L'Immonde du Rugby N°43

L'Immonde du Rugby N°43

Publié le 10-05-2012 à 21h09 - Mis à jour le 11-05-2012 à 10h56 // Par G+
DISCLAIMER : Ceci est une chronique satirique d'Ovale Masqué, un presque super héros rugbyphile et alcoolique dont la folie sans limite accouche de temps à autre de fictions comme celle que vous lirez sur cette page. Ça chambre, ça balance des trucs pas toujours vrais, ça appuie là où ça fait mal, et c'est pas toujours drôle. Mais finalement ces chroniques sont à l'image des chansons de Patrick Sébastien : pleines d'amour. Allez musique !

Cette semaine, nous allons consacrer l'Immonde du Rugby à un joueur immense et dont le talent est depuis trop longtemps mésestimé. Il vient de battre le record du monde de points marqués par un joueur de rugby, ce qui peut réellement être considéré comme un exploit sachant qu'il s'est coiffé comme Mireille Mathieu pendant des années. Il a fait toute sa carrière à Castres, ce qui est aussi un exploit sachant que, ben c'est Castres quoi. Il n'a jamais eu de sélection en Equipe de France non plus, ce qui est vraiment un exploit quand on sait qu'on s'est tapé Frédéric Michalak et Gérald Merceron comme buteurs pendant des années. Vous avez tous reconnu l'illustre Romain Teulet ! Pour rendre hommage à l'artilleur du CO, nous allons passer...

24h avec Romain Teulet !

8h
Romain Teulet se lève. Après avoir pris un bon petit déjeuner et une bonne douche, il prend sa voiture et se rend à l'entraînement.

9h
Romain Teulet entame une série de pénalités pour se mettre en jambes.

1h27
Romain Teulet termine son exercice de buteur et rentre chez lui. Après s'être brossé les dents, il va se coucher.

FIN

(C'était vraiment très intéressant.)



Au départ, cette chronique devait s'arrêter ainsi, puisque nous estimions avoir fait une enquête journalistique tout à fait honnête. Après plusieurs « Tu te fous de notre gueule ou quoi ? Tu crois qu'on paye pour écrire ça ?! » de la part de la direction du Rugbynistère, nous avons décidé finalement d'approfondir un peu cet article et de vous offrir un vrai reportage au sein du Castres Olympique, qui vient officiellement de terminer sa saison puisqu'il est parvenu à se qualifier pour les barrages. Et pour l'occasion, nous avons même décidé de nous projeter dans le futur pour bien vous montrer qu'on ne se fout pas de votre gueule. Voici donc :

4 jours dans la vie du Castres Olympique

Vendredi soir, aéroport de Blagnac.
Arrivés à l'aéroport nous demandons aux taxis de nous emmener à Castres. Problème : personne ne sait où c'est et la ville n’apparaît sur aucun GPS. Après un rapide coup de fil à l'intendance du club (qui est tenue par Chris Masoe), on nous promet de nous envoyer un chauffeur dans les plus brefs délais.

Samedi, 14h
Une voiture vient enfin à notre rencontre. A l'intérieur, Chris Masoe, en tenue de match et en crampons. « Dépêchez-vous, si on tarde trop, on risque de ne pas pouvoir se garer à Pierre Antoine ». Nous rions de bon cœur.

Samedi, 16h.
C'est l'heure du dernier match de la saison pour le CO avec la réception de Bayonne. Enfin, de certains Bayonnais. Après leur victoire bonifiée face à Agen, plusieurs joueurs sont toujours en after. Et ceux qui ont bien voulu se présenter sur la pelouse de Pierre Antoine sont totalement bourrés, à l'image de Mike Phillips qui enchaîne les départs au ras, mais à contre sens. Yoann Huget passe l'après-midi à se prendre en photo avec son téléphone. Sam Gerber, lui, joue entièrement nu afin de signaler son intention de rejoindre le Stade Français la saison prochaine et se fait expulser dès le coup d'envoi. Le CO marque le premier essai au bout d'une minute de jeu quand Chris Masoe réceptionne une splendide passe sautée de 20m qu'il s'était adressée à lui-même. Au final, Castres l'emporte 177 à 0. Romain Teulet dépasse la barre des 4000 points au passage et le club se qualifie pour une troisième année consécutive en barrages.

Samedi, 19h.
C'est la fête dans les vestiaires. Le président Révol est présent en personne et salue le duo Labit & Travers « Heureusement que vous avez réussi à finir dans les 6, sinon j'allais encore devoir modifier le Top 14 pour que les 8 premiers jouent les phases finales, je vous raconte pas le bordel ».

Samedi, 19h30
Luc Ducalcon est interviewé dans Jour de Rugby. « Alors Luc, c'est la fin d'une longue saison pour vous, après la Coupe du Monde. Vous avez déjà choisi votre lieu de vacances ? ». Réponse du pilier « On va d'abord se concentrer sur le match de barrage. On a un bon groupe, on peut espérer faire quelque chose. Ensuite, j'espère pouvoir être sélectionné dans l'Equipe de France qui partira en tournée en Argentine ». Nous rions de bon cœur.

