TOP 14. FRANCE RUGBY.  Les incessantes blessures des Bleus en début de saison
Ce week-end, 3 joueurs particulièrement surveillés par Galthié ont quitté les terrains de Top 14 sur blessure. Depuis la fin de saison dernière, les pépins n’épargnent pas les internationaux français.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce week-end, 3 Bleus ont quitté les terrains sur blessure. Depuis la fin de saison dernière, les pépins n’épargnent pas les internationaux français.

Alors que cette troisième journée de Top 14 n’est pas encore finie, de nombreux internationaux connaissent déjà des pépins physiques. À un an de la Coupe du monde 2023, beaucoup de fédérations chouchoutent leurs internationaux. En France, les obligations en club empêchent souvent de mettre les internationaux dans les meilleures dispositions. On a souvent en tête des chiffres marquants, comme la différence hallucinante de matchs joués par Sexton et Ntamack en club, et des épisodes spéciaux de l’histoire récente du Top 14. On se rappelle notamment du Chemin de croix parcouru entre la FFR et la LNR pour établir la convention éponyme. De son côté, le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié, c'était refusé à demander des temps de jeu réduit pour ses cadres auprès des clubs. Dans un entretien accordé début septembre à Midi Olympique, il déclarait : “C’est impossible de demander ça aux clubs. Quand on parle des cadres, il est ici question des meilleurs joueurs français. Les mieux payés. Ne pas les faire jouer, c’est affaiblir les clubs. C’est donc irréaliste.

De la casse à tous les niveaux

Dans cette équation, la malchance joue aussi son rôle, parfois plus que le surmenage. Pour preuve, les matchs de la troisième journée ont déjà vu plusieurs Bleus ou joueurs du groupe France sortir prématurément du pré. Avant que l’ultime rencontre, RCT ASM Clermont, ne se joue, Romain Taofifenua, Nolann Le Garrec et Arthur Vincent en ont fait les frais. Si les deux premiers ne devraient rien avoir de très grave, le troisième s’est de nouveau blessé au genou qui le fait souffrir depuis plusieurs mois.GROUPE FRANCE. Anthony Bouthier, l’ancien OVNI désormais revenu sur terreGROUPE FRANCE. Anthony Bouthier, l’ancien OVNI désormais revenu sur terre

Auparavant, les deux ailiers titulaires du XV de France (Gabin Villière et Damian Penaud) ont été placés hors des prés. De la même manière, la blessure de Gaël Fickou et la fin de carrière pour Vakatawa, voit l’intégralité de la ligne de ¾ favorite de Fabien Galthié être out. Heureusement, le vivier est grand et le centre du jeu n’a pas à s’inquiéter avec la présence de Danty et Moefana sur les pelouses du Top 14. Pour les ailes, c’est une autre histoire.VIDÉO. Engueulé par Chabal et Nallet, l’anecdote des débuts de VakatawaVIDÉO. Engueulé par Chabal et Nallet, l’anecdote des débuts de Vakatawa

Sur les autres zones du terrain, Romain Ntamack a également dû céder sa place sur blessure le dimanche 11 septembre. Une indisponibilité d’environ 4 à 6 semaines est évoquée, de quoi revenir de justesse pour la préparation des test-matchs de novembre. La méforme de Matthieu Jalibert n’est pas de nature à rassurer face à cette blessure. Durant le même match, François Cros est également sorti sur blessure. Le coéquipier d’Antoine Dupont a fait une rechute de sa blessure au genou et manquera les tests de novembre. Pour rester sur les bords de la Garonne, le pilier gauche Cyril Baille est, lui aussi, blessé depuis le début de saison.XV de France. Largué ? Au Top ? Au fait, qu'a donné le retour en Top 14 de Paul Willemse ?XV de France. Largué ? Au Top ? Au fait, qu'a donné le retour en Top 14 de Paul Willemse ?

