Rugby. Tournoi des 6 Nations. France. Villière, Alldritt, Penaud : ces Bleus qui ont brillé face à l'Italie
Damian Penaud et Gabin Villière ont livré une excellente copie.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le XV de France s'est imposé pour son entrée en lice dans le Tournoi des 6 Nations face à l'Italie. Damian Penaud, Gabin Villière ou encore Grégory Alldritt ont été étincelants.

Ce dimanche, la France a réussi son entame dans le Tournoi des 6 Nations 2022, en s'imposant face à l'Italie. Un match de reprise, marqué par quelques imprécisions, un manque de rythme évident (retour de Covid), des conditions climatiques compliquées pour déployer du jeu et un adversaire coriace en première mi-temps qui a fini par courber l'échine lors du second acte. Bref, une bonne entrée en matière. Mais personne n'est dupe, il faudra élever le curseur pour la réception de l'Irlande ce samedi, autre favorite au titre. Cependant, dans la grisaille parisienne, certains éléments ont brillé et se sont déjà illustrés. Voici notre liste des 5 meilleurs Bleus lors de ce match.

VIDÉO. Tournoi des 6 Nations. Poussive, la France assure l'essentiel face à l'ItalieVIDÉO. Tournoi des 6 Nations. Poussive, la France assure l'essentiel face à l'Italie

Gabin Villière

Logique. Comment ne pas citer le trois-quarts aile du XV de France, auteur de trois des cinq essais tricolores ce dimanche au Stade de France. Si le premier et le dernier sont les conclusions de beaux mouvements collectifs, le deuxième est un pur chef-d'œuvre. Bien arrivé en relais de Grégory Aldritt, le joueur de Toulon s'échappe, feinte un coup de pied à suivre et enrhume Padovani d'un tchik-tchak, inter-exter splendide. Toujours précieux, jamais avare d'efforts, il est logiquement désigné homme du match. Combattif comme à son habitude, il a notamment initié un contre ruck et s'est montré toujours aussi agressif défensivement. Il s'affirme vraiment comme l'un des cadres de cette équipe. 

RUGBY. 6 Nations. Des Italiens acharnés et Villière renversant : le match France-Italie vu par Twitter !RUGBY. 6 Nations. Des Italiens acharnés et Villière renversant : le match France-Italie vu par Twitter !

Grégory Alldritt

Infatigable, le numéro huit rochelais prouve une fois de plus, son retour au premier plan et vient confirmer sa très bonne forme du moment. Très solide en défense, propre sous les ballons hauts de renvois, Alldritt s'est démené aux quatre coins du terrain. Premier fer de lance des Bleus, c'est lui qui allume la mèche sur l'essai de Villière. Après un bon travail dans l'axe, il sert parfaitement à hauteur l'ailier toulonnais. Inusable, il est incontestablement l'un des tauliers du 8 de devant.

Damian Penaud

Si Villière s'est illustré avec un triplé, son compère de l'autre aile, Damian Penaud n'est pas en reste. Le Clermontois s'est employé offensivement et a été l'un des seuls joueurs à essayer de sonner la révolte en première période, lorsque les Bleus semblaient apathiques et en manque cruel de rythme. Certes, ses courses, parfois en travers n'ont pas toujours été fructifiées, mais il a constamment mis son équipe dans l'avancée. Puis, il joue juste sur le premier essai de Villière avant la pause, avec une passe sur le pas pour Jaminet. Enfin, il sera récompensé de son superbe match par un essai, à la suite d'un une-deux avec Antoine Dupont le long de la ligne de touche. Une excellente copie.

Cyril Baille

En première mi-temps, il a constamment avancé, lorsque les Bleus privilégiaient le jeu au ras, et ce, malgré une défense italienne des plus agressives. Il a notamment trouvé une brèche à l'entrée des 22 transalpins en première période. Son dynamisme toujours aussi impressionnant pour un joueur du poste, fait de lui un atout non négligeable des Bleus. Disponible donc dans le jeu courant, il s'est également montré très solide en mêlée fermée, comme cette pénalité récupérée peu avant le quart d'heure de jeu, alors que les Bleus étaient dans leur 22 mètres. Il a dans l'ensemble, pris le meilleur sur Pasquali, son vis-à-vis. Bref encore une belle sortie du pilier toulousain. 

