#LeMeilleurChampionnatDuMonde, journée 1.
Retour sur le meilleur et surtout le pire de la première journée de Top 14
#LeMeilleurChampionnatDuMonde, épisode 1. Retour sur le meilleur et surtout le pire de la première journée de Top 14 ...

Vous avez raté la dernière journée de Top 14 ? Vous êtes trop cons pour trouver où télécharger illégalement Jour de rugby ? Pas de panique, voici votre antisèche : #LeMeilleurChampionnatDuMonde ! Chaque semaine, nous recensons pour vous le meilleur et le pire de chaque journée de Top 14. Le tout avec une bonne dose de mauvaise façon et de subjectivité, puisque de toutes façons on n'a pas le temps de regarder tous les matchs, sinon on terminera jamais notre partie de Farmville sur Facebook. Puis ça va, même au Midol ils balancent des étoiles au hasard, tout le monde le sait.

Le XV de Lartot :

Chaque semaine, le XV de Lartot récompense des joueurs qui ont été en vue lors du week-end, ou bien tout simplement des mecs qu'on aime bien et dont on avait envie de parler. Parfois, il sert juste de prétexte à faire des jeux de mots indignes, d'où son nom. Mais bien sûr, cela ne vous empêche pas de venir pleurer pour dire « tu n'a pas parlé de mon joueur préférer !!!! » ou encore « tu a mit deux joueurs du RCT sale mercenaire pro toulonnai  ». Je vous attends. A noter aussi que par principe, Julien Bonnaire figurera dans ce XV chaque semaine, même quand il n'est pas sur le terrain.

#LeMeilleurChampionnatDuMonde, journée 1.

Le joueur : Camille Lopez

Jean-Pierre Perez est grand, Camille Lopez est son prophète. Toute la Catalogne attendait d'avoir son grand 10, celui qui ferait oublier les légendes que sont Dan Carter, Manny Edmonds et Nicolas Laharrague. Il est enfin arrivé ! En l'espace d'un match face aux champions d'Aveyron, Camillo Pez a ébloui les supporters usapistes, faisant passer James Hook pour un ouvreur de Fédérale namibienne. On rapporte également qu'il aurait mis plusieurs femmes enceintes dans premier rang d'Aimé Giral, rien qu'en leur signant des autographes. Bref, profitez bien, dans 4 matchs il se fait les croisés.



Le geste : La passe de Wynand Olivier

Pour nous Wynand Olivier reste ce sosie d'Aurélien Rougerie version Afrikaaner, sorte de mix entre Rahan, un surfer et un officier SS, principalement connu pour être le coffre à ballons remplaçant du coffre à ballons Jacque Fourie chez les Boks. Depuis, il est passé par le Japon, s'est coupé les cheveux et a abandonné sa blondeur, et nous a prouvé qu'il savait aussi faire de belles choses avec le ballon, comme sur cette action où il a envoyé Yoann Audrin à l'essai. Comme nous n'avons ni palette, ni vidéo, ni possibilité de rejouer la scène en Lego, nous avons fait appel à Pierre Villegueux pour analyser cette action pour nous :

« Ifffffi, le zoueur Wynand Olivier s'empare du référentiel bondizzant aléatoire après un choix de jeu de François Trinh-Duc, qui dans une inspiration que je qualifierai de ffinusoidale, décide d'écarter le jeu vers le large. Là où beaucoup auraient zzzzoisi l’affrontement et la conservation par un temps de jeu ffupplémentaire, Oliver préfère « intuitivement ou créativement », lui seul le zait, trouver la fffolution technique pour permettre au  jeu de se continuer favorablement au profit d’un partenaire sans pour autant passer par le sol. Pour cela, il choisit d'utiliser l'espace zzeptentrional qui s'ouvre sur le couloir droit, conséquence directe de la montée en pointe impétieuze du talonneur toulonnais Benjamin Noirot. De manière zporadique, il va donc profiter du déséquilibre occasionné de la défense pour fixer l'ailier opposé, Vinzent Martin, en utilisant un bon angle de course, et, à l'aide d'un timing millimétré, délivrer le référentiel bondizzant aléatoire à son ailier Yoann Audrin, qui bénéficie alors d'un boulevard pour aller derrière la ligne. Il s'agit là de créer la zolution adaptée aux problèmes tactiques rencontrés et d’y greffer la technique adéquate et non pas l’inverse. Le geste technique aussi zophistiqué soit-il n’étant qu’une réponse dictée par le jeu situationnel, donc adaptée, la problématique posée par la défense toulonnaise. Z'est aussi zimple que ça. »

Bon, en gros Noirot s'est troué, Olivier a réussi un deux contre un et c'était bien joué. Merci tout de même Pierre pour cet éclairage intéressant.

