RUGBY. ''Le Top 14, c’est le début des emmerdes'', après l'euphorie, le retour à la réalité pour Vannes
La victoire de Vannes en finale de Pro D2 marque le début d'une aventure inédite en Top 14. Crédit image : Screenshot Youtube Vannes
Vannes entre dans une nouvelle ère avec sa montée en Top 14, marquée par des défis sportifs et logistiques. Le président Cloarec évoquent les préparatifs et les ambitions.

C’est historique mais c’est aussi le début d’une nouvelle ère remplie de défis pour Vannes. À la faveur de leur victoire en finale de la Pro D2 contre Grenoble, le RCV se prépare à faire ses premiers pas dans l'élite pour la première fois de son histoire.

Nous n’avons pas eu le temps de bien réfléchir à ce qui nous attend.

Une accession qui, selon le président Olivier Cloarec, n’est pas sans inquiétudes. "Le Top 14, c’est le début des emmerdes," confie-t-il avec franchise via le Midi Olympique. Ajoutant qu’ils peinent encore à réaliser l’ampleur de cette aventure qui les attend.

RUGBY. Budget, recrutement, structuration... Le casse-tête de la montée en Top 14 est bien réel pour VannesRUGBY. Budget, recrutement, structuration... Le casse-tête de la montée en Top 14 est bien réel pour VannesJean-Noël Spitzer, le manager du club, est déjà à pied d'œuvre pour préparer cette transition. Mais Cloarec souligne l’importance de savourer ce moment, malgré l’énorme travail à venir. "Avec Martin Michel, notre Directeur Général, on se demande parfois quand on peut vraiment profiter de cette aventure. La réponse, c’est maintenant. Mais nous devons aussi agir intelligemment pour le recrutement," explique-t-il.

Le projet de Vannes dépasse le simple aspect sportif. C’est une victoire pour toute la Bretagne. "Quand notre pilier Tafili dit 'On ne naît pas breton, on le devient', cela symbolise notre projet de territoire," déclare Cloarec avec fierté. Cette montée est donc bien plus qu’une simple promotion, c’est l’aboutissement d’un rêve régional.

Cependant, les défis logistiques et financiers sont énormes. Le stade de la Rabine devra être modernisé pour répondre aux exigences du Top 14. Des discussions sont en cours pour éventuellement délocaliser certains matchs à Rennes, afin de garantir une infrastructure adéquate pour accueillir les grandes équipes du championnat.

Sur le plan sportif, le recrutement sera crucial. Le club vise à attirer des joueurs qui s’intègrent dans cette vision communautaire et qui peuvent renforcer un groupe déjà soudé. Plusieurs joueurs d’expérience internationale sont déjà en discussions avec le club, ce qui laisse entrevoir un avenir prometteur.

Évidemment, le travail devant nous est colossal. Il y a un recrutement à faire. Nous devrons agir intelligemment. 

La montée en Top 14 est un accomplissement extraordinaire, mais le véritable défi commence maintenant. "Nous ne voulons pas les meilleurs joueurs, nous voulons ceux qui vont s’inscrire dans notre histoire," conclut Cloarec, résumant parfaitement l’état d’esprit du RC Vannes. Lequel voudra éviter de faire l'ascenseur à l'instar de nombreuses formations avant eux.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • resp
    13057 points
  • il y a 1 mois

Je ne comprend pas, il n'est pas tout seul le président Cloarec ? " Le président Cloarec évoquent..."

Derniers articles

News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News