Afrique du Sud

Afrique du Sud - Actu & Vidéos

Fiche Pays

Afrique du Sud - Rugby

1er match officiel : Afrique du Sud – Lions britanniques et irlandais, 0-4 (30 juillet 1891, Port Elizabeth)
Record de sélections : Victor Matfield (107)
Record d'essais : Joost van der Westhuizen et Bryan Habana (38)
Meilleur réalisateur : Percy Montgomery (893)
Palmarès :
En Coupe du Monde : 1987 non qualifié, 1991 non qualifié, 1995 vainqueurs, 1999 3ème, 2003 éliminés en quart de finale, 2007 vainqueurs.
Tri Nations : 1998, 2004, 2009.

Avec 2 Coupes du Monde remportées, l'Afrique du Sud est tout simplement l'équipe la plus titrée (à égalité avec l'Australie) mais aussi la plus efficace de l'histoire de la compétition, sachant que les Boks n'ont que 4 participations à leur actif. Efficace, c'est le mot : ils ont été sacrés au terme des deux seules finales de Coupe du Monde sans aucun essai inscrit... Vous l'aurez compris, les Springboks sont réputés pour la solidité de leur pack, leur jeu brutal et leur efficacité dans le jeu au pied. Depuis que les règles ont été modifiées pour favoriser l'offensive en 2009, les Sud Afs semblent être à la peine. Mais on se rappellera qu'ils n'étaient pas au mieux non plus avant de remporter la Coupe du Monde de Rugby en 2007...

La petite histoire du rugby sud-africain
Le rugby a été introduit en Afrique du Sud au XIXe siècle, par des soldats britanniques présents sur place pour mater les Zoulous et les Boers (les descendants des colons originaires des Pays-Bas). Le premier club, le Hamilton Rugby and Football Club, naît au Cap en 1875, puis c'est la Western Province Rugby Union en 1883. Le Griqualand West suit en 1886, l'Eastern Province en 1888, et le Transvaal en 1894. Le South African Rugby Board, ancêtre de la SARU, naît en 1889.

L'Afrique du Sud dispute son premier match en compétition en 1891, lors de la première tournée des Lions Britanniques dans le pays. Les Lions reviendront en Grande Bretagne invaincus (20 victoires... un seul essais encaissé !). A l'issue d'un match contre Griqualand West, les Lions décident de remettre la Currie Cup à la province, pour la féliciter d'avoir offert la plus belle opposition. Les Britanniques avaient gagné sur le score étriqué de 3-0 au Newlands Stadium du Cap. Ce trophée récompense depuis le vainqueur du championnat des provinces sud-africaines.

Une nouvelle tournée en 1896 permet à l'Afrique du Sud de décrocher sa première victoire contre les Lions (5-0), là encore au Newlands Stadium. Les sud-africains perdent la série (1-3), mais impressionnent. En 1903, ils battent cette fois-ci les Lions sur l'ensemble des matchs (1 victoire, deux nuls). Ils resteront invaincus en série de Test Matchs (à domicile ou à l'extérieur) pendant plus de 50 ans !

En 1906, l'Afrique du Sud part en tournée en Grande Bretagne et en Irlande. Sur 28 matchs, ils remportent 25 victoires et font un match nul. Ils battent notamment les gallois, alors en plein âge d'or, qui venaient pour la petite histoire de triompher des All Blacks. C'est à l'issue de cette tournée qu'ils acquièrent le surnom de Springboks. Ces matchs se déroulent quatre ans après la Seconde Guerre des Boers, qui a divisé le pays opposant les Afrikaners aux Coloniaux britanniques... déjà à l'époque, le rugby était une bonne manière de rapprocher les différentes communautés du pays.

En 1912-1913, les Boks tournent en Europe et battent successivement l'Ecosse, l'Irlande, le Pays de Galles, l'Angleterre et la France. C'est leur premier « Grand Chelem » européen. En 1921, l'Afrique du Sud jouera pour la première fois contre les All Blacks. Ce sera le début d'une longue rivalité... historiquement, les Springboks sont l'équipe qui réussit le moins aux néo-zélandais (34 victoires pour les Boks, 46 pour les Blacks, 3 nuls). En 1956 toutefois, les Blacks mettent fin à la série d'invincibilité des sud-africains (3-1 sur l'ensemble de la série).

La politique de l'Apartheid pratiquée en Afrique du Sud va petit à petit isoler les Springboks, qui refusaient à l'époque de jouer contre des joueurs de couleur. Une tournée Néo-Zélandaise sera annulée en 1965 devant le refus du premier ministre Hendrik Verwoerd d'accueillir des joueurs maoris sur le sol sud-africain. De 1971 à 1992, aucune rencontre ne sera jouée contre l'Australie. La France effectue, elle, une tournée en Afrique du Sud en 1971. Albert Ferrasse, alors président de la FFR, usera de son influence pour faire sélectionner Roger Bourgarel, joueur antillais et ailier du Stade toulousain. Sa présence est acceptée par Dannie Craven (président de la SARB, anti-ségrégationniste, et grand ami de Ferrasse). Bourgarel sera particulièrement ciblé par les Boks lors des deux Test Match. Claude Dourthe et Benoit Dauga prendront sa défense au cours d'une bagarre générale. En 1979 toutefois, la tournée des Springboks prévue dans l'hexagone sera annulée par le gouvernement français. En 1980, le XV de France va jouer à Prétoria , cette fois en présence de Serge Blanco. Ce sera la dernière rencontre entre les Bleus et les Boks avant 12 ans.

