TOP 14. Dimitri Delibes, comme une éclaircie dans la grisaille toulousaine
Le jeune Dimitri Delibes est l'une des seules satisfactions de la mauvaise période toulousaine.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Si Toulouse s'enfonce dans une série de défaites sans précédent en ce moment, le jeune Dimitri Delibes prouve match après match qu'il faudra compter sur lui.

Ô Toulouse ! Dans la cité de l'espace, on semble avoir un peu la tête dans les nuages en ce moment. La vitrine de la ville, le Stade Toulousain, vient en effet d'enchaîner une 6ème défaite consécutive en Top 14 et, à l'heure où sa place dans le Top 6 commence sérieusement à être menacée, on rappellera qu'il s'agit tout le même de la pire série de l'histoire du club depuis le passage à la poule unique. Ce week-end encore et malgré le retour dans le XV de départ de garçons comme Rynhardt Elstadt ou Thomas Ramos, les Rouges et Noirs ont coulé sur la pelouse de Pau, et ce quand même les Palois jouèrent à 13 contre 15 durant près d'une demi-heure. Certes, entre les blessures et les internationaux, il manquait encore près d'une dizaine de titulaires en puissance à cette équipe haut-garonnaise. Mais cela n'explique pas tout et avec l'effectif restant, Toulouse doit faire mieux et ça, tout le monde en est conscient, au club.

RUGBY. Toulouse s'enfonce, ses supporters inquiets et dépités après une 6e défaite de suiteRUGBY. Toulouse s'enfonce, ses supporters inquiets et dépités après une 6e défaite de suite

Mais puisqu'il existe toujours des motifs d'espoir même dans les situations les plus lugubres, Ugo Mola doit probablement se satisfaire d'un point, en ce lundi matin. La confirmation, match après match, du jeune Dimitri Delibes (22 ans). Ce week-end, celui qu'on avait découvert face au LOU la saison dernière a encore inscrit un doublé et compte, à l'heure d'écrire ces lignes, 7 essais marqué en 7 titularisations dans l'élite. Surtout, le joueur formé à Blagnac fait valoir son profil extrêmement intéressant à chaque sortie, où son physique imposant (1m90 pour 94kg) fait des dégâts. Avec sa grande foulée, son raffût droit et sa capacité à viser les intervalles, Delibes s'impose clairement comme l'un de ceux qui frappent le plus fort à la porte de l'équipe première toulousaine.

Il a fêté sa première titularisation en Top 14 : découvrez Dimitri DelibesIl a fêté sa première titularisation en Top 14 : découvrez Dimitri Delibes

D'autant qu'au-delà de son gabarit similaire à celui d'un certain Damian Penaud, Delibes fait aussi preuve de caractère à chaque fois qu'on lui donne l'occasion de s'exprimer. Déjà sans complexe lors de son entrée en quart de finale de Champions Cup face au Munster l'an dernier, l'ancien blagnacais a encore répondu présent samedi, au sein d'une équipe en plein doute, franchement dominée à égalité numérique et face au très agressif Elliott Roudil. Et alors que Médard va raccrocher et que Toulouse peine à dégager un titulaire à l'aile droite depuis le départ de Kolbe, l'on se dit que l'international U20 développement aura vraiment une carte à jouer d'ici la fin de saison. Et même dans les années à venir, où ses cuisses de pistard et sa capacité à jouer au centre (où il est d'ailleurs formé)  pourraient faire des merveilles aux côtés des gabarits de poche Jaminet, Capuozzo et Épée...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Delibes a beaucoup de talent et de qualités physiques. Clairement l'avenir au ST ey peut-être ailleurs ... Je pense qu'il n'y a aucun problème à le titulariser en ce moment et même après. Rapide, des appuis, des mains et toujours en recherche des soutiens dans le jeu dans la défense.

  • Pianto
    44824 points
  • il y a 3 mois

samedi, il met deux essais de bout de ligne où il n'y a plus grand chose à faire (si ce n'est attraper, courir et aplatir, d'autres ont manqué ces étapes dans le même match) mais d'autres fois, je l'avais trouvé intéressant.
Cependant, il est très jeune encore, il n'est pas "classique" pour un ailier toulousain. Je ne vois qu'Huget qui avait le même type de physique. On a plus vu des rapides, nerveux, avec des appuis que ce profil là à Toulouse. Du coup, ça demande à s'adapter un peu à son style...
Bref, sur le long terme, j'y crois davantage au centre qu'à l'aile.

@Pianto

Il est formé au centre.

Avec les absences de Fouyssac, Ahki, Tauzin, Ntamack et Chocobares, on risque de le voir jouer au centre (où il joue en espoir).

  • Pianto
    44824 points
  • il y a 3 mois
@Gonze à l`eau t`es fada !

Tauzin n'arrive pas à enchainer alors que ses débuts avaient été tonitruants... Quel dommage.
Toulousains, si vous voulez le relancer à Pau ou à Mt-de-Marsan l'an prochain, ce sera avec plaisir.

@Pianto

Ben si il continue à se blesser, il se relancera nulle part... Après c'est vrai qu'un changement d'air peut entraîner une rupture du cercle vicieux.