Cameron Woki

On a longtemps hésité. On aurait pu à juste titre citer Julien Marchand, impérial pour son retour en équipe de France, après une blessure aux côtes qui l'avait empêché de participer à la victoire face à la Nouvelle-Zélande. Ou encore Anthony Jelonch, auteur d'un essai opportuniste qui a lancé les Tricolores, et toujours aussi précieux en défense et véritable poison dans les rucks.

6 Nations. VIDÉO. L'essai de filou de Jelonch pour lancer le Tournoi des Bleus !6 Nations. VIDÉO. L'essai de filou de Jelonch pour lancer le Tournoi des Bleus !

Mais finalement, on a jeté notre dévolu sur Cameron Woki. Pourquoi ? Parce que le flanker de l'UBB a une fois de plus été étincelant. Repositionné en deuxième ligne comme face aux Blacks, il a été un danger permanent en touche pour l'alignement de la Squaddra Azzura. C'est d'ailleurs lui qui fait cafouiller le ballon aux Transalpins sur le lancer qui amène l'essai de Jelonch. Précieux en défense (8 plaquages, 1 seul manqué), il prouve qu'il est désormais l'un des rouages essentiels du XV de France. Surtout sa capacité à s'adapter à un nouveau poste, dans la cage, lui qui évolue en troisième ligne en club est assez époustouflante. Sa polyvalence reste une arme redoutable. 

6 Nations. France. Exit Dupont et Ntamack, la presse britannique a trouvé l'atout phare des Bleus6 Nations. France. Exit Dupont et Ntamack, la presse britannique a trouvé l'atout phare des Bleus

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Prix du jury pour Moefana, qui a bonifié chaque ballon qu'il a touché... Il a gagné des mètres, cassé les premiers plaquages, joué juste et délivré une merveille de passe après fixation, dans la course, à destination de Villière pour un de ses trois essais... Ce mec a de l'avenir...

@ginobigoudi

j'aurai donne le prix du jury a Ramos qui a montre ses qualites en quelques petites minutes

  • Pianto
    44753 points
  • il y a 3 mois

Villière c'est un mec qui coche toutes les cases, combattif, rapide, disponible, il est à la conclusion des actions, s'en crée, au soutien, dans les rucks. Du coup, il a du déchet mais on le pardonne. Dans ce match, il est pénalisé deux fois (la poussette et une entrée sur le côté d'un ruck), tape un par dessus qu'il recentre au lieu de le laisser en bord de terrain et il fait une passe en touche. Il m'a aussi fait très peur sur une réception de chandelle qu'il attend en bas, un italien saute au ballon et est trop court d'un cheveu, c'était bien jugé... ou un peu chanceux... parce que s'il se trompe, il n'y a personne derrière (mais 80m à faire).

Penaud, est décisif sur les deux essais en bout de ligne de Villière, une fois en donnant sur le pas assez loin (plus dur que de faire passer juste à côté) et la deuxième fois en allant chercher un deuxième défenseur avant de servir Moefana (qui fait pareil pour libérer Villière), ok, c'est la base du fixer-donner mais c'était remarquablement fait. Si on ajoute la mauvais passe au pied de Ntamack qu'il a failli quand même bonifier... Très gros match.

Baille et marchand, j'ai du mal à dissocier leur match, ils ont fait une super partie en se proposant beaucoup et en avançant à chaque fois tout en rendant le ballon rapidement disponible, très fort. Si on ajoute les fondamentaux touche et mêlée où ils ont assuré... Des valeurs sûres. Les piliers entrants avaient beaucoup d'envie mais peut-être un peu trop, ils ont manqué de maitrise et ont été pénalisés. Néanmoins, l'intensité ne baisse pas quand ils entrent, la qualité en mêlée non plus, et c'est déjà pas mal.

