Top 14. BO-USAP, lequel des promus sortira vainqueur du match de la mort ?
À l'aller, l'USAP s'était imposé face au Biarritz Olympique

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le BO reçoit un USAP amoindri par de multiples blessures et cas de Covid ce samedi. Une rencontre qui pour l'heure aura bien lieu et sonne comme un match de la mort, entre les deux promus, derniers du Top 14.

Voilà une rencontre qui sent la poudre. Ce samedi sous les coups de 17 heures, le Biarritz Olympique reçoit l'USAP à Aguilera. Malgré les cas de Covid qui se multiplient chez les Catalans, la tenue du match n'est pour le moment, et tâchons de croiser les doigts, remise en cause. Un match qu'on pourrait caricaturalement nommé ''de la mort'' entre un BOPB lanterne rouge, à égalité de points avec Perpignan (19 points) mais derrière suite à sa défaite au match aller à Aimé-Giral (33-20). Aussi, et cela ne vous aura guère échappé, cette affiche n'est autre que le remake de la dernière finale de Pro D2, aisément remportée par les hommes de Patrick Arlettaz, avant que les Basques n'obtiennent leur ticket pour l'échelon supérieur à l'issue d'un match de barrage au scénario irréel face au voisin bayonnais.

Le second promu plus performant en Top 14 que le champion de Pro  D2 ?Le second promu plus performant en Top 14 que le champion de Pro D2 ?

Mais tout cela est désormais du passé et appartient aux livres d'histoires. Aujourd'hui, force est de constater que le vainqueur de cette rencontre aura pris un sérieux ascendant sur son adversaire, dans l'optique d'éviter plus que jamais, cette 14ème place synonyme de descente automatique en ProD2. Une défaite ne serait pas rédhibitoire à 5 mois de la fin de saison, mais elle enliserait considérablement l'un des deux promus dans les abysses de notre championnat. Rappelons que les deux clubs ne pointent qu'à deux unités du CAB qui compte cependant un match en moins. État des lieux à quelques jours d'un match importantissime.

Le BO héroïque à Bordeaux, l'USAP tombe à Paris

VIDEO. TOP 14. Bordeaux-Bègles galère face à la Lanterne rouge BiarritzVIDEO. TOP 14. Bordeaux-Bègles galère face à la Lanterne rouge Biarritz

Après avoir été puni à domicile par Montpellier (12-27), Biarritz se déplaçait dimanche dernier sur la pelouse du leader, l'Union Bordeaux-Bègles. Et pourtant, hors de question de faire une impasse pour les joueurs de Shaun Sowerby qui ont livré une partie exemplaire. Dans le sillage d'une troisième ligne époustouflante d'activité et d'un Dyer toujours aussi impressionnant lorsqu'il s'agit de mettre la tête dans les rucks pour gratter d'innombrables ballons, les Basques ont décroché un bonus défensif ô combien mérité, au terme d'une énième charge d'un Francis Saili tellement précieux. Déjà frappé par le Covid, l'USAP a de son côté dû composer avec les joueurs aptes pour défier le Stade Français. Malgré une formation remaniée, courageuse, les coéquipiers d'Alan Brazo n'ont pas démérité mais ont semblé trop timoré pour ramener quelque chose de Paris, une semaine après avoir été défait contre Castres. Malgré d'autres cas de Covid détectés durant la semaine, il faudra espérer du côté sang et or que certains joueurs soient enfin aptes pour le déplacement sur la côte basque.

La dynamique semble donc être du côté biarrot, mais dans ce championnat, la vérité d'un week-end n'est pas celle de l'autre. Les protégés de Jean-Baptiste Aldigé n'ont-ils pas trop laissé de plumes face au leader tant la débauche d'énergie parut gigantesque ? L'USAP de son côté pourrait bénéficier de retour non négligeable qui pourraient rebattre les cartes. On pense à Jaminet, Delguy, Chiocci ou Duguivalu. Mais là aussi se pose la question de leur état de forme. Bref, un vrai point d'interrogation sur les formes des deux équipes qui ne fait que renforcer l'excitation autour de cette partie.  

Top 14. Perpignan. Trois nouveaux cas de COVID détectés à l'USAP avant le match face au BO !Top 14. Perpignan. Trois nouveaux cas de COVID détectés à l'USAP avant le match face au BO !

