CLASSEMENT TOP 14. Scénario de folie à Paris, Brive rejoint la ProD2 et le Racing 92 est en mode phase finale !
Jeremy Ward et ses coéquipiers n'en reviennent pas, à l'issue du match ! Crédit photo : screenshot (Canal +)
L'avant-dernière journée de Top 14 a été sûrement l'une des plus riches en émotion ! Alors que le promu bayonnais a une nouvelle fois gagné sur le gong, Brive retrouve avec amertume la ProD2 !

Drôle de scénario à Jean-Bouin ! (31-31)

Bien que le Stade Français avait le statut de favoris avant de recevoir une équipe du LOU mouvementée par des histoires qui dépassent le cadre du rugby en interne, le scénario du match nous a offert un magnifique spectacle. Après 40 premières minutes de nette domination parisienne, les deux équipes tournent à la pause avec un avantage de 28 à 0 pour les locaux. Mais, qu'est-ce que Xavier Garbajosa a bien pu dire à ses hommes dans le vestiaire pour que le match prenne une tout autre tournure ? Il faut dire que les visiteurs se sont mis à jouer simplement, sans passe après contact digne de l'impossible, ce qui leur avaient fait défaut en première période. Les Lyonnais ont pu s'appuyer sur un Lima Sopoaga des grands soirs, qui a converti chaque essai de son équipe, jusqu'à réussir la pénalité qui a scellé l'issue de la rencontre sur une égalité. Pour le LOU, ces 2 points leur permettent de distancer les Bayonnais à 4 points, avant de les recevoir dans deux semaines ! Paris reste sur la dernière marche du podium !

VIDEO. RUGBY. La Rochelle a perdu ? Pas de soucis, le Leinster aussi a eu un (gros) coup de mou !VIDEO. RUGBY. La Rochelle a perdu ? Pas de soucis, le Leinster aussi a eu un (gros) coup de mou !

Bayonne remercie encore Camille Lopez ! (21-18)

Avant la rencontre, les deux équipes avaient pour obligations de gagner, que ce soit pour une qualification européenne ou bien pour espérer regagner le Top 6. Néanmoins, dans un stade Jean-Dauger une fois de plus à guichets fermés, ce sont les Clermontois qui ont frappé les premiers. Force de caractère, comme durant toute la saison, l'Aviron Bayonnais a répondu coup pour coup aux assauts de l'ASM, qui menait pourtant 18 à 6 à la 68e minute de jeu ! Après deux essais en moins de dix minutes, les deux équipes étaient à égalité parfaite, ce qui n'arrangeait finalement personne. Dans un dernier effort sur une mêlée, les avant ciels et blanc remportèrent ce duel de force, et sont parvenus à obtenir une pénalité, à quarante mètres des perches. L'artilleur maison ne s'est pas fait prier pour porter le score à 21-18, après le coup de sifflet final. Avec ce succès, Bayonne peut toujours espérer se qualifier, bien qu'il faudra aller gagner dans l'antre du LOU. 

Le Racing se met en mode phase finale (43-7) 

Réputé cette saison pour être l'une des équipes les plus irrégulières du Top 14, le Racing 92 semble avoir trouvé sa vitesse de croisière ! Après avoir infligé plus de 50 points à Bayonne, les hommes de Laurent Travers en ont mis 43 à une équipe de Toulon dépassée par les événements. Durant toute la partie, les coéquipiers de Finn Russell ont occupé intelligemment le camp du RCT, et ont été très efficace proche des lignes avec 6 essais marqués ! La défense des Franciliens a aussi été une des grandes satisfactions du match, car les locaux n'ont encaissé qu'un essai. De manière globale, l'équipe du Racing 92 a été homogène durant la totalité de la rencontre, ce qui n'était pas le cas lors des matchs précédents ! Cette victoire bonifiée permet à cette équipe de s'installer confortablement dans le Top 6, à égalité avec son homologue parisien, avant de défier Clermont au Michelin. Pour Toulon, cette énième défaite à l'extérieur éloigne totalement le club du Top 6, et le seul objectif du dernier match sera de conserver une place européenne la saison prochaine. 

RUGBY SEVENS. Battus par la Nouvelle-Zélande, les Français font grise mine à ToulouseRUGBY SEVENS. Battus par la Nouvelle-Zélande, les Français font grise mine à Toulouse

Brive retrouve la ProD2, tandis que Perpignan montre du caractère ! 

Perpignan a mis fin aux espoirs du CAB de se maintenir, avant même que les Corréziens ne jouent ! Les Catalans qui recevaient le Stade Toulousain, avec une équipe remaniée, ont réussi à l'emporter, dans la douleur certes, mais avec de beaux motifs d'espoirs en vue d'un futur barrage ! Les coéquipiers de Tristan Tedder se sont imposé 26-21, et ont été portés par une ligne de trois-quarts très inspiré ! Dans la foulée, Brive n'a finalement pas réussi à trouver une solution face à l'équipe de Jeremy Davidson, qui, paradoxalement, crucifie son ancien club, qu'il a quitté au milieu de la saison. Avec huit points de retard à une journée de la fin, Brive va définitivement redescendre dans la deuxième division, quatre ans après être remonté ! Ensuite, le MHR renoue avec le succès après quatre matchs sans la moindre victoire. Les joueurs de Philippe Saint-André ont gagné 42 à 31 face à La Rochelle, qui s'apprêtent à jouer une deuxième finale consécutive en Champions Cup. Dans un match très ouvert offensivement, les deux équipes ont livré une belle bataille, pour le grand plaisir des supporters. Enfin, l'UBB s'est largement imposé, 28 à 0, face à Pau. Les Girondins ont été particulièrement efficaces, à l'image de la charnière Jalibert-Lucu qui s'est montrée rassurante tout au long du match. Santiago Cordero a une fois de plus planté un essai, tout comme Louis Bielle-Barey qui monte en puissance. Les Bordelais sont à présent 5e du Top 14, tandis que Pau ne compte plus que 4 points d'avance sur Perpignan. Les Palois n'auront pas le droit à l'erreur face à Montpellier à domicile !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • balobal
    11756 points
  • il y a 11 mois

"Les Lyonnais ont pu s'appuyer sur un Lima Sopoaga des grands soirs"
Vous l'avez pas vu le match hein ? 😉

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News