Ecrit par vous !
Top 14. D'un début de saison canon au maintien, Pau et Bayonne, destins croisés ?
Choc du bas de tableau entre Pau (13e) et Bayonne (12e) vendredi en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Pau et Bayonne, deux clubs qui ont réussi des débuts de saisons canon en Top 14 avant de s’engouffrer dans une spirale de défaites qui les mènent désormais à jouer le maintien.

Bayonne, saison 2019-2020 :

Bayonne profite de la Coupe du monde :

La saison dernière, Bayonne profite de la Coupe du monde pour réaliser un très bon début de championnat, en réalisant notamment un exploit en s’imposant au Racing 92. S’ensuit deux courtes défaites, puis quatre victoires de rang. Et après sept journées de championnat l’Aviron Bayonnais, alors promu, est troisième du Top 14.

Retour des internationaux de la Coupe du monde :

Sauf que par la suite, Bayonne chute et enchaîne huit matchs sans victoire. Une chute qui coïncide avec le retour des internationaux de la Coupe du monde dans leur club respectif. Après un regain de confiance, Bayonne finit tout de même sur une bonne note, avec deux victoires contre le Stade Français Paris et le Stade Toulousain. La suite vous la connaissez, la Covid-19 et le confinement stoppent championnat, et le Top 14 prend fin à 17e journée. L’Aviron Bayonnais finit alors 9e du classement.

Pau, saison 2020-2021 :

L’excellente forme d’Antoine Hastoy :

Tout comme Bayonne la saison passée, Pau réalise un exploit d’entrée en s’imposant à Montpellier lors de la première journée de Top 14. Et après la cinquième journée, la Section Paloise ne compte seulement qu’une défaite, et se situe alors à la troisième place du championnat. Une réussite que le club doit en partie à l’excellente forme de l’ouvreur Antoine Hastoy, actuel meilleur buteur du championnat avec 262 points. Mais par la suite, le club béarnais concède six défaites consécutives, avant de s’imposer contre le Stade Français Paris et mettre fin à cette série noire.Son nom est sur toutes les bouches, mais Antoine Hastoy sort-il vraiment de nulle part ?Son nom est sur toutes les bouches, mais Antoine Hastoy sort-il vraiment de nulle part ?

Entrainements suspendus pour cas positif à la Covid :

Cela aurait dû être, pour les Béarnais, le moment charnière pour basculer vers une autre dimension. Sauf qu’après ce match, Pau recense plusieurs cas positifs à la Covid-19 dans ses rangs. Par conséquent, les entraînements sont suspendus dans un premier temps. Et par la suite, les entraînements reprennent, mais se font par petits groupes. Toute cette affaire n’arrange pas les Palois, car sur les huit rencontres qui suivent, Pau ne parvient à s’imposer qu’à deux reprises. Et pour ne rien arranger, Antoine Hastoy, titularisé à dix-huit reprises en championnat cette saison, se blesse contre Castres lors de la dernière journée. Il sera donc indisponible pour le choc de vendredi. De plus, leur deuxième ouvreur, Mike Harris, est, lui aussi blessé et ne sera pas non plus disponible pour cette rencontre face à Bayonne. Les entraîneurs devront donc titulariser un jeune espoir, ou bien réorganiser l’attaque, en titularisant un joueur inhabituel à ce poste.Transfert. Top 14. Le Springbok Elton Jantjies débarque à la Section PaloiseTransfert. Top 14. Le Springbok Elton Jantjies débarque à la Section PaloisePrécisons que, même en cas de victoire bonifié des Vert et Blanc, ils resteront 13e du Top 14 avec deux points de retard sur l’Aviron Bayonnais. À noter également que sur les huit dernières rencontres entre les deux clubs, les statistiques sont à l’avantage des joueurs de Pau. En effet, le club s’est imposé à quatre reprises et a concédé trois matchs nuls. Les joueurs parviendront-ils à faire gonfler les statistiques en gagnant contre Bayonne ? Réponse vendredi soir.

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon ok le perdant serait en mauvaise posture, au vu des deux effectifs si l'une ou l'autre des deux équipes finissaient barragiste, je pense que rien ne serait perdu, sans sous estimer le club de pro D2 qui serait en opposition.

  • Pianto
    38972 points
  • il y a 2 semaines

Pour la section c'est la dernière chance, s'ils ne reprennent pas au moins 4 points à Bayonne là, ils ne reviendront plus. Il faudra alors faire semblant et jouer pour se préparer pour le barrage. Alors que le club de prod2 l'a toujours emporté depuis sa création.

J'avoue, vu les dynamiques respectives, que j'ai du mal à croire à un succès béarnais.

  • Jon64
    2957 points
  • il y a 2 semaines
@Pianto

Je suis d'accord, si Pau ne gagne pas la 13e place leur semble promise.
Je ne serais pas si sur que toi sur la victoire bayonnaise par contre ! On a plein de blessure, Pau aligne une grosse équipe sur le papier, même si l'absence d'Hastoy va faire mal... Bon match 😉

@Pianto

Oui bien d’accord ;si defaite 99% de chances de finir 13 eme et de disputer un barrage tres difficile ; si victoire tout est relance et beaucoup d’équipes sous la menace y compris Brive Le Sf et meme le CO ....

  • Pianto
    38972 points
  • il y a 2 semaines
@copainscommecochon81

mais bon allez savoir, le FC Pau en ligue 2 est sur 4 victoires en 5 matchs et vient de sortir de la zone de relégation, l'élan béarnais au basket vient d'aligner 2 succès contre des équipes mieux classées et sort de la zone de relégation...
Il y a un esprit de rébellion à Pau en ce moment...

Derniers articles

Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
Vidéos
Transferts