En 1981, pour la première fois, un non-blanc est sélectionné en équipe d'Afrique du Sud. Il s'agit d'Errol Tobias, demi d'ouverture du club de Caledon. Il joue avec l'équipe qui l'emporte face à l'Irlande au Cap (23-15). Sa présence est néanmoins contestée par les blancs... comme par les noirs, qui reprochent au joueur de servir d'alibi à la politique du gouvernement. De 1984 à 1992, l'équipe d'Angleterre boycotte à son tour les Springboks.

L'Apartheid est finalement aboli le 30 juin 1991, et l'Afrique du Sud réintègre le grand concert du rugby international en 1992. Mais ces années d'isolation ont fait chuter le niveau de l'équipe nationale. En 1995, l'Afrique du Sud organise la Coupe du Monde de rugby et les Boks sont loin de faire partie des favoris pour leur première participation à l'évènement. Ils l'emporteront pourtant après avoir battu l'Australie, les Samoa, la France et la Nouvelle-Zélande en finale. Des suspicions planent toujours autour de cette victoire (arbitrage suspect contre la France et rumeur de corruption, affaire d'empoisonnement alimentaire des Blacks avant la finale...) mais on préférera retenir le symbole d'une nation arc-en-ciel unie derrière les Springboks, qui ont pourtant longtemps symbolisé la domination des Afrikaners. L'image de Nelson Mandela, vêtu du maillot des Boks et remettant la Coupe du Monde à François Pienaar, est depuis entrée dans la légende. La présence de Chester Williams, le seul noir de l'équipe (rappelé en cours de compétition pour palier la blessure d'un de ses coéquipier), et qui marqua 4 essais en ¼ face aux Samoas, est une autre belle histoire. L'épopée de la Coupe du Monde en Afrique du Sud a d'ailleurs été mise en scène au cinéma par Clint Eastwood dans Invictus (2008).

Suite à cette victoire, l'Afrique du Sud revient au premier plan du rugby mondial. En 1998, ils remportent la troisième édition du Tri Nations. Lors de la Coupe du Monde 1999, ils terminent à une honorable 3ème place après avoir battu la Nouvelle-Zélande lors de la petite finale.

En 2003, les Boks font leur plus mauvais résultat en Coupe du Monde. Ils sont battus par les anglais en phase de poule, puis s'inclinent face aux Blacks d'un Carlos Spencer particulièrement inspiré en quart de finale. En 2004, une nouvelle équipe menée par Schalk Burger (élu meilleur joueur du monde par l'IRB cette année là), Smit, Botha, Matfield, Du Preez ou Jean de Villiers, permet aux Boks de remporter le Tri Nations pour la seconde fois de leur histoire. Si les résultats sont moins brillants les années suivantes, c'est une génération dans la force de l'âge qui remporte la Coupe du Monde 2007 en France. Os du Randt, déjà présent en 1995, remporte sa seconde Coupe du Monde, à 35 ans. Bryan Habana termine meilleur marqueur d'essais de la compétition (8), et Percy Montgomery meilleur réalisateur (105 points). Après une année 2008 de « gueule de bois » bien légitime, les Boks impressionnent à nouveau en 2009 : ils remportent aisément le Tri Nations et vont notamment s'imposer en Nouvelle-Zélande au cours d'un match épique. Les Lions britanniques et irlandais sont également battus 2 tests à 1, grâce à une pénalité de 50 mètres de Morne Steyn à la dernière seconde du dernier match. Fin 2009, la France stoppe la série de Boks à Toulouse (20 à 13). Dans la foulée, ils perdent également contre l'Irlande à Dublin (15-10). Puis, les champions du monde peineront à retrouver leur niveau, avec des performances alarmantes dans le Tri Nations...

La petite anecdote du rugby sud-africain
Avec Morne et François Steyn (aucun lien, comme dirait Serge Karamazov), les Springboks comptent dans leurs rangs deux des meilleurs spécialistes du drop au monde. Cependant, en la matière, ils ont un illustre prédécesseur : Jannie de Beer. L'ouvreur aux 13 sélections entre 1997 et 1999 aura réussi l'exploit de marquer 5 drops dans le même match. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agissait du quart de finale de la Coupe du Monde 1999 contre l'Angleterre, au Stade de France. Il marquera au total 34 points dans ce match remporté par les Boks 44 à 21. Un certain Johnny Wilkinson était sur le banc du XV de la Rose. Peut-être l'a t-il inspiré ce jour là...
Une semaine plus tard, en demi-finale contre les Wallabies, De Beer inscrit 21 points au pied, dont un drop... ironie du sort, c'est un drop de Stephen Larkham – pourtant peu coutumier du fait – de près de 48 mètres et qui donnera la victoire aux australiens à l'issue des prolongations.

Les 5 drops de De Beer :



Le drop de Larkham :



Une autre statistique étonnante... le légendaire et surpuissant ailier des All Blacks Jonah Lomu, auteur de 37 essais en 63 sélections, n'aura jamais réussi à marquer face aux Springboks au cours de sa carrière !

Publié le 28-08-2011 à 11h27 - Mis à jour le 28-08-2011 à 11h27 // Par

Résultats

The Rugby Championship
Nouvelle-Zélande 14 - 10 Afrique du Sud
Australie 24 - 23 Afrique du Sud
Argentine 31 - 33 Afrique du Sud
Afrique du Sud 13 - 6 Argentine
Coupe Du Monde
France 55 - 3 Afrique du Sud
Australie 26 - 3 Afrique du Sud

Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez
1 Commentaires sur « Afrique du Sud »

Club de Rugby inconnuPoneylove35
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 05.06.2012 à 16h04

Salut tout le monde!! MEUH

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.




Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.