Hirigoyen et Dyer au sommet

Bien que lanterne rouge du Top 14, le BO possède des individualités qui trustent les premiers rôles du Top 14. Mathieu Hirigoyen est par exemple le meilleur plaqueur de notre championnat. Véritable découverte cette saison (bien que déjà très fort en Pro D2), il épate à chaque sortie à l'instar de son compère de la troisième ligne, Tornike Jalagonia. Le flanker Eliott Dixon est par exemple le meilleur contreur en touche tandis que Francis Saili le joueur effectuant le plus de passes après contact. Mais que dire de Johnny Dyer ? Le Fidjien est tout simplement le meilleur gratteur du Top 14. Avant la rencontre contre l'UBB il pointait déjà à 23 ballons gagnés, loin devant son dauphin Pierre Bourgarit et ses ''seuls'' 11 grattages. Contre les Girondins, l'infatigable fidjien a encore régné dans les rucks en volant 3 ou 4 ballons à des joueurs de l'UBB impuissants. Même lors des glorieuses années de Steffon Armitage à Toulon ou même plus récemment avec le BO, a-t-on déjà vu un joueur aussi efficace dans cette zone d'affrontement ? Nous n'en avons pas le souvenir. Surtout excepté Kuridrani (sera-t-il remis de sa commotion ?), le BO devrait pouvoir compter sur une bonne partie de ses titulaires ce samedi. 

RUGBY. Exit les Marchand, Armitage, Danty... Et si le meilleur gratteur du Top 14, c'était Johnny Dyer ?RUGBY. Exit les Marchand, Armitage, Danty... Et si le meilleur gratteur du Top 14, c'était Johnny Dyer ?

Du côté de Perpignan, on aura également du répondant devant avec la puissance d'un Lemalu, Cavubati ou Lam, revanchard après leur défaite à Jean-Bouin. Surtout, les pensionnaires d'Aimé Giral pourraient récupérer certains de leurs joueurs clés avant de se rendre sur la côte Basque. On pense au Fidjien Alivereti Duguivalu ou au pilier Xavier Chiocci. En revanche Jeronimo De La Fuente toujours en délicatesse avec sa cuisse, ne foulera pas la pelouse d'Aguilera. Quid de Melvyn Jaminet, Bautista Delguy, Georges Tilsley ou encore Halanukonuka et Fernandez ? Car du côté de ''Perpi'' on le sait, ce match marquera un tournant dans la saison. Et pour cela, il faudra plus que jamais compter sur toutes ses forces en présence. Une rencontre qui se fera sans Shahn Eru, touché au ménisque du genou droit contre le Stade Français. Si cela s'avère moins grave que prévu comme l'a confirmé L'Indépendant, son absence est estimée à 15 jours. Une véritable hécatombe vous dîtes ? Sans les joueurs cités, les Usapistes pourront s'appuyer sur des éléments comme Dubois, intéressant à Paris ou Pujol pour tenter de faire un coup à Biarritz.

Léger avantage Biarritz mais....

Si l'on devait se prononcer, on donnerait logiquement un léger avantage aux Biarrots. Mais vraiment infime. Pourquoi ? Déjà, parce que les Rouge et Blanc reçoivent et ont pu engranger un maximum de confiance après leur performance à Bordeaux. Surtout dans quel état physique vont se présenter les Catalans ? Malgré ça et une équipe remaniée, ces derniers ont résisté à Paris. Et à l'extérieur, les partenaires de Matthieu Acebes ont toujours fait preuve de grandes vertus, notamment chez des cadors de notre championnat. On pense en premier lieu à ce bonus défensif décroché sur la pelouse du Racing 92. Il n'est donc pas exclu, loin de là, de voir les Perpignanais réaliser un coup à Biarritz. D'autant plus qu'avec la jauge à 5000 personnes, les Basques ne pourront compter sur l'ensemble de son public, en feu depuis le début de saison. 

Le résumé du match aller

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"lequel des promus sortira vainqueur du match de la mort ?"
Vraiment au hasard : le gagnant ?

@lelinzhou

Non, je crois que c'est celui qui aura le plus de points (pour parodier un de tes posts !)

  • AKA
    56226 points
  • il y a 2 semaines

Comme disait le Barbudo de La Havane: «Patria o Meurte » 🧔🏻‍♂️

Derniers articles

Transferts
News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News
News
Vidéos
News
News