Dimanche.
Dimanche, nous visitons Castres qui, on ne le dit pas assez, a vu naître deux des plus célèbres socialistes du monde : Jean Jaurès et Clément Poitrenaud. Accompagnés de notre guide (Chris Masoe) nous nous rendons sur les principaux sites historiques de la ville : le musée d'art hispanique Francisco Goya, la cathédrale Saint Benoit, l'Église St Jacques de Villegoudou (ce n'est pas une vanne, elle existe) et enfin les Laboratoires Pierre Fabre, où les plus éminents scientifiques tentent encore et toujours de réaliser le tout premier clonage humain à partir des gènes de Chris Masoe. Sans succès pour le moment, hélas. Fin de la visite, 14h, juste à temps pour regarder Vivement Dimanche, diffusé sur écran géant place de la Mairie.

Lundi, 9h.
Laurent Labit arrive au siège du club mais est intercepté par le facteur, qui effectue sa tournée à vélo (à noter qu'il s'agissait encore de Chris Masoe). L'entraîneur castrais a reçu un colis contenant un fort joli cadeau : Le best of d'AC/DC. Le présent est accompagné d'une note : « Félicitations pour la qualification en barrages. On se retrouve peut être en finale, Mourad. PS : LOL ».

Lundi, 9h30.
Visite du siège du Castres Olympique. Nous admirons sur les murs les photos de tous ces joueurs qui ont porté le maillot du CO, même si personne ne s'en souvient car ils ont surtout fait carrière dans d'autres clubs : Richard Dourthe, Gary Whetton, David Bory, Lionel Nallet, Ignacio Fernández Lobbe, Thierry Lacroix, Mario Ledesma, Pascal Papé, Patrick Tabacco, Gregor Townsend, Yann Delaigue, Thomas Castaignède, Ugo Mola, Keith Meeuws et bien sûr Kevin Senio et Jean-Baptiste Peyras-Loustalet.

Lundi, 9h40.
Nous entrons maintenant dans la pièce où est exposé le Bouclier de Brennus volé gagné face à Grenoble en 1993. Nous nous demandons alors comment cette équipe espère en gagner un second alors qu'elle porte exactement le maillot de l'équipe nationale d'Ecosse depuis maintenant 5 ans.

Lundi, 10h.
Séance vidéo pour préparer le match de barrages face à Montpellier. Pour analyser le jeu des hommes de Fabien Galthié, les entraîneurs montalbanais décident de passer la VHS du match entre le MHRC et le Stade Français (36-3). La vitesse du jeu proposé fait complètement dérailler le magnétoscope du CO. La bande prend feu.

Lundi, 10h10.
Laurent Labit prend la parole « Bon, la séance de vidéo d'aujourd'hui est annulée. A la place, j'aimerais vous passer un film, qui nous rappelle à tous ce que sont les valeurs du rugby, ça s'appelle le Fils à Jo... ». Gros soupirs dans la salle. Pierre Bernard, dont la voix n'a toujours pas mué, maudit dans son coin « C'est trop relou, ça fait la dixième fois qu'il nous passe son film tout pourri, j'suis gavé ! ». Le jeune ouvreur saisit discrètement sa GameBoy Color de sa poche. Mais son coéquipier Rémi Talès l'a vu et se met alors à crier: « Ouah l'autre ! Il joue à Pokemon pendant le film ! ». GameBoy confisquée. Pierre Bernard boude et menace de signer à Toulon. Nous rions de bon cœur.

Lundi, 10h20
Laurent Labit nous confie « La dernière fois que j'ai laissé un joueur choisir le film, Rory Kockott nous a passé Cannibal Holocaust. Sur la jaquette, c'était marqué en sud-africain, un film familial, pour les petits et les grands. Résultat, Marc Andreu était en pleurs au bout de 30 minutes de film... alors bon. »

Lundi, 12h.
Laurent Labit reçoit un coup de fil de Guy Novès, qui lui propose un échange Romain Martial – Yoann Huget. Réponse ferme de Labit « Arrête de nous prendre pour un con Guy, ça t'a pas suffit de nous refiler Pierre-Gilles Lakafia en nous faisant croire que c'était celui du BO ? ».

Lundi, 13h
Un groupe de producteurs américains fait son arrivée sur le terrain d'entraînement du Castres Olympique qu'ils ont réussi à localiser grâce aux satellites de la CIA. Les grands pontes d'Hollywood ont entendu parler du record de Romain Teulet et veulent acheter les droits d'une adaptation cinématographique de la vie du CO. Robert Zemeckis, le réalisateur de Forrest Gump, veut réaliser un film sur l'histoire d'une personne de petite taille qui réussit à percer dans le sport de haut niveau. Le rôle de Romain Teulet serait interprété par Warwick Davis, le gentil nain de « Willow », qui fait aussi le gentil Ewok dans le Retour du Jedi. Le rugby serait remplacé par le football américain afin que le film puisse être distribué dans plus de 6 pays à travers le monde.