Aldritt a été d'une justesse incroyable, il y a une relance en fin de deuxième mi-temps où on peut regretter qu'il n'écarte pas la balle mais sinon, il a été parfait, il ne perd jamais un ballon.

Cretin a été un poison en touche, il contre trois fois et il a été souvent visé mais comme le contre italien était à la ramasse, il a été roi au royaume des aveugles. Il s'est beaucoup proposé dans le jeu aussi mais il fait moins de différences individuelles que Woki ou Ollivon, c'est certain.
Jelonch a été un vrai 6 bien pénible dans les rucks, il a fait du job de l'ombre avec en point d'orgue son essai opportuniste et en point noir un en-avant dans les 22 en début de match.

On ne les cite pas mais Willemse et Atonio ont été beaucoup servi sur des phases arrêtées pour remettre de l'avancée en puissance et ils l'ont bien fait.

Nos centres ont chacun réalisé une belle percée qui aurait pu donner un essai avec un peu de chance ou de patience tout en faisant un match parfait en défense. Moefana est entré dans la meilleure période française et a très bien joué ses ballons, décisif sur l'essai de Penaud et le dernier de Villière, il avance aussi deux fois près de la ligne de but.

Dupont a eu une première mi-temps un peu difficile mais il s'est repris en seconde, Ntamack a été juste dans ses choix avec pas grand chose à se mettre sous la dent, on a senti sa frustration sur sa passe au pied manquée (mais c'était le bon choix) et l'en-avant volontaire en seconde période qui ont été dans les rares ballons où il était plus "actif" que "recevoir-donner". Il y avait beaucoup de monde dans leur zone et c'était un match où il fallait transmettre la balle, les espaces étaient au large, ils ont su le faire, du coup sans briller, en seconde mi-temps. A noter la grosse présence défensive des deux demis qui ont fait de sacrés plaquages.

Jaminet a tenu son poste. Il a été bon dans le jeu de déplacement au pied avec une belle longueur et des choix de zones intelligents. Il a peu participé par ses courses mais il est là pour donner le deuxième essai. A noter qu'il va trois fois au duel en l'air, il capte la première, fait en-avant sur la seconde (on prend l'essai en suivant) et saute dans le vide sur la troisième où le ballon rebondit par terre. Ramos en capte une belle en fin de match. Je ne serai pas surpris qu'il se fasse arroser par les irlandais la semaine prochaine.

@Pianto

Offensivement, le staff a voulu utiliser Cretin comme Ollivon. Il s'est souvent retrouvé en "joueur de couloir" vu que les ailiers dézonnaient beaucoup. Danty a eu un peu ce rôle (notamment lors de sa passe à la touche), mais je n'ai trouvé ni l'un, ni l'autre à l'aise dans ce rôle. Moefana s'y est attelé quand il est rentré, il a été plus à l'aise, bien aidé par des italiens fatigués.

Chez les Bleus, Ecchymose a fait un bon match aussi !

Va falloir revoir la ligne éditoriale là!



'Certes, ses courses, parfois en travers n'ont pas toujours été fructifiées, mais il a constamment mis son équipe dans l'avancée.'



Mon résumé :

les +

- grosse touche

- équipe patiente et solidaire

- jaminet toujours aussi régulier

- Vilière toujours aussi régulier

- Jelonch nous remet dans le match et nous prouve que rien n'est perdu même en faisant 1.95 et + de 100kg tu peux encore gagner à cache cache.



les moins:

- Dupont moins influent dans le jeu que d'habitude

- un pack qui manque un peu d'agressivité

- manque de fluidité dans le jeu

- peu de ballons gratés

- mêlée un peu bougé

- 2 essais tout fait (Danty et Penaud) vidangé
- on se fait pénalisé sur des fautes bêtes

