RC Toulon : quelle a été la meilleure recrue ?

RC Toulon : quelle a été la meilleure recrue ?
Maxime Mermoz parmi les bons coups du recrutement 2012 du RCT.
Venez élire la meilleure recrue des Varois pour la saison 2012-2013. Douze joueurs sont en compétition parmi lesquels Maxime Mermoz. Le Rugby Club Toulonnais est sans aucun doute l'équipe la plus présente sur le marché des transferts ces dernières années. D'Umaga à Wilkinson en passant par Giteau, Matfield ou Gregan, la majorité des stars de la planète rugby semble être passé par la Rade. Trop d'étrangers, mercenaires, vétérans venus décrocher un dernier contrat lucratif... Beaucoup de choses ont été dites sur la philosophie du recrutement varois. Pourtant, l'équipe du président Mourad Boudjellal vient d'enchaîner deux finales du Top 14 et possède à présent l'étoile de champion d'Europe sur son maillot.

Mais à force de recruter à tout-va, le RCT se trompe forcément. Parfois très lourdement. Retour sur le recrutement des Rouges et noirs la saison dernière, en comptant les joueurs arrivés en cours de saison.

Les recrues 2012-2013 :

  • Gethin JENKINS (Pays de Galles)

venu des Cardiff Blues, 32 ans, pilier, 21 matchs, 7 titularisations

  • Delon ARMITAGE (Angleterre)

venu des London Irish, 29 ans, arrière, 27 matchs, 25 titularisations, 9 essais

  • Fred MICHALAK (France)

venu des Sharks, 30 ans, ouvreur, 22 matchs, 15 titularisations, 1 essai, 66 points

  • Nicolas DURAND (France)

venu du Racing Métro 92, 30 ans, demi de mêlée, 19 matchs, 9 titularisations

  • Andrew SHERIDAN (Angleterre)

venu de Sale, 33 ans, pilier, 31 matchs, 29 titularisations

  • Chris MASOE (Nouvelle-Zélande)

venu du Castres Olympique, 34 ans, troisième-ligne, 32 matchs, 29 titularisations, 2 essais

  • Maxime MERMOZ (France)

venu de l'USAP, 28 ans, centre, 26 matchs, 18 titularisations, 4 essais

  • Guy ARMITAGE (Angleterre)

venu des London Irish, 21 ans, centre, 0 match

  • Nick KENNEDY (Angleterre)

venu des London Irish, 31 ans, 27 matchs, 16 titularisations, 2 essais

  • Danie Rossouw (Afrique du sud)

venu des Suntory Sungoliath, troisième-ligne, 6 matchs, 6 titularisations, 3 essais

  • Rocky Elsom (Australie)

venu des Waratahs, 30 ans, troisième-ligne, 2 matchs, 1 titularisation

  • Rudi Wulf (Nouvelle-Zélande)

venu de North Harbour, 29 ans, ailier, 21 matchs, 20 titularisations, 5 essais

La saison des recrues :

Le recrutement 2012 du champion d'Europe est très contrasté. Au rayon des satisfactions, commençons par Andrew Sheridan. Le pilier international anglais a parfaitement calé la gauche de la mêlée varoise et n'a laissé que des miettes à ses concurrents (31 matchs, 29 titularisations). Dans la même veine, Chris Masoe a répondu aux attentes de Bernard Laporte pour sa première saison en rouge et noir. Le All Black s'est montré dévastateur balle en main. Un peu moins convaincant balle au pied :

Autre satisfaction : Delon Armitage. L'arrière venu des London Irish a eu du mal à s'exprimer dans la première partie de saison et semblait complètement perdue... avant de mettre tout le monde d'accord et de finir la saison en trombe. Son essai en finale de la H Cup offre la coupe d'Europe au RCT :

Arrivé en novembre, Rudi Wulf s'est immédiatement imposé et Bernard Laporte en a fait un titulaire indiscutable, comme Philippe Saint-André avant lui. La preuve que l'ancien All Black (5 essais cette saison) est un joueur de talent. Du talent, Maxime Mermoz en a. Le Tricolore formé à Toulouse a très bien commencé la saison. Mais l'émergence de Mathieu Bastareaud et le statut de Matt Giteau lui ont coûté sa place pour les phases finales. Au contraire, Nick Kennedy a commencé la saison dans l'ombre de l'attelage Suta-Botha. Mais l'ex-Irish a fini la saison en boulet de canon. Dommage qu'il soit retourner au pays. Enfin, Fred Michalak ne peut être considéré comme un flop puisqu'il a été utilisé à de nombreuses reprises... à la mêlée. Un repositionnement qui lui a valu les critiques de Clive Woodward lorsque Freddie menait le XV de France avec le numéro 10 dans le dos.

Deux joueurs ont débarqué chez les Rouges et Noirs en cours de saison : Danie Rossouw et Rocky Elsom. Le premier s'est révélé essentiel malgré son âge avancé (35 ans) et finit la saison avec 3 essais en 6 matchs. Épatant. Le second n'a disputé que deux matchs... Difficile de le juger.

Gethin Jenkins constitue le plus gros flop du recrutement toulonnais. Auréolé de presque 100 sélections avec les Gallois, le pilier gauche rejoint les Blues de Cardiff par la (très) petite porte. Nicolas Durand ne sera également resté qu'une saison. Difficile de se faire une place au soleil avec la concurrence. Pour Guy Armitage, nous ne parlerons pas de flop mais de simple erreur de casting. Le jeune frère de Delon et Steffon ne sera resté que quelques mois sur la Rade.