VIDÉO. Engueulé par Chabal et Nallet, l’anecdote des débuts de Vakatawa
Interrogé par le Canal Rugby Club en marge du match Racing 92 - Lyon OU, l’ancien international a évoqué une anecdote marquante de sa carrière en Top 14.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Interrogé par le Canal Rugby Club en marge du match Racing 92 - Lyon OU, l’ancien international a évoqué une anecdote marquante de sa carrière en Top 14.

Ce samedi 17 septembre dans le Canal Rugby Club, Virimi Vakatawa prenait la parole au micro du correspondant présent au match Racing 92 - LOU (score final : 32 à 19). À la Paris La Défense Arena, il évoque une anecdote marquante de sa carrière. En effet, à l’occasion de l’un de ses premiers matchs, il déclare “être arrivé en retard dans le bus”. Un délai qui fait tâche pour le premier match à domicile du joueur d’origine fidjienne et futur cadre du XV et VIII de France. Ceci lui aura même valu une réprimande de Sébastien Chabal et Lionel Nallet. Si le joueur évoque un match face à Montpellier ou Perpignan comme première trace de son passage à Colombes, il évoque également un match gagné où il inscrit un essai. Cependant, si les rencontres face au MHR et à l’USAP sont bien ses premières en domicile en Top 14, il n’avait pas marqué. Pour se rappeler du premier essai du centre au stade Yves-du-Manoir, il faut aller à son second match de H Cup, face au Leinster, quelques mois plus tôt. Malheureusement, les ciel et blanc avaient perdu cette confrontation.

Pour distiller d’autres anecdotes qui rendent honneur à “Viri”, il est le seul français nominé dans la Dream Team du World Rugby Sevens Series 2015-2016. Il fait aussi partie de la première équipe masculine française de rugby à VII à avoir disputé les Jeux Olympiques. Il y avait inscrit un doublé contre l’Espagne. Pour finir, alors que le Stade Toulousain battait record sur record lors de leur folle saison 2018-2019, c’est Virimi Vakatawa qui finira meilleur marqueur d’essais du championnat. Une performance magistrale ponctuée par 13 essais et coiffant de justesse un Sofiane Guitoune à 12 pions. Un duel à distance entre deux joueurs enflammés qui les enverra tous deux vers la Coupe du Monde 2019 au Japon. Les deux forment d’ailleurs la paire de centre à l’occasion du match tendu face aux Tonga en phase de poules.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
News