RUGBY. ''L'affaire Tait'', quand le rugby canadien se déchire
Jamie Cudmore a été démis de ses fonctions au sein de la fédération canadienne.
Le Canada a récemment été dans la tourmente suite à une histoire de harcèlement de John Tait; entraîneur de l'équipe féminine à sept, sur certaines de ses joueuses.

Tout a démarré en début d'année. La fédération canadienne de rugby annonçait une réforme au sein de son organisme. John Tait, l'entraîneur de la sélection féminine à sept quittait son poste suite à de nombreuses plaintes déposées par ses joueuses pour harcèlement. Ce dernier avait fait du Canada l'une des nations majeures de la discipline septiste. Mais lors des JO de Tokyo, quelques mois après la démission de ce dernier, les Canadiennes ont déçu, éliminées en phase de poules, puis battues par la Chine et terminant à une triste neuvième place, bien loin de leurs ambitions initiales. Jamie Cudmore était alors monté au créneau sur les réseaux sociaux de manière virulente avec des propos hostiles (le karma est une s****e, survivantes (surnom de l'équipe féminine, NDLR.) mon cul). L'ancien deuxième-ligne de Clermont avait dès lors était démis de ses fonctions, lui qui était entraîneur de l'Académie de haute performance et entraîneur des avants de l'équipe nationale masculine à XV en parallèle. 

WTF - Après des tweets ''inacceptables'' sur l'équipe féminine à 7, Jamie Cudmore licencié par la fédération canadienneWTF - Après des tweets ''inacceptables'' sur l'équipe féminine à 7, Jamie Cudmore licencié par la fédération canadienne

Rugbyrama a retracé ce mardi la chronologie de l'histoire avec notamment une interview de Jamie Cudmore. On apprend qu'une enquête avait été ouverte peu après la démission de John Tait, menée par une firme spécialisée en ressources humaines. Avec près d'une quarantaine de témoignages, cette dernière avait conclu que le comportement de Tait et ses méthodes ne pouvaient être considérés comme du harcèlement. Tout aurait pu s'arrêter là, mais Rugby Canada par la voix de son président Allen Vansen indiquait que les résultats de l'enquête avait interloqué les joueuses ''frustrées et consternées'' par les conclusions de cette dernière. Avant de poursuivre : ''Il y a une évolution en cours, sur ce qui est considéré comme étant un comportement approprié dans le monde du sport. Il est important pour nous de rester aux faits de ces changements.''

Comme évoqué plus haut, Jamie Cudmore est revenu sur cette affaire. Selon l'ex-joueur des Canucks, certaines joueuses de la sélection féminine auraient demandé la tête de John Tait : ''Le jour où les JO ont été repoussés d'une année, plusieurs joueuses sont allées voir John en lui disant : ''Je veux que tu me promettes que je ferai partie de l'équipe à Tokyo, l'an prochain''. Mais comment pouvait-il en être sûr ? Ce n'est pas ça, le sport pro ! John a dit non et du coup, les filles les plus toxiques du groupe ont demandé sa tête, via une lettre anonyme, au chef exécutif de Rugby Canada Allan Vansen. Dans la foulée, John Tait a été poussé à la démission. Il était accusé de harcèlement [...] l'instance ''Sport Canada'' a enquêté pendant trois mois et n'a rien trouvé contre John Tait ! Rien ! [...] Toutes les séances d'entraînement avec lui et les filles avaient été filmées et rien n'a été constaté d'anormal dans ses méthodes ! '' Il conclut en reconnaissant s'être emporté sur les réseaux sociaux, mais reste fidèle à ses convictions : ''J'ai été très maladroit, je l'avoue. Mais d'avoir vu John Tait et sa famille détruits par cinq filles très toxiques, d'avoir vu le Canada terminer la compétition olympique à la neuvième place, ça m'a foutu hors de moi. Tout ce que j'ai dit, c'était la vérité mais ce fut très maladroit, je le conçois.''France 2023. Les USA se rapprochent des Bleus et des Blacks en battant le CanadaFrance 2023. Les USA se rapprochent des Bleus et des Blacks en battant le CanadaLe rugby canadien traverse une grosse crise. Car en plus du rugby à sept féminin, la sélection nationale à XV n'a pas réussi à se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde en France. Une première pour les Canucks qui n'avaient jusqu'à présent pas manqué la moindre édition. Ils ont été éliminés par le Chili

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

vous ne vous fatiguez pas les gars sur les articles.
celui-ci ressemble étrangement au suivant.
https://new.in-24.com/sport/rugby/229287.html

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News