RUGBY. Equipe de France. Avec seulement 16 minutes de jeu, Ramos peut-il espérer mieux en Bleu ?
Thomas Ramos en manque de temps de jeu du côté de l'équipe de France.
Remplaçant à 5 reprises lors du tournoi 6 Nations, Thomas Ramos n’a joué que 16 petites minutes. On s’est alors posé la question si l’arrière toulousain pouvait espérer à mieux en équipe de France.

Prêté du côté de Colomiers lors de la saison 2016/2017, le jeune arrière avait accompli une saison pleine dans l’antichambre du TOP 14 avant de revenir du côté de la Ville rose. Un retour plus que réussi, puisqu’à 22 ans, avec pas moins de 22 titularisations pour presque 1800 minutes jouées, le natif de Mazamet s’était fait remarquer grâce à des copies de haute voltige. Des prestations qui l’amèneront dès l’année suivant à porter le maillot bleu lors du tournoi des 6 Nations 2019. Il participera également à la Coupe du monde au Japon la même année. Oui, mais voilà, le Toulousain n’a jamais réussi à s’imposer au poste et a vu par 3 fois des hommes en forme lui piquer la place de titulaire. En 2020 par Anthony Bouthier qui réalisait une saison pleine avec le MHR, en 2021 par le retour inattendu en très grande forme de Brice Dulin. Cette année, c’est la jeune étoile montante Melvyn Jaminet qui a occupé le poste et qui n’a laissé que quelques petites miettes au numéro 15 haut-garonnais. Mais, de par la concurrence et ses prestations actuelles, l’ancien Columérin peut-il espérer mieux sous le maillot frappé du coq ?

Equipe de France. Selon Mola, Thomas Ramos n'a pas bien vécu sa relégation en tribunesEquipe de France. Selon Mola, Thomas Ramos n'a pas bien vécu sa relégation en tribunes

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    138036 points
  • il y a 1 mois

Certains expliquaient qu'il devait quitter Toulouse pour relancer sa carrière internationale ou qu'il avait peur de la concurrence
J'avoue que ce genre d'argument me laisse très sceptique
Autant je pourrais comprendre si il jouait dans un club moins exigeant ou avec moins de temps de jeu en club ; et au passage la dernière fois que j'ai entendu cet argument pour un toulousain, ce fut pour le départ de Bezy vers Clermont
A l'époque il disait avoir le XV de France dans un coin de sa tête. « « Quand on y a goûté, on a envie d’y revenir. Il faut toujours avoir cette ambition et ne pas s’en cacher. Je pense que j’aurais du mal à y retourner en restant au Stade Toulousain »
Je ne dis pas que partir à Clermont fut une erreur mais cela n'a en rien relancé sa carrière internationale
Et cela aurait pareil si il avait fait le chemin dans l'autre sens
Et je pense même que la concurrence qui s'élève à ton poste dans ton club quand tu as 26 ans ne peut que t’aider à progresser au quotidien
Ensuite être un élément de base dans l’EDF est aussi un choix des sélectionneurs
Et tous ne peuvent pas l’être au même poste…
Et plutôt que de voir ces 16 minutes comme une peau de chagrin, on peut aussi y voir une volonté du staff de le maintenir dans le groupe très resserré et de l’associer à la dynamique et aux résultats en en faisant un acteur terrain qui fait partie intégrante de la fête
Et donc de montrer au final qu’il est dans les tablettes
Et sa polyvalence et surement son état d’esprit pourront être des facteurs décisifs quand il s’agira de faire un groupe restreint pour la CDM

euh...17 minutes..? ok, ok,je sors...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News