TOP 14. ‘‘C’est le néant’’ : Le leader Camille Lopez abattu après la lourde défaite contre le RCT
Camille Lopez frustré par sa performance et celle de ses coéquipiers face au RCT et à domicile. Crédit image : Screenshot Youtube TOP 14 - Officiel
Après l’humiliation subie à domicile face au RCT (défaite 10-46), Camille Lopez s’est exprimé sur le niveau et l’état d’esprit de l’Aviron Bayonnais.

Décidément, le stade Anoeta de San Sebastian ne réussit pas aussi bien aux Bayonnais que la forteresse de Jean Dauger.

Après une défaite face à Pau (30-20) qui avait coûté une partie de la qualification des bleus et blancs la saison dernière, Bayonne s’incline à nouveau sur la pelouse de l’équipe de football de la Real Sociedad.

Des Basques absents

L’Aviron voulait confirmer sa victoire (13-12) à domicile contre les doubles vainqueurs de la Champions Cup rochelais.

Finalement, les joueurs de Grégory Patat vont connaître leur première défaite à domicile de la saison face aux Toulonnais. Au-delà du résultat, les Basques se sont fait dominer dans tous les secteurs de jeu.

Entre une conquête défaillante et une défense plus qu’approximative, les coéquipiers de Camille Lopez n’ont pas su trouver les armes pour contrer le RCT de Baptiste Serin, encore exceptionnel ce dimanche.

TOP 14. Indispensable, le retour du maestro Baptiste Serin fait un bien fou au RCTTOP 14. Indispensable, le retour du maestro Baptiste Serin fait un bien fou au RCT

On n’a pas existé. On s’est fait ouvrir en deux. Il n’y a pas photo. Il n'y a rien qui a été, on s’est fait manger dans tous les secteurs. Dans l’agressivité, on ne gagne aucune collision, on a peu de ballons à utiliser et quand on les a on les utilise mal, je me fais contrer… on a tout fait à l’envers.’’ Camille Lopez en conférence de presse d’après-match pour France Bleu Pays Basque.

Objectif maintien

Si Bayonne, actuellement dixième, veut éviter une fin de saison sous pression pour le maintien en Top 14, un domaine semble impératif à améliorer : la constance du pack.

Le huit de devant n’a pas fait le poids ce dimanche face à Toulon. Constamment mis sur le reculoir en mêlée et dans les impacts directs, les avants n’ont pas réussi leur mission de libérer des espaces et donner des ballons propres à jouer à leurs trois-quarts.

L’Aviron regarde désormais plus vers le maintien que les phases finales. Les Basques devront réaliser des performances bien plus abouties pour s’assurer une place en Top 14, avec un calendrier compliqué.

C’est le néant. À Dauger, il y aurait eu la même gifle, la même punition. On reste une petite équipe qui n’arrive pas à enchaîner les prestations.’’ Camille Lopez

Bayonne devra pourtant se relever rapidement avec un déplacement chez le Stade Français lors de la prochaine journée de championnat, avant de poursuivre avec la réception de Bordeaux.  

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le RCT a dominé de la tête et des épaules hier, un RCT qui est quand même "Serin-dépendant". Je voyais le RCT gagner d'une courte tête, pas mettre une telle claque à l'Aviron. Le joueurs et les supporters bayonnais doivent avoir très mal à la tête.
Ces délocalisations sont peut-être bonnes sur le plan financier, au niveau sportif j'ai quand même l'impression que l'équipe qui reçoit perd l'avantage de jouer à domicile...que ce soit l'Aviron à Anoeta, le RCT à Marseille ou le Racing à Lens, le résultat sportif semble souvent pas terrible. Juste une impression?

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
Transferts
Transferts
News
Vidéos