RUGBY. TOP 14. Trevor Nyakane, la recrue qu'il fallait pour redorer la conquête du Racing 92 ?
Trevor Nyakane, la dernière recrue du Racing 92.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Trevor Nyakane, le champion du monde Sud-Africain qui peut faire du bien à un Racing 92 en grande difficulté depuis le début d’année.

Le Racing 92 de cette année est une pâle copie de l’équipe francilienne qui s’était hissée jusqu’en demi-finale de TOP 14 la saison passée. Pour palier à ce manque de résultat, le Racing 92 a enregistré la venue d’un champion du monde sud-africain dans son effectif en ce début d’année. En effet, Trevor Nyakane, le solide pilier a posé ses bagages du côté du Plessis-Robinson depuis maintenant 2 semaines.VIDEO. Springboks. Qui est Trevor Nyakane, l'homme qui a détruit la mêlée des Lions ?VIDEO. Springboks. Qui est Trevor Nyakane, l'homme qui a détruit la mêlée des Lions ?Né à Bushbuckridge en Afrique du Sud, le pilier connaitra ses débuts en pro du côté des Cheetahs en Super Rugby en 2012. Moins d’un an plus tard, il joue son premier match international pour les Springboks face à l’Italie. Il quitte ensuite Bloemfontein pour rejoindre la province de Pretoria et plus précisément l’équipe des Bulls. Il prend part aux matchs de la coupe du monde 2015 avec l’Afrique du Sud, tous en tant que remplaçant. Lors de l’édition suivante, « Pumba », de son surnom, se blesse au premier match et est contraint d’abandonner la compétition. Il sera néanmoins sacré champion du monde avec ses coéquipiers. Après 7 ans passés au Blues Bulls, le joueur expliquait avoir le sentiment d’avoir fait son temps en Afrique du Sud. Il a expliqué son choix de la France et plus précisément du Racing 92 à l'AFP via Ouest France : « Avec les Springboks, on est venu voir jouer le Racing et j'ai dit à Bongi Mbonambi : "Si je dois quitter l'Afrique du Sud, c'est pour un club comme ça, avec un tel stade, une telle atmosphère..." Quelques semaines plus tard, j'ai reçu un coup de fil ! » Avant de rajouter : « Pour grandir en tant que personne et en tant que joueur, pour donner des opportunités à ma famille, qu'elle découvre de nouvelles choses, c'était le challenge dont j'avais besoin. Je voulais être mis au défi, physiquement et mentalement ». Une aventure pour le pilier qui pourrait commencer dés ce week-end en Coupe d’Europe, le Racing 92 ayant ajouté son nom à la liste des joueurs pouvant participer à la compétition.

Nyakane, l’élément déclencheur pour le racing ?

Le Racing 92, dans la tourmente depuis le début de saison, a réussi à renouer avec la victoire le week-end dernier contre Clermont après 4 défaites consécutives. La conquête est surement le plus gros point noir de l’équipe francilienne depuis le début de l'exercice en cours. Les hommes de Laurent Travers avaient notamment subi à plusieurs reprises en mêlée dans les premières journées de championnat. L’arrivée de Trevor Nyakane tombe à pic. L’homme au 121kg pour 1m78 peut évoluer des deux côtés de la première ligne. Plus à l’aise sur la droite, on se souvient de sa rentrée sur le côté gauche de la mêlée sud-africaine face aux Lions britanniques cet été. Il avait plié la mêlée britannique et fait vivre un enfer à Kyle Sincler, pourtant pas le moins bon dans ce domaine.

Très fort sur les fondamentaux, l'international aux 42 sélections va pouvoir apporter son expérience au pack francilien. Le concerné a d’ailleurs exprimé son envie d’apprendre et d’être sur le terrain le plus rapidement possible au côté de ses nouveaux coéquipiers : « Il faut que j’apprenne les combinaisons, les numéros, les touches… Dès que j’y arriverai, je pourrais jouer. Ça prendra une semaine ou deux mais dès que je serais à l’aise, tout se mettra en place ». Si ce nouvel arrivant réussit à redresser la conquête des Racingmen, nul ne doute que derrière, Russel et cie retrouveront les automatismes qui ont fait tant rêver la planète rugby la saison passée. En plus de son expérience et de son impact physique, « Pumba » est un joueur connu pour sa générosité et sa bonne humeur. Rarement le dernier pour faire le clown, sa joie de vivre et sa gaîté seront surement les bienvenues dans le vestiaire de la Paris La Défense Arena durant ces temps difficiles.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est toujours mieux qu'un pilier Australien c'est sur. Après, nous on avait recruter John Smit, talonneur, capitaine des Sudaf en 2007. Il ne s'est jamais imposé. On verra bien.

  • mic4619
    5875 points
  • il y a 4 jours

C'est un gros recrutement du Racing...
Je l'ai vu contre les Lions et pendant le super Rugby c'est un très bon sur les fondamentaux du poste comme le dit l'article et autre avantage il peut jouer des deux côtés, quand tu es Springbocks avec + de 40 sélections surtout comme pilier sa classe le bonhomme....

Quand il dit : "Si je dois quitter l'Afrique du Sud, c'est pour un club comme ça, avec un tel stade, une telle atmosphère.." , on est d'accord qu'il parle de LaRochelle non ?? Parce que j'ai du mal avec ses arguments à voir le Racing , pas vous..?? 😉

@pascalbulroland

c'est bien de voir les choses du bon côté

  • RNP
    6795 points
  • il y a 4 jours
@pascalbulroland

Ils ont du lui montré que les vidéos des tribunes des supporters des clubs adverses 😉

  • oc
    19624 points
  • il y a 5 jours
@pascalbulroland

Je crois que c'est un garçon très très enthousiaste ...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News