RUGBY. TOP 14. La réception de l'USAP, le match de la bascule pour le RCT ?
Le RCT se doit de l'emporter face à Perpignan ce week-end.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce week-end, le RCT, 13e au classement, reçoit sur sa pelouse de Mayol les Perpignais, 12e. Un match charnière dans la saison des Varois.

Cela sera l’un des matchs ô combien important pour le maintien. Peut-être même le plus important de la saison pour les hommes de la rade. Ce samedi, à l’occasion de la 18e journée de championnat, le RCT accueillera les Catalans dans son antre de Mayol. On aurait pu sentir que les Varois allaient passer une saison compliquée. Avant même que le coup d’envoi du TOP 14 ne soit donné, le club dirigé par Lemaître n’avait cessé de faire parler de lui après avoir enrôlé la star Chelsin Kolbe dans ses filets. Une magnifique prise qui avait fait un joli flop. En effet, l’intéressé était arrivé dans le Var blessé et n’avait pu rejouer avant la mi-décembre. En retour un peu trop tard, l’hémorragie était déjà bien avancée. Entre absences des cadres, mauvais recrutements et mauvais plan de jeu, le RCT avait tout pour foirer son début de saison, et ça n’a pas loupé. La réaction du Président n’avait pas tardé à venir. Fin octobre, Collazo était mis à pied et Franck Azema prenait sa succession. Un électro-choc qui n’a pas vraiment redressé les troupes varoises, puisqu’à l’heure d’aujourd’hui, le RCT se classe bel et bien avant-dernier de notre championnat. Comme annoncé par leur entraineur Frederic Michalak la semaine dernière, les triples champions d’Europe joueront le maintien cette saison. Un maintien qui se jouera dès ce week-end avec la réception des Catalans, seulement 2 petits points devant au classement.

RUGBY. TOP 14. Pour Michalak c'est clair, le RCT joue désormais le maintienRUGBY. TOP 14. Pour Michalak c'est clair, le RCT joue désormais le maintien

Le match de la bascule ?

Le RCT n’a plus le droit à l’erreur. Avant-dernier avec uniquement 27 points, les hommes de Franck Azéma sont dos au mur. Ce samedi, la victoire face aux Catalans est indispensable si les Toulonnais ne veulent pas voir Perpignan s’envoler au classement et s’enfoncer encore un peu plus dans la zone rouge. Au match aller, dans un match cadenassé et marqué par les indénombrables fautes de main, les Perpignanais avaient su remporter le bras de fer 12-9. Cette fois-ci, c’est au stade Mayol que ce duel se jouera. S’ils se sont rassurés la semaine dernière en remportant le duel face au leader bordelais à domicile. Les Toulonnais ne sont pas des plus à l’aise quand il s’agit de recevoir. Avec un bilan de 5 victoires, 2 défaites et 1 nul lors de ses matchs à Felix Mayol, le RCT est clairement friable à domicile.

RÉSUMÉ VIDÉO. Top 14. Toulon se donne de l'air face à l'UBB et n'est plus lanterne rougeRÉSUMÉ VIDÉO. Top 14. Toulon se donne de l'air face à l'UBB et n'est plus lanterne rouge

En face, les Perpignanais, promus cette saison, s’accrochent et montrent de belles choses à chaque sortie. C’est eux qui ont pris l’ascendant dans la lutte au maintien face à l’autre promu, le Biarritz Olympique, en allant gagner sur la pelouse d’Aguillera il y a 3 journées. Lors de leur dernier match de TOP 14, les Catalans ont impressionné face au champion de France en titre. Les hommes de Patrick Arlettaz ont infligé pas moins de 36 points et pris le bonus offensif face au Stade Toulousain, certes amoindris. Il n’y a aucun doute, les Perpignanais se déplaceront avec la grosse équipe dans l’idée de faire un coup à Mayol. S’ils parvenaient à réaliser leur exploit, ils se mettraient a minima à l’abri d’une victoire bonifiée du RCT au classement.

Un calendrier monstre

Un faux pas ce samedi mettrait les Toulonnais dans un sacré pétrin. En effet, au vu du calendrier qui les attend, cela ne sera vraiment pas simple de se rattraper. Un calendrier qui s’annonce plus que chargé, puisque qu’à la suite de plusieurs reports, les hommes de Lemaître n’ont plus un seul week-end de libre jusqu’à la fin du championnat. Mais la saison des Toulonnais se jouera surement bien avant les derniers matchs. Si la rencontre de ce week-end est importante, les deux prochaines le seront tout autant, voir plus suivant le résultat. Ce sont 3 matchs face aux concurrents directs au maintien. Après la réception de l’USAP, le RCT se déplacera sur la pelouse du CA Brive, 11e à seulement 4 points devant eux et enfin sur la pelouse de Biarritz, dernier à seulement 3 points derrière eux. Autant dire que la saison du RCT se jouera clairement sur les 3 prochains matchs.