Ces accumulations de blessure, chez des joueurs titulaires d’autant plus, ne sont pas de nature à rassurer, néanmoins il y a aussi quelques bonnes nouvelles. Par exemple, le cador du XV de France et récemment champion de France Paul Willemse a retrouvé les pelouses récemment. Il réalise des prestations plus que convaincantes pour son retour de blessure. En espérant que la chance sourit autant au reste des Bleus mal en point.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

A mon avis c'est à cause de la flèche du temps !

  • Timmaman
    29823 points
  • il y a 2 semaines

Vincent, c'est comme Barassi, un joueur trop souvent blessé...

L'adjectif " incessantes " du titre n'a aucun sens!
de plus, il faut rappeler que le rugby est un sport qui impacte les organismes. Des blessures physiques sur les muscles et tendons sont logiques.
Dans la liste, faire cohabiter des joueurs cadre et des novices pose problème: galthié a un groupe de 42 aux entrainements puis 28 au match.
Les blessés ne vont pas arrêter le jeu de l'edf!
Penaud Villière sont sur le retour et si les 1 ou 2 mois sans match les préserve plus, tant mieux!
Cela fait aussi souffler les organismes et permet de travailler autrement.

@noComment

Je suis d'accord. Ce n'est pas parce qu'il y a un mauvais alignement des planètes à l'instant T pour ce qui est de l'état de santé de joueurs internationaux (qui soit dit en passant ne tombe pas au moment d'une fenêtre internationale !) qu'il y a matière à sombrer dans une dépression " pré-coupedumondesque ". Ne serait-ce que de par la nature des blessures et le fait mm que nous ne sommes pas à l'avant-veille de l'évènement. Très franchement, j'imagine que FG est autrement moins soucieux que qqs mecs sortent du pré aujourd'hui en claudiquant avec une obligatoire mise au repos de qqs semaines (en étant 1 peu cynique je ne serais pas loin de penser qu'à ce moment de la saison ça lui déclenche mm un gentil rictus ?); qu'il ne le serait si d'aventure un joueur cadre venait à se péter très gravement le printemps venu !
Tout ceci n'est qu'aléas de mecs hautement sollicités dans un jeu qui, presque par définition, appelle la blessure...
Le reste, les comparaissons avec les autres avec en point d'orgue le désormais classique : "Temps de jeu Sexton vs temps de jeu Ntamack" n'a pas de sens où alors à considérer qu'il s'agit de balayer d'un geste de la main des systèmes respectifs établis depuis des lustres.
Comparaison n'est pas toujours raison...Ou alors mettre dans la balance comparative tous les ingrédients ! Tous !!! Ce que ça amène de positif comme de négatif.
Alors oui, si on utilise la seule loupe "Ntamack vs Sexton"; Romain a joué bcp plus de matchs de rugby ces 2 dernières années que Johnny. Maintenant, si on prend un peu plus de hauteur; on peut aussi considérer que Johnny Sexton "pèse" autrement plus de matchs de rugby de haut niveau dans sa carrière que R.Ntamack de par l'ancienneté dans le métier. Si on rehausse encore un peu la loupe en ayant une vue d'ensemble des différents systèmes on doit aussi considérer que le Rugby Irlandais s'appuie sur un viviers de joueurs professionnels 5 fois moins important que le Rugby Français ! Moins de sollicitation pour l'international Irlandais, oui; mais moins de choix pour la sélection, par extension, moins de mises en concurrence = moins d'opportunité de tester des profils différents, de booster la concurrence tout simplement moins d'atouts dans la manche d'un sélectionneur...
Que vaut-il mieux prendre ? Bcp de mecs qui pratiquent régulièrement à un solide niveau ou bcp moins de mecs, certes moins sollicités ?
Autre aspect à considérer; c'est le pouvoir économique (son pouvoir d'attractivité financière) du Top14 qui permet d'attirer à peu près ce qui se fait de mieux à l'international et relever d'autant le niveau de la compétition domestique. Quand le propos ne consiste pas à s'acheter à bon compte des cohortes de mômes issus de "petites nations" et qqs années + tard les rendre sélectionnables pour la France...
Bref, deux systèmes tellement disparates avec chacun leurs particularités, avantages ET inconvénients qu'il me parait très, très réducteur de considérer que le Rugby Français est hautement désavantagé à l'international en se basant uniquement sur l'hyper-loupe "Ntamack vs Sexton3 !!!!
Allez, pour mémmo, J.Sexton lors de son passage au Racing n'a pas laissé un souvenir impérissable pour ce qui est de ses prestations dans le Top14. Il n'empêche que ça correspond peut-être à ses deux meilleures années sous le maillot de sa sélection Nationale ! Comme quoi...

