RUGBY. Equipe de France. Dupont, Jaminet, All Blacks... Un international argentin encense les Bleus !
Jerónimo de la Fuente s'est exprimé sur le match entre l'Argentine et la France qui arrive à grand pas !

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans une interview accordée au média L’Indépendant, Jerónimo de la Fuente dévoile ses impressions sur un XV de France dont il ne tarit pas d’éloges.

Plus qu’une semaine. Le 6 novembre à 21h au Stade de France, les Pumas défieront l’équipe de France. Une rencontre qui lancera une fenêtre internationale d’automne se clôturant de la plus belle des façons, face aux triples champions du monde All Blacks. Mais chaque chose en son temps, car les matchs se suivent et ne se ressemblent pas forcément. Un changement de dynamique espéré par les Sud-Américains. Le centre international argentin de l’USAP, Jerónimo de la Fuente, dit dans un entretien accordé à L’Indépendant que le dernier Rugby Championship “n'a pas été facile pour nous, nous avons besoin de jouer au maximum. Puis, nous verrons les résultats”. Avec aucune victoire en 6 matchs, les coéquipiers de Tomas Lavanini signent leur plus mauvaise performance depuis en 2017.

Dans les colonnes de L’Indépendant, Jerónimo de la Fuente révèle aussi qu’il espère particulièrement jouer contre la France. Il complète : “J'espère jouer les trois rencontres. Mais contre la France ça va particulièrement être compliqué.” Une rencontre spéciale pour le néo-Catalan puisque, selon lui, la France et la Nouvelle-Zélande “sont les deux meilleures équipes” de la planète rugby. Si le joueur porte les Bleus haut dans son estime, c’est en partie grâce au Ministre de l’Intérieur du French Flair : Antoine Dupont. Il décrit le demi de mêlée du XV de France comme “le meilleur joueur du monde”.Rugby. L'Argentine avec 14 ''Français'' pour défier le 15 de France en novembreRugby. L'Argentine avec 14 ''Français'' pour défier le 15 de France en novembreToujours dans le registre des internationaux français, le centre de 30 ans évoque la présence de son coéquipier de club, Melvyn Jaminet, en équipe de France. En plaisantant, il explique avoir demandé “à Melvyn d'y aller tranquillement”. Il indique de son côté qu’il n’en fera pas de même. Il précise ses pensées : “Ça serait joli de pouvoir jouer contre lui. C'est un très bon joueur. Tellement imprévisible ! Si tu penses qu'il va courir à droite, il part à gauche.” Dans l’entretien, il évoque également la manière dont son arrivée en France et à l’USAP, qu’il a rejoint en 2020, a transformé son jeu. Il explique que “la tranquillité dans le jeu et la capacité à changer de stratégie pour faire basculer un moment difficile en quelque chose de positif” sont les principaux enseignements qu’il tire de son exil dans l’Hexagone. Si son expérience en Catalogne lui donne le “rythme pour (jouer avec) les Pumas”, il développe la vision qu’il a de sa vie de rugbyman international évoluant à l’étranger :

RUGBY. Le rugby argentin se mobilise pour venir en aide à un club en détresseRUGBY. Le rugby argentin se mobilise pour venir en aide à un club en détresse

C'est une motivation de jouer pour deux entités. La préparation avec les uns et les autres est très différente. Mais il faut savoir gérer le mental et le physique, car il y a peu de temps de repos entre les deux. Après le Rugby Championship et avant le Top 14, j'ai eu deux semaines de repos. Comme je dois être en forme pour l'USAP et pour Los Pumas, derrière, je travaille le mental quand il y a beaucoup de travail et peu de temps d'arrêt. À voir si on pense que c'est dur et difficile à vivre, ou que c'est divertissant et beau à vivre. Je préfère la deuxième option. Même s'il y a peu de temps de repos entre les deux. Après le Rugby Championship et avant le Top 14, j'ai eu deux semaines de repos. Toute ma vie est dédiée au rugby. Une carrière, c'est court. Donc je veux en profiter. Je serai tranquille à la fin de tout ça. Mais je suis très content d'être ici en France. Je n'oublie pas que Perpignan me donne l'opportunité de pratiquer énormément mon rugby pour performer avec Los Pumas. Et c'est important pour le club, pour son statut, d'avoir des internationaux.”

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Manu
    15119 points
  • il y a 1 mois

Logique qu'il encense le 9 du XV de France
car, souvent à coté du pont naît la source ("fuente" en castillan)

  • oc
    16654 points
  • il y a 1 mois
@Manu

De La FUENTE ne tarit pas en éloges ....

Et s'il dénigrait l'EdF, ce serait encense inverse ?

  • oc
    16654 points
  • il y a 1 mois
@lelinzhou

L'aurait la FRANCE dans sa ligne de myrrhe ?

@oc

On va pas en faire tout un roi mage !

  • oc
    16654 points
  • il y a 1 mois
@lelinzhou

N'agavons pas notre cas !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News