RUGBY. Belan, Renda...  Le Top 5 des anciens pensionnaires du Top 14 qui se sont refait la cerise en ProD2
À l'image de Théo Belan ou Simon Renda, nombreux sont les joueurs qui trouvent la solution via la ProD2.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Nombreux sont les joueurs qui peinent ou manquent de temps de jeu en Top 14 et qui finissent par trouver en la ProD2 tout ce qu'ils cherchaient...

Ah la ProD2... On dit d'elle que le niveau y est de plus en plus homogène, qu'elle est extrêmement formatrice pour les jeunes comme pour les moins jeunes, qu'elle permet à bon nombre d'anciennes gloires d'y terminer leur carrière tout en assurant la transmission... Bref, que des louanges, ou presque ! Oui mais la ProD2, c'est aussi le terrain de jeu parfait pour relancer des garçons dont la carrière s'essouflait en Top 14 ou pour faire éclore des jeunes talents à qui l'on n'offre que peu de temps de jeu à l'étage supérieur. Alors voici un Top 5 des joueurs qui se sont (re)fait la cerise en deuxième division récemment. 

CLASSEMENT PRO D2. Un immense Ange Capuozzo porte Grenoble vers un précieux succès à Bayonne [VIDEO]CLASSEMENT PRO D2. Un immense Ange Capuozzo porte Grenoble vers un précieux succès à Bayonne [VIDEO]

Samuel Marques (Carcassonne)

Carcassonne vit une belle saison en 2021/2022. 7ème du championnat à l'heure d'écrire ces lignes, le club audois tourne bien grâce notamment aux belles recrues chippées lors de la dernière intersaison. Et si Tim Agaba les fait fortement avancer devant, le véritable dépositaire du jeu de Carca, c'est Samuel Marques. S'il a longtemps oscillé entre Top 14 et Pro D2, l'international portugais n'a jamais réussi en première division et, après un échec à Toulouse il y a quelques années, fut encore barré du côté de Pau ces dernières saisons. Il a donc choisi de rejoindre l'antre d'Albert-Domec en 2021, et avec quelle réussite ! Déjà 136 points inscrits pour lui cette saison et enfin un championnat dans lequel il peut exprimer toutes ses qualités. Qu'on se le dise : la Pro D2 va comme un gant à Samuel Marques.

Théo Belan (Provence Rugby)

Lui aussi n'a jamais fait un aussi bon choix que de rejoindre l'antichambre du Top 14 il y a 2 ans. Jamais un premier choix dans l'élite du rugby français, à l'image de ses 3 petits matchs joués avec Toulouse l'année du titre de 2019, le centre formé à Toulon s'est clairement refait la cerise en arrivant à Aix-en-Provence. Et si Provence Rugby est bien équipée au poste de centre (Marrou, Burotu, Brousse, voire Betham), LE numéro 13 du club, c'est lui ! Malgré quelques pépins physiques cette saison, ses performances mettent tout le monde d'accord à chaque fois qu'il est aligné. Là, Belan donne de la sérénité et ce supplément d'agressivité à la ligne de 3/4 d'Aix. Son doublé et sa performance globale face à Colomiers la semaine dernière sont là pour en attester...

ARBITRAGE. L'essai de Provence Rugby après la passe au pied Florent Massip devait-il être accordé ?ARBITRAGE. L'essai de Provence Rugby après la passe au pied Florent Massip devait-il être accordé ?

Tony Ensor (Oyonnax)

Vous vous souvenez de cet arrière néo-zélandais inconnu dans son pays et qui avait éclos dès son arrivée au Stade Français, en 2017/2018 ? Les plus fidèles du Stade Français savent que l'ancien joueur d'Otago avait ensuite connu une saison bien plus difficile du fait des blessures et de la concurrence de Kylan Hamdaoui, malgré des qualités évidentes. Depuis, Ensor a retrouvé des couleurs à Oyonnax, qui avait fait un super coup en l'engageant en 2019. Ce joueur à la belle qualité de relance s'emploie pour tenter de faire remonter Oyonnax en Top 14 et fait en tout cas forte impression à chaque fois qu'il foule les pelouses de Pro D2, lui qui fait partie des meilleurs joueurs de la division. De retour de blessure récemment après plus 2 mois d'absence, nul doute qu'Oyo doit se frotter les mains d'un tel renfort, qui, sans lui, était déjà invaincu depuis la mi-octobre...

Pro D2. Personne n'en parle, mais Oyonnax est une véritable machine à gagnerPro D2. Personne n'en parle, mais Oyonnax est une véritable machine à gagner

Simon Renda (Stade Montois)

La saison dernière, Simon Renda avait déjà été entraperçu en Top 14 avec le Stade Toulousain, auteur d'une belle rentrée notamment face à Castres. Mais barré par l'immense concurrence qu'il côtoyait chez le champion d'Europe en titre, le jeune centre (21 ans) fut prêté à Mont-de-Marsan en vue de l'exercice actuel. Et avec quelle réussite ! Après des débuts contrariés et une saison débutée qu'à la mi-octobre avec le club landais, Renda s'impose depuis au centre de l'attaque de "MDM" et n'est pas étranger à l'excellente saison que réalise l'actuel 2ème de Pro D2, aux côtés deses copains Coly, Naituvi ou De Nardi. Avec sa faculté à prendre les intervalles, sa vision du jeu et sa belle qualité technique, Renda a clairement montré tout son attirail grâce au tremplin que peut-être la Pro D2. Si bien que le Stade Toulousain a déjà annoncé son retour au club pour la saison prochaine ! 

Il a fait ses premiers pas en Top 14, découvrez Simon Renda, centre du Stade ToulousainIl a fait ses premiers pas en Top 14, découvrez Simon Renda, centre du Stade Toulousain

Tristan Tedder

En voilà un autre à qui la Pro D2 a clairement permis de s'aguerrir, de prendre en confiance et de se refaire la cerise. Barré au Stade Toulousain et décevant à chacune de ses apparitions, le natif de Durban avait alors été prêté à Béziers la saison dernière, où il pris du galon et planta une petite centaine de points. Si bien que Bayonne voulut en faire l'une des priorités de son recrutement pour l'exercice actuel. Avant que sa relégation ne profite finalement à l'USAP, qui sauta sur l'occasion pour le faire venir. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que son passage à l'échelon inférieur lui a fait le plus grand bien. Lui qui semble plus affirmé qu'à l'époque et finalement dans son élément chez un mal classé du Top 14 cette année. À l'image de ses deux superbes inspirations face à Biarritz en début de mois, sans lesquelles les Catalans n'auraient probablement jamais gagné en terre basque...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • dan0x
    27623 points
  • il y a 5 mois

Je remarque que presque tous les cas évoqués sont passés par Toulouse et que certains auraient pu bien dépanner cette année !

Derniers articles

Transferts
Transferts
Transferts
News
Transferts
Transferts
News
Transferts
News
Transferts
Sponsorisé News