RUGBY. TOP 14. Arlettaz : ''Sur 10 000 personnes, s'il y a quatre cons, le reste doit leur faire comprendre qu'ils le sont''
Patrick Arlettaz s'est confié sur France Bleu Roussillon de ce qu'il pensait des agissements d'une minorité de supporters.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans l'émission de ce lundi de France ''100% USAP'', l'entraineur de l'USAP Patrick Arlettaz est revenu sur les publics montrés du doigt dernièrement.

VIDEO. USAP. 100% cagade : Acebes et Deghmache offrent le bonus offensif au MHRVIDEO. USAP. 100% cagade : Acebes et Deghmache offrent le bonus offensif au MHRPour le match de survie en Top 14, Perpignan se déplaçait en territoire hostile à Aguiléra. L'ambiance a pourtant été décrite comme inacceptable, notamment envers Mathieu Acebes, capitaine de Perpignan et né à Bayonne. Ce dernier, par tempérament, avait fait comprendre qu'il était prêt à discuter directement en face des supporters si ceux-ci avaient quelque chose à lui reprocher. Sur France Bleu Roussillon, le journaliste Marc Tamon, présent au stade ce jour-là, compare ce qu'il s'est passé ce samedi avec d'autres situations à Aimé-Giral : "on aime le public chambreur, chaud, qui crie et chante. Mais quand ça passe à la vulgarité, ça dépasse les bornes et ce n'est pas tolérable". Patrick Arlettaz, approuve ses dires. 

Il ne faut pas parler de Matthieu et de ce qu'il représente car cela excuse ce genre de comportements. On aime cet esprit chambreur, c'est une fierté pour nous pratiquants de jouer un sport différent, pour les supporters de regarder un sport différent, comparé au foot notamment. Nous n'avons pas de leçons à donner par rapport au dernier match à Perpignan quand un spectateur s'était cru malin d'insulter le quatrième arbitre odieusement.

Comme exemple de chambrage bon enfant, un raté de Melvyn Jaminet en première mi-temps où le public biarrot avait embrayé par des "Toulousains ! Toulousain !", en référence à la future arrivée de l'arrière de l'équipe de France à la ville rose. "Ça m'a fait rire", avoue son entraineur, "contrairement à sa première mi-temps". Ambiance...

VIDÉO. TOP 14. Perpignan maitrise et remporte le choc des promus face à BiarritzVIDÉO. TOP 14. Perpignan maitrise et remporte le choc des promus face à Biarritz

Protéger le rugby

Les derniers évènements dans les stades de Ligue 1 continuent de perpétuer la réputation du football. Arlettaz espère que son sport restera protégé. "Pour l'instant, je ne connais pas un seul parent qui hésite à amener son gamin au stade de rugby. Ce n'est pas le cas au foot". Des propos forts qui s'expliquent par des arguments factuels : "On est encore un sport de masse populaire avec des stades remplis [...] Ce serait un drame que ça change. Notre sport véhicule des valeurs qui ne sont pas en accord avec ce genre de choses". S'il avoue ne pas être le mieux placé pour parler de l'arbitrage, il estime qu'il y a des manières de s'y prendre. Il souhaite également ne pas perdre les ferveurs populaires à cause des insultes à répétition notamment.

On aime le chauvinisme. La pseudo hostilité des Biarrots fait partie du folklore, c'était génial. Il faut être capable en tribune d'expliquer à ce genre de supporters (les perturbateurs, NDLR) qu'ils n'ont pas leur place au rugby. Sur 10 000 personnes, s'il y a quatre cons, le reste doit leur faire comprendre qu'ils le sont. 

En somme, être chaud bouillon oui, mais dans le respect de la règle. Car les débordements de quelques-uns causent du tort à la majorité. Les amalgames sont monnaie courante notamment envers le public catalan. Marc Tamon conclut la séquence avec un message aux supporters : "Il faut se calmer, faire redescendre la température, surtout qu'il y a des matchs importants qui vont arriver".

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Luern63
    7045 points
  • il y a 2 semaines

Nous au Michelin on a même des abrutis qui insultent leurs propres joueurs !!!
Ils sont heureusement ultra minoritaires mais c'est la honte quand même !!!

@Luern63

Chez nous ils sont tellement bêtes qu'ils insultent ceux qui ont signé cette année pour remplacer celui qu'ils ont insulter pendant des années...

Quatre pour dix mille ??? Je veux bien qu'on se tienne un peu mieux que certains "autres" mais le % est très largement sous-évalué...

  • oc
    20243 points
  • il y a 2 semaines
@MARCFANXV

Le problème , c'est les concons qui se gourent de file au moment du comptage ,
ça brouille les stats ...

chaud bouillon et bouillon chaud! vu les temperatures aujourd'hui, ca fera du bien

  • Luern63
    7045 points
  • il y a 2 semaines

Comme le dit le proverbe "On entend l'arbre qui tombe, on entend pas la forêt qui pousse"
Ou "1 abruti qui hurle fera toujours plus de bruit que 1000 personnes qui se taisent "

Pour avoir eu l’honneur de fouler plusieurs fois la pelouse d’Aime Giral, je peux vous certifier qu’il vaut mieux avoir du coton dans les oreilles. Personnellement ça m’a souvent plus amusé que choqué.
En revanche, je peux également affirmer que ça se produisait sur d’autres terrains.

  • dan0x
    15439 points
  • il y a 2 semaines

J'aurais jamais cru que les catalans se plaindraient du public qui insulte et siffle en tribune d'un match de rugby...ça devraient leur rappeler Aimé Giral pourtant !

" Il faut être capable en tribune d'expliquer à ce genre de supporters qu'ils n'ont pas leur place au rugby. "
Si ma mémoire est bonne et Mr Alzheimer ne me l'a pas encore tout à fait bouffée :
"Nous condamnons ces agissements qui donnent une mauvaise image de notre public et de notre club, et qui n’ont rien à faire dans notre stade." communiqué de l'USAP 28 décembre 2021. Et ce n'est pas la première fois qu'il y a des incidents avec les supporters de Perpi.
Il semble donc que les supporters de l'USAP ne soient pas plus capables que ceux du BO de faire taire les khons.
Balayer devant sa porte, c'est possible ?

@lelinzhou

Je n'ai pas l'impression qu'il parle spécifiquement du BO mais plutôt en général. D'ailleurs il reconnait bien ce que tu dis avec "Nous n'avons pas de leçons à donner par rapport au dernier match à Perpignan". Après comme toujours c'est plus facile d'avoir ce genre de discours quand ça se passe chez les autres.

S'ils sont chauds bouillon, ça va alors !
Bouillon de légumes ou de volailles ?
Ou un petit viandox, l'hiver, ça réchauffe !

@Jonathan Sextoy

de poulet evidemment!

@Jonathan Sextoy

Et à Bayonne le léon, roi des bouillons !

@lelinzhou

Et les Godeffroy alors, on en parle des Godeffroys !

@Bib And Dôme

Température ou pas on a dit pas d'érotisme sur le forum.

@lelinzhou

Prothésez nous Seigneur ! 😉

  • AKA
    56298 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

"c' est à baba, c'est à yoyo" 🎵 🎶 🎷 🎺

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
Transferts
News
News
Transferts
News
News