RUGBY. Selon un journaliste étranger, ce minot doit quitter le Top 14 pour devenir ''l'héritier de Skelton''
Le journaliste et analyste australien Nick Bishop a jeté son dévolu sur une pépite formé à l’ASM Clermont Auvergne, Miles Amatosero, attendu avec les Wallabies. (Crédit image : screenshots Canal+)
Le journaliste et analyste australien Nick Bishop a jeté son dévolu sur une pépite formé à l’ASM Clermont Auvergne, Miles Amatosero, attendu avec les Wallabies.

L’ère des numéros 5 monstrueux n’est visiblement pas prête de finir. Fin novembre, le journaliste australien Nick Bishop a publié un papier sur Rugby Pass expliquant que le jeune deuxième ligne de Clermont était "l'héritier de Will Skelton avec les Wallabies".

Ancien analyste, Nick Bishop a travaillé aux côtés de grands coachs, comme Graham Henry et Stuart Lancaster. Dans sa tribune, il détaille les qualités de Miles Amatosero. Selon lui, l’Australie fait face à une fuite de talents qui amène à un pessimisme global dans le rugby local.

RUGBY. Avec le ''poison'' toulousain Arnold, et le puissant Rochelais Skelton, la 2e ligne australienne impressionneRUGBY. Avec le ''poison'' toulousain Arnold, et le puissant Rochelais Skelton, la 2e ligne australienne impressionne

Parmi ces petits génies qui ont fui, il évoque “les jeunes qui ont développé leur jeu à l'étranger et qui s'améliorent en moins de temps qu'ils ne l'auraient fait dans leur pays.” D’après ses observations, l’une des plus belles pépites est le deuxième ligne clermontois. Il le définit comme “le jeune homme dont les épaules portent tant d'espoirs pour l'avenir”.

Selon lui, Miles Amatosero représente “la chance de l'Australie de se racheter et d'inverser le sens de la marche”. Car Nick Bishop se montre critique envers le rugby de son pays, qui snobe des talents bruts pour la seule raison qu’ils ne rentrent pas dans les cases du Super Rugby. Dans ce registre, il évoque les joueurs lourds, que l’on pense souvent trop lent pour le rugby sudiste. Comme exemple de cette situation, il met en exergue la fuite d’Emmanuel Meafou, qui fera bientôt le bonheur du XV de France.

RUGBY. Emmanuel Meafou bientôt Français et leader du pack tricolore ?RUGBY. Emmanuel Meafou bientôt Français et leader du pack tricolore ?

Dans son analyse, le journaliste n’hésite pas à comparer le jeune Australien à un “jeune Brodie Retallick.” Cependant, s’il loue son habilité avec le ballon et ses qualités physiques, il dresse le constat d’un joueur trop souvent indiscipliné. Néanmoins, les dirigeants du rugby australien auraient répondu aux sirènes suivant le joueur et ce dernier est désormais attendu aux Waratahs en 2024, pour y poursuivre sa carrière. Ainsi, Nick Bishop en fait l'héritier du géant évoluant au Stade Rochelais, revenu au pays pour marcher sur le monde du rugby.

Miles Amatosero, pépite forgée au cœur du volcan

En effet, cet Australien de 21 ans affiche déjà des mensurations dingues. L’Espoir mesure ainsi 2.03 mètres et pèse 125 kilos. Arrivé à Clermont en 2020, à seulement 18 ans, il a conclu sa formation en Auvergne où il a grappillé de plus en plus de feuilles de matches au fil des semaines. Depuis son arrivée en France, il a disputé 31 matches avec l'ASM Clermont Auvergne avant de retourner au pays.

Puissant et véloce, le club auvergnat le compare Miles Amatosero à l’aîné rochelais. Sur son site, le club auvergnat offre cette biographie au joueur :

Véritable force de la nature précoce, Miles est un phénomène physique qui approche les 130 kg pour plus de 2 mètres. Gros porteur de balle, il est un profil à la Skelton, son compatriote australien de 10 ans son aîné. Dynamique et dense, il doit encore canaliser son énergie pour gagner en précision dans les zones de combat où il a tout pour faire de gros dégâts.”

RUGBY. TRANSFERTS. TOP 14. Du mouvement à Clermont : Jedrasiak vers Castres ? Amatosero s'en vaRUGBY. TRANSFERTS. TOP 14. Du mouvement à Clermont : Jedrasiak vers Castres ? Amatosero s'en va

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ah, l'avis d'un journaliste, voilà qui est important !

/s

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News