On va les appeler les Ecchymoses du coup ?

  • fabien81
    23499 points
  • il y a 2 semaines

il faut entre 3 et 5 semaines de repos pour récupérer d'une saison, cela varie en fonction des personnes et en fonction de la fatigue en fin de saison. Combien respectent réellement cette période de repos nécessaire? je suis pas sur que la moitié des internationaux le font réellement, ça passe pendant un an ou 2 mais au bout d'un moment le corps lâche.
3 ou 4 jours de repos complet 1 à 2 fois dans la saison feraient beaucoup de bien aux joueurs sans faire baisser leur forme physique, est ce qu'ils le font tous?

  • DAV!D
    3795 points
  • il y a 2 semaines

La solution serait sans doute de leur faire jouer moins de matchs. Donc de passer d'un Top 14 à un Top 12 et de remplacer nos actuelles coupes internationales (puisqu'on ne peut plus dire européennes) en chocolat par des compétitions plus courtes et plus intéressantes, sans ces phases de poules ennuyeuses.

Mais qui dit moins de matchs, dit moins de recettes. Et je ne suis pas sûr qu'aujourd'hui la volonté des dirigeants du rugby soit déjà de faire passer la santé des joueurs avant l'argent.

Peut-être bientôt ?

  • fabien81
    23499 points
  • il y a 2 semaines
@DAV!D

pourquoi vouloir passer de 14 à 12? on pourrait prendre le problème dans l'autre sens et passer de 14 à 21, et plutôt que de jouer en aller-retour on jouerait qu'une fois contre chaque équipe. Ce qui ferait 20 matchs au lieu de 26 actuellement.
Et il faut pas croire que les rencontres seraient déséquilibrées, cela permettrait aux plus grosses équipes de faire tourner

  • DAV!D
    3795 points
  • il y a 2 semaines
@fabien81

D’une part ça serait incroyablement inéquitable, car prendre Toulouse ou La Rochelle à domicile ou à l’extérieur ça fait une grosse différence, donc en fonction du tirage des matchs on aurait déjà des indices sur les clubs favorisés par le sort. Mais, en plus, au lieu de se fader 4 équipes qui n’ont pas le budget / le niveau des autres et qui font l’impasse à l’extérieur, on en aurait 9 ou 10 ! Il est où l’intérêt sportif là-dedans ?

Non, il faut diminuer le nombre de matchs et éviter les doublons pendant le VI Nations. Si pour ça il faut descendre à 12 clubs et jouer les phases finales à 4, il faut le faire : la santé de nos joueurs en dépend.

@DAV!D

Franchement le Top 12 ça permettrait aussi de sortir des équipes qui sont là uniquement pour faire de la figuration.
Je trouve ça triste d'avoir 4 équipes qui sont là pour se faire taper 3 week end sur 4 et jouer leur vie sur les 5 derniers matchs de la saison. Au moins en pro D2 tu te bats pour gagner un truc à la fin de la saison. Et si t'arrives à te maintenir dans un top 12 c'est que tu peux espérer à moyen terme avoir les armes pour jouer le top 6.

  • math1907
    19709 points
  • il y a 2 semaines
@Ghy Nofèros

C'est 3 ou 4 équipes ont des dirigeants, des personnels administratifs, des encadrants techniques, des joueurs, des partenaires, des supporters, qui trouvent sûrement très sympas de pouvoir ce battre avec leurs armes tout les WE face à des équipes plus à l'aise !!!!!

