15 DE FRANCE. ''J'ai compris ce qu'était le niveau international'', Dumortier surpris pour sa 1ère cap
Ethan Dumortier a fait ses débuts avec le 15 de France face à l'Italie.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Titularisé à l'aile gauche pour sa première sélection avec le 15 de France, Ethan Dumortier a été surpris par l'intensité du niveau international.

VIDÉO. 6 NATIONS. Ntamack sert un caviar à Dumortier pour sa première sélection avec le 15 de FranceVIDÉO. 6 NATIONS. Ntamack sert un caviar à Dumortier pour sa première sélection avec le 15 de FranceDécidément, Ethan Dumortier se souviendra longtemps de sa première sélection avec le 15 de France. Titularisé sur l'aile gauche en l'absence de Gabin Villière, le Lyonnais s'est illustré en inscrivant le troisième essai français, grâce à un jeu au pied millimétré de son ouvreur Ntamack. Assez peu servi le reste de la rencontre, Dumortier a ensuite vu ses coéquipiers souffrir, face à des Italiens très accrocheurs. Néanmoins, les Bleus ont assuré l'essentiel, en s'imposant à Rome avec le bonus offensif. Interrogé à la fin du match au micro de France 2, Ethan Dumortier a livré ses premières impressions sur le niveau international : ''Je suis content. Ce n'était pas facile les dix premières minutes. J'ai compris un peu ce qu'était le niveau international. Cela m'a vite calmé. J'ai cherché un peu d'air en première mi-temps mais ça allait un peu mieux. On commence le Tournoi comme il faut avec une victoire. Il y a deux, trois petits détails que l'on doit régler et corriger mais pour un début de Tournoi c'est plutôt bien. Ce qui m'a surpris, c'est l'intensité, la volonté des deux équipes d'imposer le rythme. Le jeu est peu haché, les ballons sont rarement hors du terrain. Il y a beaucoup de temps de jeu effectif et c'est difficile de suivre parce qu'on enchaîne les courses parfois sans ballon donc c'est tous ces points-là où j'étais un peu dans le dur''.

RÉSUMÉ VIDÉO. 6 Nations. Trop pénalisé, le 15 de France s’est fait (très) peur en Italie, mais s’impose dans la douleurRÉSUMÉ VIDÉO. 6 Nations. Trop pénalisé, le 15 de France s’est fait (très) peur en Italie, mais s’impose dans la douleurÀ seulement 22 ans, celui qui réalise un début de saison exceptionnel avec son club a donc goûté au niveau international, ainsi qu'à ses exigences. Un degré d'intensité qui risque fortement d'être bien supérieur la semaine prochaine, face à des Irlandais qui n'ont fait qu'une bouchée du Pays de Galles. Une chose est sûre, à Dublin, les ouailles de Galthié devront faire beaucoup mieux, s'ils veulent espérer exister...

RÉSUMÉ. VIDÉO. La France est prévenue, l’Irlande domine facilement le Pays de Galles en ouverture du 6 NationsRÉSUMÉ. VIDÉO. La France est prévenue, l’Irlande domine facilement le Pays de Galles en ouverture du 6 Nations

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    16836 points
  • il y a 1 mois

franchement un bon début,il a été actif, rien de vraiment transcendant mais aucune cagade, il met son essai ça reste une bonne première

Il a été peu sollicité mais le peu que l’on a pu voir était prometteur, défensivement et offensivement. Il me fait penser à Penaud mais plus complet notamment en défense que Penaud l’était il y a quelques années.

  • dan0x
    42651 points
  • il y a 1 mois

Heureusement que c'était "que" l'Italie !

  • Pianto
    49657 points
  • il y a 1 mois
@dan0x

mine de rien, à part l'Ecosse, je ne suis pas sûr qu'il y ait des équipes du tournoi qui mettent plus de rythme que l'Italie.

@Pianto

je les ai trouve tres bon. ils manquent toujours de profondeur de banc mais a part ca, ils étaient tres loin d'être ridicule.
jee pense que le PdG sera dernier du tournoi et l'Italie pourrait surprendre meme si étant donne la densité du tournoi, ils pourraient tout aussi bien finir 5e

@Pianto

C’est certain, et l’année dernière ils tenaient 60 minutes. Là ils ont tenu tous le match. Les joueurs de l’EDF avait l’air émoussés dès la 35e, surtout les avants.

@dan0x

Je pense que c'est sa nervosité qui l'a mis dans le rouge...la peur de mal faire
Du coup, on l'a peu vu, mais on ne peut rien lui reprocher sur ses interventions, j'espère qu'il sera moins tendu face aux irlandais s'il joue

@pascalbulroland

Un match plutôt propre de sa part et plus rassurant sous les ballons haut que les autres suppléants à ce poste. Je l'ai trouvé plutôt propre sur les ballons qu'il a eu, notamment avec toujours la volonté de faire jouer derrière lui et de ne pas trop en faire. La blessure de Villière (malheureusement pour l'EDF) le laissera peut-être plus serein lors des prochains matchs.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos