RUGBY. Stade Toulousain. Melvyn Jaminet, une blessure qui arrive au pire des moments ?
RUGBY. Stade Toulousain. Titulaire face au Stade Français, Melvyn Jaminet a quitté la pelouse après avoir été victime d’une grosse blessure à la cheville.
Titulaire face au Stade Français, Melvyn Jaminet a quitté la pelouse après avoir été victime d’une grosse blessure à la cheville.

Au Stade Toulousain, Ugo Mola ne paraît pas très optimiste. Après la rencontre perdue 19 à 10 du côté de Jean-Bouin le score importait peu. En effet, un fait de match impactait les esprits : la blessure de Melvyn Jaminet. Au micro de Canal +, l’entraîneur des rouge et noir n’a pas semblé être très rassuré : “Si on se fit à ce qu'il nous a dit, tout a craqué. On va prendre le temps nécessaire pour bien l'examiner, mais ça sent mauvais pour les deux ou trois prochaines semaines." A 2 mois de la fin de saison et un peu moins de 5 mois du mondial, les images de la cheville de l’ancien catalan se tordant font grimacer. En conférence de presse, Virgile Lacombe, entraîneur des avants toulousains, a également déclaré ceci selon L’Équipe : “Melvyn a entendu quelque chose craquer au niveau de la cheville. Pour l'instant, on n'a pas de nouvelles (médicales).[...] Malheureusement, Melvyn était en manque de temps de jeu, se blesser avant les grosses échéances qui arrivent, c'est dur, mais c'est la vie du sportif de haut niveau.”

TOP 14. En champion, Jaminet l'affirme : ''Les sportifs doivent savoir se mettre en difficulté pour progresser''TOP 14. En champion, Jaminet l'affirme : ''Les sportifs doivent savoir se mettre en difficulté pour progresser''

Le rugby, passion aussi belle que cruelle

Avec la perte de Jaminet, les affaires du joueur, mais aussi du XV de France et du Stade Toulousain, se trouvent contrariés. Encore engagé dans les deux compétitions, le club rouge et noir a déjà perdu Ange Capuozzo jusqu’au terme de la saison. Pour occuper le 15, Thomas Ramos reste toujours aussi providentiel. Mais seul Juan Juan Cruz Mallía paraît désormais en mesure de le faire souffler.

Du côté de la sélection, Fabien Galthié doit sûrement attendre avec impatience les résultats médicaux du début de semaine prochaine. Si les premières intuitions ne semblent pas indiquer de fracture au niveau de la cheville, le tibia serait aussi touché, selon Rugbyrama. Si sa guérison pour la Coupe du monde n’est pas certaine au 21 juin, le sélectionneur tricolore devra prendre la décision de se séparer ou de l’un de ses poulains pour le mondial. Jusqu’alors, les deux Toulousains Ramos et Jaminet étaient logiquement pressentis pour être les seuls appelés à leur poste à l’automne 2023.

Tout comme Anthony Jelonch, l’arrière se lance alors dans une potentielle course contre-la-montre afin de revenir à temps. En filigrane, les circonstances entourant Melvyn Jaminet ne sont pas sans rappeler la mésaventure qu’avait connue Jules Plisson avant la Coupe du monde 2015. Il avait vu sa saison se terminer à cause d’une luxation de l’épaule, il y a quasiment 8 ans jour pour jour et lors d’un Classico. Si ce dernier avait bien raté la Coupe du monde en Angleterre, on espère que l’issue sera beaucoup plus heureuse pour Melvyn Jaminet.

15 de France. Blessure d'Anthony Jelonch, son père révolté : ''J’étais dans les tribunes et j’étais fou''15 de France. Blessure d'Anthony Jelonch, son père révolté : ''J’étais dans les tribunes et j’étais fou''

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

´ course contre la montre ´ Attention toute fois de ne pas commettre l’erreur de ne pas reprendre trop tôt…..,

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News