RÉSUMÉ VIDÉO. RUGBY. Un Racing 92 malheureux croque Toulouse malgré tout
Les Toulousains ont eu beaucoup de chances en glanant un bonus défensif. Les Racingmen, eux, doivent faire preuve de plus de réalisme si ils souhaitent jouer les têtes de liste.
Ce samedi 29 janvier, les Toulousains ont été chanceux de ne pas encaisser un revers bien plus lourd face aux coéquipiers de Finn Russell.

Pas de Le Garrec, pas d'Iribaren, c’est donc Antoine Gibert qui a mené ses coéquipiers à une victoire importante face au Champion de France. Le Stade Toulousain, lui, a livré une prestation dans la même dynamique que celle des dernières semaines. Avec 3 matchs joués et perdus d’affilée, le Stade Toulousain connaît sa pire série de défaites depuis plus de quatre ans. Un résultat plus qu’apprécié par le talonneur des Franciliens. À la suite du match, Camille Chat s’est exprimé selon des propos relayés par Rugbyrama. Il dit : “Nous sommes très heureux d'être venus gagner ici. On sait que c'est une équipe très compliquée à affronter chez elle, on s'attendait à un gros match et on l'a eu. Mais nous avons fait une très belle partie dans l'occupation, même si nous ratons 14 points au pied. Il y a donc des choses à gommer, mais nous sommes très satisfaits du résultat.”RUGBY. ''Injustice'', ''frustration'', accablés, les joueurs de Toulouse prennent la paroleRUGBY. ''Injustice'', ''frustration'', accablés, les joueurs de Toulouse prennent la parole

Le constat du Racingmen reste tout de même bienheureux. Au vu de la physionomie du match, le score final de 15-20 laisse transparaître un manque de réalisme criant. En plus des 14 points manqués au pied, le demi d’ouverture Finn Russell rate un drop. Bien rattraper par Dupont, l’international écossais manque également de marquer un essai à quelques centimètres (voir millimètres) de la ligne. Donovan Taofifenua manque aussi une grosse occasion. Seul face à la zone de marque, il prolonge au pied à seulement 3 mètres de la ligne et envoie le cuir en ballon mort. Ramené aux (très) grosses occasions, le score aurait donc pu atteindre les 51 points pour les hommes de Laurent Travers.RUGBY. TOP 14. Trevor Nyakane, la recrue qu'il fallait pour redorer la conquête du Racing 92 ?RUGBY. TOP 14. Trevor Nyakane, la recrue qu'il fallait pour redorer la conquête du Racing 92 ?

Défaillance des vainqueurs ou coup de bol des perdants qui arrache le bonus défensif ? Difficile à dire. En tout cas, l’entraîneur de la touche du Stade toulousain, Jean Bouilhou, s’est montré peu optimiste sur les productions de son équipe en conférence de presse. Selon Rugbyrama, il dit : “nous ne sommes pas décrochés et nous comptons deux matchs de retard. Ce qui m'inquiète plus, c'est le contenu de ce match, voire notre production de jeu depuis plusieurs semaines : aux Wasps, ici ce soir... il y a quand même pas mal de choses que l'on doit travailler pour gagner et retrouver du plaisir. Pour l'instant, on subit un peu les choses."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Oulala ... Un match à oublier ! Quel manque de rythme ! Même les montées défensives étaient à deux à l'heure. Clairement des problèmes de soutien, de fatigue ... . Jouer ne peut que faire les choses aller mieux ...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News