RUGBY. TOP 14. Les ''Galactiques'' du Racing 92  plus que jamais de retour dans la course aux phases finales
Le Racing 92 connaît une montée en puissance après un début de saison compliquée.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Avec sa victoire sur la pelouse de Chaban Delmas le week-end dernier, le Racing 92 a enchainé un 7e succès de rang toutes compétitions confondues. Enfin le retour des galactiques franciliens.

C’était le choc de la 18e journée. Les Bordelais recevaient les Racingmen dans un match qui s’annonçait plus que décousu. Après une partie fortement disputée et plaisante à regarder, les deux équipes auraient pu se quitter dos à dos à la fin du temps réglementaire. Oui mais voilà, suite à un plaquage haut de Dubié sur Camille Chat après la sirène, l’arbitre de la rencontre s’est vu dans l’obligation de siffler une énième pénalité en faveur des hommes de Laurent Travers. Une balle de match pour Volavola qui ne tremblera pas et offrira la victoire aux Franciliens. Ce succès est synonyme d’une 7e victoires de rang toutes compétitions confondues et de la 5e en TOP 14. Une série qui permet aux coéquipiers de Maxime Machenaud de remonter au classement, eux, qui avant la trêve hivernale, n’avaient pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Un début de saison méconnaissable

Si les Franciliens avaient entamé leur saison par une victoire lors du derby à Jean-Bouin puis un nouveau succès lors de la réception des Rochelais, la suite de leur exercice allait être bien moins glorieuse. Les demi-finalistes de l’an dernier alternent entre défaites et victoires, mais ne montrent rien de rassurant et enchainent les prestations brouillonnes. Les ciels et blanc iront même jusqu’à se faire peur à domicile face au promu catalan en remportant la partie de seulement 3 petits points. Mais c’est début novembre, à partir du déplacement en Corrèze que les Franciliens toucheront le fond. Après 4 défaites de rang, dont une assez humiliante à domicile face à une équipe bordelaise en feu, les Racingmen se retrouvent alors 10es du championnat à la mi-saison. S’ils sont en difficultés en TOP 14, les hommes de la capitale peuvent se raccrocher à leur belle victoire face à Northampton en Champions Cup et leur succès sur tapis vert face aux Ospreys. Entre nombreuses blessures, cadres en méforme et conquête défaillante, toutes les raisons du passage à vide francilien sont là.

Top 14. ANALYSE. Qu'est-ce qui cloche au Racing 92 ?Top 14. ANALYSE. Qu'est-ce qui cloche au Racing 92 ?

Un début 2022 en feu

En ce début d’année 2022, une seule petite défaite sur la pelouse de Lyon le 2 janvier dernier vient ternir la copie des ciels et blancs. Depuis cette rencontre, les hommes de Lorenzetti n’ont plus connu un seul échec. Leur magnifique série débutera par la victoire lors de la réception de l’ASM en TOP 14. En difficulté dans le premier acte, les demi-finalistes de l’an passé se transcenderont en seconde période pour décrocher un magnifique succès 33-28. Une victoire qui forgera sans doute le groupe. Après avoir enchaîné deux matchs gagnés en Champions Cup, les Franciliens mettent les bouchées doubles en TOP 14. Pour leur retour en TOP 14, ils déjouent les pronostics en glanant une victoire plus qu’importante à Ernest Wallon.

RÉSUMÉ VIDÉO. RUGBY. Un Racing 92 malheureux croque Toulouse malgré toutRÉSUMÉ VIDÉO. RUGBY. Un Racing 92 malheureux croque Toulouse malgré tout

Le week-end suivant, les « Galactiques », enfin de retour, étrilleront les Brivistes sur leur pelouse de la Paris La Défense Arena. Un succès à domicile face à Pau puis une victoire à l’arraché en terre bordelaise plus tard, et les revoilà plus que jamais dans la course à la qualification. À l’aube de la 19e journée de TOP 14 et la réception du CO, les hommes de Laurent Travers se classent en 5e position à seulement 2 petits points du LOU, 3e. De plus ils profiteront d’un calendrier avantageux dans les semaines à suivre. Sur leurs 8 derniers matchs, les Franciliens affronteront à 4 reprises des écuries qui se battent pour le maintien.

Des cadres et une conquête enfin de retour

Ce regain de forme n’est pas dû au hasard. Sur les derniers mois, le club de la capitale a enregistré des retours de cadres et des arrivées qui ont tiré l’équipe vers le haut. Virimi Vakatawa est l’un des exemples parfaits. Blessé puis décevant lors de son retour, le Fidjien d'origine en a même perdu sa place en équipe de France. Mais ces derniers temps, à l’image de son match contre l’UBB, l’international français retrouve des couleurs et son meilleur niveau. L’arrivée de Nyakane, le champion du monde sud-africain, a surement fait aussi du bien à la conquête francilienne qui était en difficulté en début de championnat. Les « Galactiques » sont donc bien de retour et il faudra compter sur l’équipe du Racing 92 pour disputer les 6 places qualificatives pour les phases finales de TOP 14.

RUGBY. TOP 14. Trevor Nyakane, la recrue qu'il fallait pour redorer la conquête du Racing 92 ?RUGBY. TOP 14. Trevor Nyakane, la recrue qu'il fallait pour redorer la conquête du Racing 92 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

c'est chouette de voir des pros éclater de joie pour au bout du compte ce qui n'est qu'une victoire (contre le premier certes). ils semblent avoir pris beaucoup de plaisir

Les Galactiques ça me gonfle et j'ai déjà eu l'occasion de le dire! Mais même si Virimi a montré des choses intéressantes sur ce match, il n'a pas, d'après moi, retrouvé tout son rythme sur ce match et la défense de l'UBB l'a assez facilement contenu. Pour le moment, il est derrière Moefana du moins d'après moi, qui tout en étant un excellent défenseur fait beaucoup plus jouer après lui quand il attaque

  • oc
    28133 points
  • il y a 2 mois
@gilbertgilles

Je pense que nombre d'observateurs tirent les mêmes conclusions que toi pour
Virimi , mais bon , s'il est vraiment out ; le staff lui mettra un stop .
Cependant , j'ai connu dans un passé tout récent , des Toulousains , notamment hein ,se redorer la pilule en sélection quand ils semblaient sombrer avec le club . J'insiste là dessus car un souffle nouveau survient , à l'heure de l'appel , mais ça n'est pas une loi universelle .
Le problème qui ouvrirait un débat : Moefana sur la durée , pourrait il devenir meilleur ?
Intéressant !
Pour l'heure , je crois que la sélection est dans une bonne dynamique et que la surprise sera une bonne surprise .

Le Nistére et ses titres qui ne sont jamais dans la demie mesure...Dire qu'avant c'était mieux que Rugbyrama! Heureusement, reste le forum

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Sponsorisé News
News
News
Transferts
News