la trêve européenne, elle pourrait même pointer encore plus haut si elle était en mesure d’aller chercher des points à l’extérieur ce samedi.

Des raisons de viser plus haut ? 


Le premier élément de réponse s’appelle Castres, et il sera bien évidemment très difficile d’aller faire un coup là-bas, où les Tarnais sont invaincus depuis 2 ans. Encore plus après la déculottée reçue par ces derniers la semaine passée du côté de La Rochelle. Reste que vu la dynamique paloise, ce sera pour la Section clairement le moment ou jamais pour tenter de ramener quelque chose de Pierre-Fabre. En confiance, solide sur les fondamentaux et boostée par des éléments étrangers comme Robson ou Maddocks, l’équipe du 65 a de l’appétit à revendre. Du talent, aussi, qu’incarnent ses anciens bleuets Joseph, Laporte, Zegueur ou Gailleton, déjà auteur de 5 essais cette saison.
RUGBY. Top 14. Castres arrivera-t-il à déjouer le piège palois ?RUGBY. Top 14. Castres arrivera-t-il à déjouer le piège palois ?Bref, vu de l’autre versant des Pyrénées, cette équipe paraît aussi encore jeune pour des phases finales, d’autant qu’il semble peu probable qu’elle puisse tenir la comparaison sur la durée face à des cadors présumés, sur l’autel de la profondeur d’effectif. Mais c’est justement cette jeunesse qui lui permettra de se déplacer en terrain miné, samedi, avec une insolente insouciance. Si souvent gagnante ces dernières semaines…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pau c'est pas dans le 65 mais dans le 64.Juste à coté de l'Aveyron

  • Pianto
    48583 points
  • il y a 2 mois

non.


.

Je pense que oui, une lutte pour le "ventre mou". Il peut encore se passer beaucoup dans la saison mais je vois plutôt Brive, l'USAP et l'Aviron dans la course au maintien.
Le classement de l'ASM, l'UBB et le CO ne reflètent pas le potentiel de l'effectif mais actuellement la section me semble être à leur niveau.
Ça fait plaisir de voir la patte de Piqueronies qui semble prendre, qui pour moi est pour beaucoup dans l'éclosion au plus haut niveau des jeunes des générations 17/18.
Un club qui se construit patiemment, j'espère que l'Aviron saura suivre ces pas, mais à l'écoute de l'interview du président Tayeb dans Poulain raffute je ne m'inquiète pas trop.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News