RUGBY. Exit les Marchand, Armitage, Danty... Et si le meilleur gratteur du Top 14, c'était Johnny Dyer ?
Johnny Dyer avait déjà martyrisé les All Blacks dans les rucks cet été.
Auteur d'un essai et d'une performance majuscule face à Brive, le Biarrot Johhny Dyer a impressionné. Surtout au grattage, où il est tout simplement injouable.

Samedi, comme à chaque fois depuis le début de la saison, Canal Plus diffusait plusieurs rencontres du Top 14 à 15h sous forme de multiplex, histoire de permettre aux amoureux du championnat de voir en surface ce qu'il se passait sur toutes les pelouses de France et de Navarre. Le présentateur Jean-Baptiste Esculié passait donc la main à ses confrères de temps à autre, répartissant le temps de parole de tous les envoyés spéciaux au gré des essais et des actions chaudes. Sauf qu'à Biarritz, dans une rencontre face à Brive relativement serrée jusqu'à l'heure de jeu (pour une victoire finale 37 à 9), on eut l'impression que la réalisation avait choisi de ne faire des gros plans que sur Johnny Dyer. 

Top 14. À Biarritz, Barnabé Couilloud est sorti de l'ombre de son frèreTop 14. À Biarritz, Barnabé Couilloud est sorti de l'ombre de son frère

Et puis non, on a appris que le Fidjien n'avait pas de liens de famille avec la réalisation de Jean-Jacques Amsallem. Mais plutôt qu'au regard de sa performance stratosphérique, il était normal que les coups d'écrans sporadiques du côté d'Aguiléra ne nous montrent que lui, ou presque. Face aux Coujoux, Dyer (29 ans, 1m90 pour 122kg) a en effet impressionné. Offensivement, déjà, en parcourant 50 mètres avec le ballon en main en pour 12 courses, battant au passage 3 défenseurs et distillant 3 offloads. Cerise sur le gâteau, il inscrivait un essai tout en puissance à 5 minutes de la fin, comme pour parachever une performance déjà 4 étoiles. Mais l'ancien joueur des Fidjian Drua se s'est pas arrêté là, découpant à tour de bras en défense (10 plaquages).

Mieux, il a régné en maître sur les zones de ruck. Auteur de 4 grattages, Johnny Dyer a tout simplement écoeuré les visiteurs par sa propension folle à annihiler les offensives adverses et à récupérer les ballons. "Il est incroyable, répondait le talonneur Bastien Soury à France Bleu Pays Basque. Dès qu'il met les mains sur le ballon, neuf fois sur dix, il le récupère et c'est pénalité pour nous. (...) Il est la tête d'affiche, l'un des piliers de notre défense." 

A tel point que l'ancien pensionnaire du Racing 92 est probablement le Biarrot le plus régulier de ce début de saison. Le fer de lance du BO, aussi. À coup sûr l'un des tout meilleurs gratteurs du Top 14, enfin. Devant des cadors du jeu au sol comme Julien Marchand ou son compère Steffon Armitage désormais? On laisse le mot à Bastien Soury : C'est un Steffon Armitage un petit peu plus grand et un peu plus large." Et donc en meilleur, aujourd'hui ?

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Dyer c'est vraiment du lourd !! Quel joueur ! C'est lui qui fait remonter leBO en top 14 contre Bayonne tant il a régné sur les rucks. Idem avec les Fijis où il joue 3 ème ligne poste qui lui convient mieux.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News