Ensuite, le RCT n’affrontera quasiment que des écuries prétendantes au 6 premières places. Il y aura les déplacements chez les deux premiers du championnat, la réception de l’ogre Toulousain et finiront face aux superstars du Racing 92. En clair, il n’y aura aucun week-end facile pour les Varois.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

L'arrivée d'Azéma a amélioré le jeu du RCT: plus de vitesse, d'engagement, une organisation collective plus cohérente. Je ne sais pas si ce match va décider de leur srt , mais je ne les vois pas descendre cette saison.
Par contre, sans faire offense aux deux entraîneurs Azéma et Mignoni, en perdant de nombreux joueurs clefs, en associant deux entraîneurs qui ne se connaissent pas et qui ont des visions pas toujours identiques, je trouve que le RCT prend un risque pour la saison prochaine. je n'arrive pas trop à comprendre la politique du président. J'ai l'impression de réentendre les mêmes discours d'avant l'arrivée de Collazo.
Mais quel est le problème actuel au RCT ? Il me semble plus profond qu'il n'y parait, même si je ne comprends pas vraiment ... J'ai juste l'impression que ce club est devenu un jack-pot pour des joueurs importants mais de passage, fuyants dès que le vent se lève.

@Jacques-Tati-en-EDF

Le RCT a une bonne formation, un beau vivier de jeunes. Un président censé trouverait un staff prêt à s'appuyer sur ces jeunes (comme l'était Collazo), et lui laisserait le temps. Mais Lemaître est dans l'urgence, il fait n'importe quoi. Un peu comme Altrad à son arrivée au MHR...

@Timmaman

Pas faux. je trouve qu'on peut comparer les comportements des présidents de ces deux clubs, même actuellement. Je ne sais pas ce que ça peut donner ...
Collazo n'était peut-être pas assez soutenu ? Dupuy pas le top je trouve, Bref... Compliqué ...

  • Dodow
    11377 points
  • il y a 3 mois

"Un maintien qui se jouera dès ce week-end avec la réception des Catalans, seulement 2 petits points devant au classement."

ensuite

"Ce sont 3 matchs face aux concurrents directs au maintien."

Donc en tout 4 équipes + le RCT qui joue le maintien, donc du 10ème au 14ème au classement ça joue le classement : plutôt habituel

et

"Ensuite, le RCT n’affrontera quasiment que des écuries prétendantes au 6 premières places."

Effectivement à ce stade là de la saison, on peut aisément penser que des équipes classées entre 1 et 9ème visent le Top6 en fin de saison.

En bref, à cette période là de la saison, et c'est bien la particularité du Top 14 : chaque année, la plupart des équipes commencent à flipper, ou bien pour le maintien, ou bien pour le Top 6.

Il y en a qui pensent vraiment que l'USAP va gagner à Toulon ? J'hallucine !

  • Kyb
    11645 points
  • il y a 3 mois

Sincèrement, les articles du Nistère ont complètement plongé depuis 5-6 ans. Plus aucun recul, plus aucune réflexion et pire, plus aucune dérision à la fois légère et profonde. Le cas de ce match RCT-USAP le montre bien. Le RCT a manqué 3 matchs avant de s'empaffer de toujours surprenants mais efficaces Castrais cette saison. Dès lors, la défaite du RCT contre ces audacieux visiteurs n'était pas le signe d'un malaise d'une équipe.club, mais plutôt un argument pour mieux lire leur parcours cette saison avec effectivement le gros trou d'air sur la 1ère moitié mais inévitablement une remise en ordre avec le retour des blessés pour la reprise en bonne et due forme du championnat pour cette équipe. Ils ont encore 2 matchs de retard et on les dit foiros voire déjà relégués ! C'est le retour de l'éternelle lecture biaisée par un manque de recule vis-à-vis des matchs en retard et du parcours d'une équipe dans les rapports court/moyen/long termes. Non, le RCT n'est pas en danger et non l'USAP n'arrive pas triomphante à Mayol. Pis : si on accroche 1 point sur la Rade, alors ce sera déjà fort tant cette équipe tient amplement le niveau d'un Brive.
Autrement dit, il me semble que l'écart de niveau de jeu entre RCT/USAP est le même que celui entre BO/USAP et CAB/USAP. Stats collectires et individuelles dispos à l'appui si nécessaires.

Ca sent la grosse crise de nerfs en cas de défaite... Mais je pense que ça va passer pour eux face à Perpi.
Mais le reste s'annonce très très compliqué, avec surtout -quoiqu'en dise Lemaitre qui patauge en plein déni- la gestion du groupe et la "fuite des cerveaux" comme l'a titré un quotidien....

@lebonbernieCGunther

Ils ont des cerveaux qui fuitent ?!! 😊 😉

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
Arbitrage
Vidéos
News
Vidéos
News