@HookAHooker

Je suis plutôt d'accord avec toi, même si je trouve que:
- Dupont est très influent dans cette équipe. En 1ere mi-temps il a eu du mal, toute l'équipe a eu du mal. En seconde il allait mieux, toute l'équipe allait mieux.
Concernant les 2 essais vendangés dont tu parles, j'ai du mal à voir lesquels...
Pour Penaud j'imagine que c'est suite à la passe au pied un peu courte de Ntk, le ballon est dur à contrôler et il est au milieu de 2 italiens, je n'appelle pas ça un essai tout fait.
Pour Danty j'envisage 2 actions, une où il fait la passe à la touche en pensant qu'il y avait encore quelqu'un derrière, mais il n'allait pas à l'essai, et l'autre il transperce bien et se fait reprendre, ce n'est pas un essai tout fait non plus....

@Timmaman

Pour Dupont j'ai dit moins infuent 😉 je pensais surtout à ses départs au raz des regroupement qui sont une menace constante qui pèse sur les défenses.
Pour les essais tout fait, je suis un peu dur en effet 🙂

C'est pas une vision révolutionnaire mais Aldritt devant et Penaud derrière ont été au dessus à mon sens

  • Labrax
    42510 points
  • il y a 3 mois

je suis ok pour Villière er Penaud par contre Aldritt , malgré son activité débordante, a été pas mal coffre à ballon et a souvent privilégié l'affrontement au décalage, il a manqué 3 ou 4 fois de vista sur la distrubution, c'est un truc qui va être à gommer contre l'irlande on sait qu'il peut faire mieux mais là ça va être un autre client

  • frakc
    9893 points
  • il y a 3 mois
@Labrax

Ça fait du bien d'avoir un mec qui capte tous les renvois si proprement et avec autant d'autorité malgré les conditions. Moi je trouve qu'il a été très bon.

@frakc

rien a lui reprocher. si je revoyais le match, peut-etre trouverai-je aussi quelques rares actions ou il aurait pu faire ca ou ca. mais en n'ayant vu le match qu'en direct, je l'ai trouve toujours juste

  • dan0x
    24847 points
  • il y a 3 mois

Personnellement je ne suis pas hyper rassuré pour le prochain match face à l’Irlande. Mais c'est souvent dans ce genre de situation qu'on sort le match parfait. A voir.

  • dusqual
    34933 points
  • il y a 3 mois
@dan0x

c'est pas spécialement rassurant si tu prends que le match.

cette edf elle a quand même de sacrés atouts et a toutes les armes pour battre l'iralande, d'autant plus à paris.

maintenant, il faut aussi laisser un peu les toulousains changer de cadre et récupérer. ils sont pas dans une très bonne période en club et ça doit forcément les travailler, le covid...
je sens que baille et marchand se sont redonnés de l'envie et je mettrais une pièce qu'ils vont nous sortir un sacré match face à l'irlande.
j'en mettrais bien une sur n'tamack aussi que je sens très frustré ces derniers temps et qui à mon avis va avoir envie d'expulser tout ça.

  • Desman
    1565 points
  • il y a 3 mois
@dan0x

Perso je ne suis qu'à moitié inquiet, on est rarement bon face à l'Italie. La charnière a l'air de revenir dans le rythme, c'est le plus important. Au niveau du pack, avec le réservoir qu'on a et la politique de l'homme en forme de Galthié je pense qu'on peut voir venir. Samedi prochain sera beaucoup plus riche d'enseignement.

Au delà de leurs performances offensives, il faut aussi souligner l'abattage défensif et leur efficacité de nos 2 ailiers, et notamment Penaud en 1ere période. Je n'avais pas souvenir l'avoir vu aussi bon en défense en bleu.
Il a constamment harcelé son vis-à-vis, empêchant souvent les relances italiennes par de gros plaquages.

  • dusqual
    34933 points
  • il y a 3 mois
@Timmaman

c'est à dire qu'il a ce côté électron libre qui fait que tu le vois apparaître parfois ou tu l'attends pas. le jeu de ligne c'est pas son dada, il est très bon en défense quand il la joue à sa manière.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News