Lundi, 13h20
Les producteurs ont aussi pensé à un rôle pour Rodrigo Capo Ortega, qui jouerait un dictateur sudaméricain sanguinaire dans le prochain volet d'Indiana Jones. Parce que « en 2012, on peut plus continuer à se servir des Nazis et des Russes ». Kiril Koulemine fond en larmes.

Lundi, 14h
Première séance d'entraînement de la semaine. Le groupe est divisé en trois équipes : les titulaires, les remplaçants et Chris Masoe.

Lundi, 14h30
Romain Teulet, Marc Andreu, Thomas Sanchou, Alexandre Albouy et Vincent Inigo se réunissent en cercle et se promettent de faire payer sa trahison à Yoann Audrin, le hobbit qui a osé quitter la Comté castraise pour rejoindre Montpellier la saison dernière.

Lundi, 15h
Entraînement en opposition. L'équipe des titulaires affrontera l'équipe de Chris Masoe.

Lundi, 15h30
Seremia Baï oublie pour la 6ème fois consécutive un 6 contre 1 sur l'aile en décidant de taper pour lui-même au pied. Laurent Labit note sur son carnet : « Ne plus engager de Fidjiens pas assez bons pour jouer à Clermont ».

Lundi, 15h45
L'équipe de Chris Masoe remporte le mini-match d'opposition sur le score de 28 à 3. Laurent Labit fond en larmes.

Lundi, 15h50
Nous tentons de réconforter Laurent Labit en lui racontant une petite blague « Quel est le point commun entre un castor et le Castres Olympique ? A chaque fois, ils se cassent les dents contre les barrages ». Le coach castrais nous lance un regard noir.

Lundi, 16h
Le videur du Castres Olympique (pas besoin de vous préciser de qui il s'agit) nous fait comprendre que nous sommes devenus indésirables. Nous quittons donc le centre d'entraînement, non-accompagnés cette fois-ci.

Jeudi matin
Après plusieurs jours de marche, nous rejoignons enfin la civilisation avec la fierté du devoir accompli : au moins, un site spécialisé sur le rugby aura consacré un article au Castres Olympique cette saison.


Crédits

Merci à Ovale de Grace, Pastigo et Prune pour avoir corrigé ce texte que j'ai écrit bourré. Merci à Wikipédia qui m'a appris tant de choses sur la ville de Castres, que j'ai désormais très envie de visiter.


En attendant le prochain numéro, soyez Immondes

La vie est trop courte pour comprendre le rugby, alors autant en rigoler sur les réseaux sociaux.

Likez la page de l'Immonde du Rugby sur Facebook où vous pourrez débattre, soumettre vos idées et insulter l'équipe.

Suivez @OvaleMasque sur Twitter pour flatter son égo. Si vous ne le faîtes pas, que la haine de Khadafi se répande sur vous (© Hubert Bonnin, Sciences-PO Bordeaux).


Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez


N'oubliez pas le top des articles à ne pas manquer :
10 Commentaires sur « L'Immonde du Rugby N°43 »
Babou
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 14.05.2012 à 08h54

je ne suis pas Castraise mais je supporte cette équipe depuis quelque années. Un article qui m'a fait beaucoup rire, il est très bien!!! Bravo pour ce moment de délire!!!! allez COOOOOOOOOOO

Ced
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 12.05.2012 à 20h24

Nononononobonobo le bonobo.

Stade ToulousainMaître Chang
1 590 points 78% avis positifs
c'est quoi ?
le 12.05.2012 à 19h47

Et avec en plus une référence à Cannibal Holocaust. J'applaudis des deux mains

Jb
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 12.05.2012 à 02h06

Vraiment terrible ! Mdr pour le film hollywoodien et pour le castor !
merci pour cette immonde

Braquignolo du 81
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 11.05.2012 à 15h05

SUPERBE, je me suis bien marré; Chris Masoé va sacrément nous manquer lol

Krakotte
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 11.05.2012 à 14h46

Pouahh!!! La vanne du castor j'en rigle encore, elle est juste excellente!!
Bien sympas l'article, qu est comme d'hab' ben tordant!!
OVAL MASQUE PRESIDENT!

Sam sung
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 11.05.2012 à 14h19

Je suis abonné au CO depuis nombreuses années et je reconnais que votre article est bien sympa,truffé d'images satiriques qui se rapprochent de la réalité.Merci d'avoir parlé de nous.(En prime je me suis bien marré)

JeePee
19 points 79% avis positifs
c'est quoi ?
le 11.05.2012 à 13h13

Je suis castrais et je reconnais que j'ai bien ris. C'est bien sympa

Stade ToulousainNononononononononono
32 points 50% avis positifs
c'est quoi ?
le 11.05.2012 à 00h58

Oh merde oval masque, deja que c'est pas discret d'explorer de rire au bureau, c'est pire dans un avion... Les deux mecs qui m'entouraient ont pas compris ce qui m'arrivait, surtout la blague sur les castors!
Super boulot encore une fois!

Bertho
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 10.05.2012 à 23h14

je ne me rappelais plus de cannibal holocaust, merci..

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.



Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.