Top 14. Avec Graou, le Stade Toulousain aurait-il (enfin) trouvé la doublure d'Antoine Dupont ?
Paul Graou marche sur l'eau depuis quelques semaines en Top 14.
Installé depuis quelques semaines comme le titulaire à Toulouse en l'absence d'Antoine Dupont, Paul Graou ne cesse de marquer des points. En témoigne sa rencontre de ce week-end face au Racing.

VIDÉO. 6 NATIONS. La charge coude en avant de Schoeman sur Dupont aurait-elle dû être sanctionnée ?VIDÉO. 6 NATIONS. La charge coude en avant de Schoeman sur Dupont aurait-elle dû être sanctionnée ?Depuis quelques saisons désormais (et plus particulièrement depuis le départ de Bézy à Clermont), le Stade Toulousain peine à trouver une véritable doublure à Antoine Dupont. En effet, le capitaine du 15 de France finit la plupart des rencontres importantes, et ce pour plusieurs raisons. Déjà, parce que se priver d'un joueur du talent de ''Toto'' serait dingue, surtout en fin de match, mais aussi parce que ses remplaçants à Toulouse n'ont pas toujours apporté satisfaction au staff des Rouges et Noirs. Si bien que l'été dernier, le club de la Ville Rose a décidé d'engager un nouveau demi de mêlée : Paul Graou. Venu tout droit d'Agen, ce joueur de 25 ans avait tout pour réussir à Toulouse. Que ce soit dans son style de jeu, mais aussi grâce à son jeu au pied. Et après des débuts difficiles liés à de nombreuses blessures, Paul Graou s'est finalement bien imposé comme le numéro 2 derrière Antoine Dupont. En témoigne la période des doublons, où Graou a été titularisé à 3 reprises en 4 rencontres (celui-ci étant remplaçant face à Bayonne). Très remuant, l'ancien Agenais a déjà inscrit 3 essais cette saison, et inscrit 34 points en championnat. De quoi lui permettre de se faire une place dans l'effectif pléthorique du Stade Toulousain.

RÉSUMÉ VIDÉO. Ce Racing-Toulouse était-il le match le plus fou de l’année en Top 14 ?RÉSUMÉ VIDÉO. Ce Racing-Toulouse était-il le match le plus fou de l’année en Top 14 ?En forme internationale

Si le 15 de France semble encore bien loin pour Paul Graou, il n'en reste pas moins l'un des meilleurs demi de mêlée du Top 14 à l'heure actuelle. Que ce soit face à l'ASM début janvier, ou lors de ses deux derniers matchs face à Pau et le Racing 92 (sans compter son entrée décisive face à Bayonne), le natif d'Auch marche sur l'eau actuellement. Il réussit tout ce qu'il entreprend, sans pour autant en faire trop. Sa prestation face au Racing 92 de ce week-end en est le parfait exemple. En dynamiteur, Graou a d'abord offert sur un plateau l'essai à son capitaine Mauvaka, avant d'être à l'initiative du troisième essai toulousain signé Delibes. Enfin, Graou a conclu une superbe relance de 100 mètres de son équipe, permettant à ce moment-là à son équipe de faire le break au score. En bref, une partition excellente pour celui qui est également passé par Montauban. Reste à voir s'il parviendra à maintenir ce niveau dans les prochaines semaines. Auquel cas, Ugo Mola pourrait profiter de Graou pour reposer davantage son joyau Dupont, et ne pas le surexposer...

15 de France. ''On ne peut pas en vouloir à son entraîneur'', Gérard Cholley défend Galthié sur le cas Jelonch15 de France. ''On ne peut pas en vouloir à son entraîneur'', Gérard Cholley défend Galthié sur le cas Jelonch

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est peut être aller un peu vite... Mais c'est un bon joueur, belle passe, encore pas assez gestionnaire, et quel beau match du coup...

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News