Je trouve le format du top14 pas mal finalement.

Mettre beaucoup d'équipes avec une seule opposition dans la saison ne me paraît pas une bonne solution car personne n'aura les mêmes déplacements et on rajouterais une nouvelle forme d'inéquité, sportive mais également financière en ayant moins de réceptions et potentiellement moins de réceptions d'équipes remplissant les stades telles le ST, La Rochelle, le Racing...

Réduire à 12 équipes c'est tuer l'économie de 2 clubs, exclure 2 clubs sur la base première d'un déficit de moyens et tout ça pour un bénéfice repos à mon avis très très insuffisant !!!

Je vais proposer à nouveau de me tourner vers la CC et le Challenge européen !!!!
Trop d'équipes sont conviées à jouer ces compétitions, ce qui au delà de dévaluer leur intérêt sportifs, oblige à de trop nombreux matchs.
Or en réduisant drastiquement le nombre de participants sur ces 2 compétions avec notamment une qualification pour le challenge européen au lieu d'une invitation, il y aurait très certainement moyens de réduire le nombre de matchs joués par les équipes possédant de nombreuses internationaux. Le tout en rehaussant l'intérêt sportif de toutes les rencontres donc des compétitions.

  • dusqual
    37181 points
  • il y a 2 semaines
@Ghy Nofèros

en pro d2 certains se battent pour leur survie de la même manière, c'est juste que le palier avec la nationale est moins haut.

  • fabien81
    23499 points
  • il y a 2 semaines
@Ghy Nofèros

enlever 2 équipes changera rien au problème, t'auras toujours 3 ou 4 équipes qui vont se maintenir à 2 matchs de la fin, qu'il y ai 12, 14 ou même 50 équipes le problème sera toujours là

@fabien81

Evidemment, même à 4 équipes t'auras une équipe qui se maintiendra en toute fin. Mais tu réduis le nombre d'équipe ou le maintien est l'unique objectif de la saison, t'as des équipes qui finissent 10ème mais qui ont joué l'objectif d'une qualification en barrage pendant une bonne partie de la saison. Un top 12 c'est un championnat plus homogène et donc plus intéressant à suivre.

  • dusqual
    37181 points
  • il y a 2 semaines
@Ghy Nofèros

en fait le probleme des équipes qui montent est que pendant 2-3 ans dans le meilleur des cas, elles doivent se mettre à niveau.
elles passent d'un pro d2 qui à son top a un niveau quasi équivalent au milieu de tableau de top 14, mais n'ont pas forcément la force financière pour avoir un réservoir équivalent, les mêmes infrastructures, le même accompagnement...
du coup, le temps de mettre ça en place, il faut plusieurs années et pendant ces quelques années, elles jouent leur survie.
or pour le mettre en place en pro d2 sans se couler financièrement, il faudrait des décennies. décennies qui verront de toutes manières les grosses cylindrées s'armer encore plus à tous les niveaux et rajouter du palier entre elles et la pro d2.
de fait, si tu réduis le nombre de clubs, tu reportes juste le problème sur les suivants qui descendront.

pour moi, la solution vient en effet d'une autre formule. ça peut être des matches sans retour comme le décrit fabien 81 ou un système de poules.

  • dusqual
    37181 points
  • il y a 2 semaines

c'est pas cool, mais j'ai envie de dire, vaux mieux maintenant que quelques semaines avant la sélection du groupe pour la prépa cdm...
certains ont certainement un peu trop joué l'an dernier et le relâchement d'intersaison a du les affaiblir.
ils reviendront et certainement que d'ici peu, tous seront en forme coupedumondesque.
bon rétablissement les gars

@dusqual

ca peut en effet être benefique a certains de se blesser maintenant et de leur donner un repos qu'ils n'ont pas pu avoir. ils reviendront peut-être plus frais et plus fort pour la CDM.
il faut juste éviter les grosses blessures et espérer qu'aucun cadre ne se blesse peu de temps avant la preparation pour la CDM

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos
News