@Theo Fondacci
Pourriez-vous arrêter de mentionner la taille et le poids des joueurs quand cela n'a pas forcement lieu d'être?
Aussi, pourriez-vous arrêter d'utiliser des adjectifs comme massif, carre, impressionnant, imposant en parlant de joueurs qui ont au bout du compte un physique tout a fait normal pour un joueur de rugby pro.
de nos jours, il n'y a plus que les demis et, a l'occasion, un ailier qui ne sont pas beaucoup plus grands et lourds qu'une personne "normale". dans le cas de Delibes, 1m90 et 94 kg n'est pas imposant pour un joueur pro, je dirai meme qu'il est plus longiligne qu'imposant si vous voulez vraiment utiliser un adjectif pour qualifier son physique

@Le Haut Landais

Bonjour et merci de suivre aussi assidument mes articles !
Néanmoins, j'aspire toujours à donner le plus de précision possibles dans ceux-ci et, ici, lorsqu'on parle d'un garçon avec un physique au-dessus de la moyenne et qu'on le mentionne par-dessus tout, il est pour moi nécessaire de mentionner ses mensurations. Ça peut éventuellement ne pas plaire à certains, mais à ce moment là, il faut passer son chemin et se dire que c'est utile pour beaucoup d'autres...
Enfin pour les adjectifs, peut-être êtes vous plus juste que nous, et c'est fort possible d'ailleurs. Je ferais plus attention aux termes employés à l'avenir, suite à votre remarque, c'est promis ! Reste que pour Delibes, je persiste et signe : en France, il a un gabarit au-dessus de la moyenne à son âge et son poste. Si vous l'avez déjà rencontré, vous devez le savoir. En ce sens, il ne me semble pas "qu'imposant" soit complètement usurpé pour qualifier son physique. Je n'ai pas dit "démentiel", bien évidemment, mais entre "imposant" et "longiligne" pour Delibes, lorsque vous voyez ses jambes, le choix est vite fait. À mon sens bien sûr...

  • vevere
    70793 points
  • il y a 3 mois
@Theo Fondacci

A quand un article sur le "simulateur" Placines...😉

@vevere

A quand un article sur Manu l'homme aux poings d'or ? 😉

  • dusqual
    35069 points
  • il y a 3 mois
@vevere

apparemment ils ont déjà bouclé le budget pour le film simulator 6

  • Luern63
    8178 points
  • il y a 3 mois

Tout le monde peut avoir une place oui, mais il y a une grande différence entre avoir une place acquise quoiqu'il arrive et avoir une place si ton coéquipier se blesse...

A mince moi qui croyais qu'ont coulés 🤷‍♂️

Avec Barassi, Jaminet, Graou, Cappuozzo, Retière, ...(?) qui débarquent à Toulouse l'an prochain, les places vont être chères derrière ... Et le pire c'est que je trouve qu'il faudrait surtout que le ST se renforce devant (un 8 qui avance, un 5 qui déménage, un 3 qui tienne en mêlée, ...) .........

@Melano46

En 3 je vous conseille le meilleur droitier du top14 depuis de nombreuses saisons : Vadim Cobilas. Malheureusement pour vous, je crois qu’il prend sa retraite en juin…

@Melano46

je croyais que vous aviez deja un 8 qui avance avec Tolofua?

@Le Haut Landais

Non pour moi Tolofua est un joueur avec de belles qualités de main, d'évitement, mais pas un 8 capable de marquer les adversaires comme peut l'être Duane Vermeulen, ou Billy Vunipola, voire Aldritt à un degré moindre. Pour moi Tolofua est plus un 3ème ligne polyvalent qu'un 8 au sens "costaud" du terme.

@Melano46

Bientot Alldritt il va finir au ST ca c'est pour le N°8
Et pour le N°5 j'ai une petite idée aussi😉 mais Maefou il va y arriver laisse lui encore 1 ou 2 ans.
Un N°3 peu etre car Doudou il a du mal malheureusement.

  • Luern63
    8178 points
  • il y a 3 mois
@Melano46

La mêlée c'est aussi une histoire de cohésion et comment faire quand la moitié de ton équipe est absente ?
Et puis le problème avec Toulouse c'est que les gars qui jouent pendant les doublons savent que pour la plupart ils n'ont quasiment aucune chance de jouer les matchs importants. C'est compliqué en terme de motivation déjà qu'ils ont vraisemblablement des salaires bien moins attractifs que les stars.... Et en plus maintenant ils se font allumer sur les réseaux sociaux !!

  • RNP
    7995 points
  • il y a 3 mois
@Luern63

Comme le souligne @Dupont9A, c'est l'une des responsabilités du staff de savoir faire jouer la concurrence quitte à mettre sur le banc un "titulaire" si le remplaçant fait le taff.

Par contre, il y a effectivement un sujet de cohésion collective avec une équipe qui change bcp mais aussi bcp de joueurs "clés" de retour de blessures plus ou moins longues (les deux frères Arnold, Elstadt, Chocobares (qui est reparti pour une séance de frigo), Guitoune qui manquent de rythme.

@Luern63

Oui en théorie, d'ou tout l'art de savoir manager un groupe.

Par contre noubliez pas que cest un jeu ou il y a pas mal de blessés donc tout le monde peu avoir sa chance pour les phases finales mais faut il encore être dans les 6.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
Arbitrage
Vidéos
News
Vidéos
News