RUGBY. Davit Niniashvili, ce poupon du LOU dont les Bleus feraient bien de se méfier face à la Géorgie
Davit Niniashvili, la prochaine icône géorgienne ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'ailier ou arrière géorgien Niniashvili fait forte impression en ce début de saison de Top 14. Malgré son très jeune âge, les Bleus devront l'avoir à l'oeil.

On ne vous refera pas ici un cours sur la géographie géorgienne ni sur les contours de l'évolution du rugby professionnel dans le Caucase, comme nous avions pu le faire récemment lors d'un article dédié à son compère et ami Beka Saghinadze. Non, cette fois, nous irons plus à l'essentiel, simplement pour vous parler d'un garçon qui pourrait bien être le premier 3/4 des Lelos à se faire une place de choix dans un club européen ambitieux. Oui, à seulement 19 ans, Davit Niniashvili est bel et bien de cette trempe-là. 

Top 14. Qui est Beka Saghinadze (LOU), le Lelo qui a régné sur Gerland face au Stade Toulousain ?Top 14. Qui est Beka Saghinadze (LOU), le Lelo qui a régné sur Gerland face au Stade Toulousain ?

Au-delà d'avoir été international à 18 ans et de cumuler 4 essais en 7 sélections (face à des adversaires moindres, certes), le natif de Tbilissi est surtout entré dans la rotation du LOU après seulement quelques semaines en France. Bien au-delà des espérances de celui qui ne s'attendait qu'à jouer avec les Espoirs, pour l'heure. "Tu te rends compte, je vais jouer contre le Stade Français, ce n’est pas réel, alors que je jouais en Géorgie il y a quelques mois", hallucinait-il pour Rugbyrama le mois dernier.

Le grand saut du Top 14 ? Avec du déchet, mais sans pression

En effet, bien loin de ses terres montagneuses de la Khvamli - situées à l'Ouest de la Géorgie - "Nini" s'éclate et enchaîne : lors de ce premier bloc de Top 14, le minot a déjà disputé 7 rencontres dont 3 titularisations. Une simple ébauche ayant néamoins laissé entrevoir toutes les qualités, notamment physiques, d'un garçon que Pierre Mignoni considère comme "un joueur exceptionnel". Curieux, nous demandions alors à Thibaut Regard, membre le plus ancien de l'effectif lyonnais, quel était son ressenti sur le plus jeune du groupe. Même son de cloche pour lui : "c'est un garçon très talentueux, discret aussi, mais qui a envie de bien faire et qui est bien épaulé par son ami Beka Saghinadze."

" alt="Lien Vidéo" target="_blank">Lien Vidéo




De ce qu'on a vu de lui face à Paris et Montpellier notamment, Niniashvili (1m85 pour 88kg) est en effet un garçon doué, à l'aise dans les airs, doté d'un gros raffut et déjà sûr de ses forces, surtout athlétiques. Il n'hésite pas à aller au contact face à des garçons qu'il admirait derrière son câble il y a encore quelques mois et, malgré un déchet relativement important, paraît déjà relativement plein determination dans son jeu, pas du genre à trop tergiverser. À ce rythme, quelque chose nous dit qu'il sera déjà une valeur sûre du Top 14 d'ici quelques années, ce qui serait une première pour un ailier/arrière géorgien.

" alt="Lien Vidéo" target="_blank">Lien Vidéo

En attendant, le jeune loup ira se jauger face à la vitrine du rugby qui l'a accueilli, ce dimanche à Bordeaux. Et si la marche sera probablement haute face à Damian Penaud et consorts, vous l'avez compris, l'enfant de Khvamli n'est trop du genre à être impressionné. En même temps, aux côtés de son ami, grand frère et colocataire Beka Saghinadze, que pourrait-il bien lui arriver ? 

Et aussi : RUGBY. Le Top 5 des Géorgiens qui ont marqué l'histoire du Top 14RUGBY. Le Top 5 des Géorgiens qui ont marqué l'histoire du Top 14

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Réseaux Sociaux
News
Transferts
News
News
Sponsorisé News
Transferts
News
News
Transferts
News