L'essai de pute : Maxime Mermoz

On se demande parfois (bon, souvent en fait) à quoi sert Maxime Mermoz sur un terrain. En fait il n'est pas centre, il est avant-centre. Voire avant-centre italien, même. Son boulot consiste à ne rien branler du match et se faire oublier de ses adversaires, pour finalement planter un essai comme un salopard au moment où on s'y attend le moins. Après avoir fait jouer un pilier en plein milieu de la ligne d'attaque l'année dernière, Bernard Laporte continue donc d'innover, n'en déplaise à ses détracteurs.

La polémique de la semaine :

Pourquoi l'arbitre a t-il refusé l'essai de Delon Armitage ?
Nous avons mené notre enquête et avons retrouvé la conversation entre Monsieur Cédric Machat et son arbitre vidéo.

- Allo, peux-tu me dire s'il y a en-avant sur l'avant-dernière passe ?
- Oui Cédric, je regarde les images.
- …
- On dirait que c'est bon... ah, attends. J'ai un double appel sur mon oreillette. Oui ? Oh c'est vous monsieur, mais que me vaut l'honneur… Je...je... oui monsieur, oui. Pas de problème. J'adorerais passer un séjour dans votre centre de thalasso-thérapie. Merci. Bonne soirée à vous monsieur.
- Qu'est-ce qu'il y a ?
- Au temps pour moi, après examen minutieux, il y a bien en-avant.
- Bon, ok, je refuse l'essai alors.


Il suffisait de demander.

Les observations en vrac :

  • Trinh-Duc qui envoie Mermoz à l'essai d'une superbe sautée. Si seulement on pouvait voir ça en Equipe de France.

  • Donc Anthony Floch est bien vivant. Et pourquoi pas Julien Malzieu aussi ?

  • Malgré les départs de Bouilhou et Nicolas, Guy Novès a encore trouvé un moyen de mettre Yannick Nyanga sur le banc. Fais gaffe Guy, il va finir par pleurer.

  • Après la refcam, Canal + continue d'innover en nous proposant la SextonCam. En effet, l'intégralité de la rencontre Racing - Brive a été filmé en gros plan sur l'ouvreur irlandais. Une sacrée performance qui nous a quand même fait louper l'essai briviste.

  • Un recrutement discret mais intelligent, un groupe sain, un staff stable, une préparation réussie, un premier match réussi et un point de bonus offensif à la clef... cette fois c'est sûr, l'Aviron Bayonnais n'est plus drôle.

Les déclarations :

« Ouin, ouin ouin ouin. » Guy Novès

« Recruter un nouveau Rémy Martin pour qu'on puisse continuer à rigoler lors des réceptions d'après-match. »
Le conseil de Mourad Boudjellal au MHR. On est pour.

« Gagner à Biarritz, c'est rare et difficile. »
L'humour de Vern Cotter est plus subtil que celui de Mourad. Mais pas à sous-estimer.

« Les points que l'on perd ne se rattrapent pas. »
Fulgence Ouedraogo est donc meilleur en maths que Felipe Contepomi.

« Ici, ici, c'est la Corrèze »
Le public du CA Brive, lors du match à domicile du Racing Métro, à la Rochelle. Pendant ce temps, on ne sait toujours pas où est Oyonnax.

La photo souvenir :

Profitez-en, elle est collector.

#LeMeilleurChampionnatDuMonde, journée 1.

Le point journalisme total :

L'Equipe délivre son équipe type du Stade Français avec... Alvaro Galindo (ancien joueur du Racing, qui n'a jamais mis un orteil à Paris) et Francis Fainifo, qui a quitté le club cet été. Quitte à payer des gens pour écrire des conneries, engagez nous, au moins on est drôles. Des fois.



#LeMeilleurChampionnatDuMonde, journée 1.

Les conseils de la semaine :

Dans son blog personnel, Var Matin, Mourad Boudjellal délivre ses conseils aux autres clubs du Top 14. Il en aurait pas un pour gagner un Bouclier de Brennus, par hasard ?

Le point mode :

Comme souvent, l'innovation nous vient de Toulon. Mais cette fois elle n'est pas capillaire. Reste maintenant à savoir comment Gillian Galan répondra à cette offensive en moule-bite de Matt Giteau.

#LeMeilleurChampionnatDuMonde, journée 1.

Participez à la prochaine chronique !

Vous avez relevé des actions, des joueurs remarquables, vous avez une photo (que vous avez prise vous-même, on n'est pas des voleurs et des fils de putes), une capture d'écran rigolote, ou n'importe quoi qui mérite mention dans cette chronique ? Envoyez-nous tout ça sur via Fanpage Facebook d'Ovale Masqué et vous gagnerez peut-être 500 000 euros ! Non on déconne, vous gagnerez notre gratitude et votre nom/pseudo sera cité dans la chronique. C'est déjà pas mal.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kyb
    11780 points
  • il y a 9 ans

Elle est énorme, cette chronique !!!
Mais combien de temps j'ai pu hiberné, moi ?!

Derniers articles

Transferts
News
News
News
Vidéos
News
News
News
Transferts
Transferts
News