RUGBY. ''Quand on est foutu, on part à la casse'', vers une fin de carrière, Sébastien Vahaamahina allume l'ASM
L'ancien deuxième ligne du XV de France Sébastien Vahaamahina explique qu'il ne rejouera plus au rugby. Crédit image : Screenshot BeinSports
L'ancien deuxième ligne du XV de France Sébastien Vahaamahina explique qu'il ne rejouera plus au rugby. Il en veut pas à l'ASM dans la manière dont son cas a été géré.

RUGBY. Top 14. Pourquoi Sébastien Vahaamahina (ASM) pourrait soudainement raccrocher les crampons ?RUGBY. Top 14. Pourquoi Sébastien Vahaamahina (ASM) pourrait soudainement raccrocher les crampons ?Dans une interview exclusive donnée à l'Équipe, l'ancien deuxième ligne du XV de France Sébastien Vahaamahina explique qu'il ne rejouera plus au rugby. Le joueur de Clermont va raccrocher les crampons. Mais sa carrière s'est terminée il y a de ça plusieurs semaines lorsqu'il a subi un choc à la tête, lui fracturant le nez, lors du match de Champions Cup face aux Stormers au Michelin. Depuis, le Tricolore n'a plus rejoué. "J’ai subi une fracture du nez et une commotion. En six ans, c’est la dixième répertoriée", explique-t-il au journal. Deux jours après, le couperet est tombé : "les médecins du club me disent que c’est trop et qu’ils sont favorables à un arrêt de carrière." Les jours et les semaines qui ont suivi ont été très compliquées avec notamment plusieurs opérations lourdes. Particulièrement pour boucher une brèche dans son crâne de laquelle s'échappait du liquide céphalo-rachidien.

J’ai voulu voir mes enfants le jour de Noël mais j’ai à peine tenu dix minutes. J’ai même cru que j’allais mourir, ne plus jamais remarcher, vivre avec des maux de tête violents toute ma vie. Je dormais quinze heures par jour depuis le 10 décembre.

Désormais, les symptômes ne sont plus aussi violents mais il connait les conséquences possibles de tant de chocs à la tête. "Je vis avec une épée tranchante au-dessus de ma tête. Je sais que les démences, Alzheimer et toutes ces maladies dégénératives peuvent désormais se déclencher. Cela peut être le cas dans trois ans comme jamais… " Il sait aussi que le rugby, c'est terminé. Ce qu'il n'accepte pas en revanche, c'est la manière dont le club aurait géré la situation. Ce qu'il aurait voulu, c'est "qu’ils reconnaissent leurs responsabilités et qu’ils honorent leurs engagements contractuels". Mais en dépit de ses lettres et de ses tentatives de prise de contact, il n'aurait pas eu la réponse qu'il attendait. Il se dit profondément déçu par la direction. "Ils auraient pu me faire une proposition décente et claire pour terminer correctement mon histoire avec le club." Il a donc l'impression d'avoir été oublié. Il pensait mériter plus de respect après les neuf années passées sous les couleurs clermontoises.

Ils sont pressés d’en finir avec moi. Tout cela est injuste. Ils n’assument pas. On est comme des voitures pour eux. Et quand on est foutu, on part à la casse.

ASM CLERMONT - Alexandre Lapandry, entre incertitude et sécuritéASM CLERMONT - Alexandre Lapandry, entre incertitude et sécuritéIra-t-il devant la justice comme les anciens joueurs de l'ASM Jamie Cudmore et Alexandre Lapandry qui ont déposé plainte contre l’ASM pour « mis en danger de la vie d’autrui », comme le rappelle L'Équipe ? Il n'espère ne pas en arriver là et qu'un accord sera trouvé. Peut-être avec la nouvelle direction puisque Jean-Michel Guillon sera remplacé dans quelques semaines par Jean-Claude Pats. Ce nouveau cas pourrait cependant avoir plus de répercussions. Selon Vahaamahina, les délais de repos après commotions n’auraient pas été respectés à plusieurs reprises. "En 2021, par exemple, j’ai subi deux commotions déclarées à sept jours d’intervalle. Si on m’avait laissé plus de temps entre chaque commotion, je serais peut-être toujours en train de jouer." Son licenciement pour inaptitude serait en cours d'après ses dires. Pour l'heure, Clermont n'aurait pas réagi à ces déclarations. Sébastien Vahaamahina se dit prêt à aller devant la justice "pour faire valoir [ses] droits et reconnaître leurs torts".

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Force à lui, il est un sacré joueur qui s'est démené et sacrifié pour son club et et l'équipe nationale, triste qu'il soit un peu lâché comme ça pour sa fin de carrière.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News