RUGBY. Top 14. ''On n’a aucune idée de notre niveau', l'heure de vérité pour le Stade Rochelais face à Castres
Suite à leur défaite en Champions Cup, le Stade Rochelais affronte Castres en Top 14. Un match crucial que Ronan O'Gara veut transformer en victoire. Crédit image : Screenshot Youtube
Après l'échec en Champions Cup, le Stade Rochelais se prépare pour un match décisif en Top 14 contre Castres, sous les yeux critiques de Ronan O'Gara.

RUGBY. TOP14. La Rochelle en quête de rédemption avec un déplacement périlleux à CastresRUGBY. TOP14. La Rochelle en quête de rédemption avec un déplacement périlleux à CastresPas le temps de (trop) gamberger. Une semaine après son élimination en quart de finale de la Champions Cup, le Stade Rochelais doit vite remettre le pied à l'étriller. Un match compliqué attend les Maritimes en Top 14 contre Castres. Une formation qui a certes déjà perdu à la maison (3). Mais qui reste très difficile à manoeuvrer.

Surtout si les Rochelais joue comme à Dublin face au Leinster. "Je suis convaincu que l’on peut utiliser les leçons de ce match pour les tourner dans un sens positif. La prochaine étape, c’est de le montrer samedi", lance Ronan O'Gara via le Midi Olympique. L'entraîneur irlandais assume ce revers face à ses compatriotes.

Néanmoins, il ne pensait que ses ouailles seraient autant dominées. Ou tout du moins, qu'elles n'auraient pas les solutions pour inverser la tendance. "On était à trois matchs de changer à jamais l’histoire du Stade rochelais. Ça doit être important, tu ne peux pas gâcher comme ça ! Une défaite, oui, mais pas comme ça… 40-13, pfff…". 

Un coup de massue

RUGBY. Vos Matchs Toulon/Toulouse et Castres/La Rochelle à quelle heure et sur quelle chaîne ?RUGBY. Vos Matchs Toulon/Toulouse et Castres/La Rochelle à quelle heure et sur quelle chaîne ?Il estime que le match était à leur portée à 23 à 13. Mais encore aurait-il fallu marquer. Ce qui aurait pu faire douter les locaux. Lesquels ont trop souvent vu les Rochelais revenir pour finalement l'emporter. Mais cette fois-ci, le miracle n'a pas eu lieu. "Les grands joueurs et les leaders ne peuvent pas rater cette opportunité et donner le match deux minutes après le retour des vestiaires, ce n’est pas possible. On n’a pas respecté le maillot."

Des mots forts de la part du coach qui, s'il ne veut cibler personne, considère que trop peu de joueurs ont pris une décision. Le Stade Rochelais a évolué de manière trop lisible sur la pelouse dublinoise. Jamais ou presque, les coéquipiers de Grégory Alldritt ont posé des difficultés à la défense du Leinster. Une performance qu'il assume.

"Qu’est-ce qu’on a fait ? On a basculé le ballon large-large une seule fois en 80 minutes… Mais ce n’est pas les joueurs, c’est moi. Ils jouent selon ma vision des choses. Donc c’est ma faute et ça me pèse lourdement. Je dois me regarder dans le miroir et revenir plus fort." Une autocritique que chacun va devoir faire et rapidement.

La Rochelle en quête de certitudes

Le prochain match contre le CO va revêtir de nombreux enjeux. Et pas seulement au tableau d'affichage. "On n’a aucune idée de notre niveau, c’est la vérité…" Le Stade Rochelais a besoin de savoir ce qu'il vaut vraiment. Pour l'heure, il n'est plus champion d'Europe, "on est un club qui n’a jamais gagné le Bouclier." Et c'est maintenant qu'il faut afficher cette envie de soulever le bout de bois. 

Se relever après une lourde défaite contre le Leinster n'est pas une chose impossible. Le Stade Toulousain l'a fait l'an passé. "Donc je vais peut-être être inspiré par Toulouse." Mais pour basculer, il va falloir mettre plus de vitesse, de précision et d'être meilleur sans ballon. "Si tu fais la même chose et attends un résultat différent, c’est la définition de la folie !"

A lui et au staff rochelais de remettre les joueurs en confiance afin qu'ils puissent donner le meilleur d'eux-mêmes et ne pas avoir de regrets supplémentaires. "Je peux accepter sans problème la défaite mais pas le manque de précision des décideurs entrés en jeu." Les leaders sont donc attendus au tournant samedi face à Castres. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il me semble que ce qui permet de se tenir en selle est "l'étrier", là où on met le pied. Si on oublie cet instrument on risque de se faire étriller !

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News