VIDEO. Vous avez vu ce cad-deb fulgurant d'Arendse pour laisser Marcus Smith sur place ?
Kurt-Lee Arendse en un contre un, c'est vraiment un cheat code.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Kurt-Lee Arendse, 7 essais en 7 sélections, est l'un des grands bonhommes de cette tournée d'automne. Samedi, il a scotché Marcus Smith d'un cad-deb de folie.

Bon, normalement, si vous touchez un peu à vos réseaux sociaux, vous avez forcément vu cet essai ; tout simplement celui du week-end. Mais puisque ceux qui travaillaient ou qui étaient en week-end chez la belle famille dimanche se sentiront certainement mis de côté, on va se sacrifier pour vous proposer la conclusion exceptionnelle d'Arendse en vidéo, ce lundi. Histoire d'éviter toute forme de discrimination...

RÉSUMÉ VIDÉO. Les Springboks humilient l’Angleterre, le XV de la Rose en plein doute ?RÉSUMÉ VIDÉO. Les Springboks humilient l’Angleterre, le XV de la Rose en plein doute ?

Alors c'est parti pour la relance des 80 mètres des Springboks face à l'Angleterre. Ce samedi, si les Boks ont gagné à Twickenham assez largement, c'est en partie parce qu'ils ont pris le large dès la première période. Et surtout éteint le temple anglais grâce à un essai fantastique. Rassurez-vous, puisque l'on évoque le fantastique et bientôt un jeu de mains parfait et des appuis de folie, nous ne parlerons pas de Frans Malherbe ni Bongi Mbonambi, solides comme personne mais qui ont parfois du mal à sortir de leur registre et passer la 2ème. Non, qui dit vitesse et folie chez les Boks dit forcément Damian Willemse et Kurt-Lee Arendse, d'autant plus quand Cheslin Kolbe n'est pas là. 

VIDEO. Oubliez l'ami Cheslin Kolbe, Kurt-Lee Arendse est LA relève tout en appuis et en vitesseVIDEO. Oubliez l'ami Cheslin Kolbe, Kurt-Lee Arendse est LA relève tout en appuis et en vitesse

À la demi-heure de jeu, sur une chandelle de Smith un poil trop longue (ou une montée trop lente de son arrière, c'est selon), Willemse a le temps d'échapper à la montée de Steward en crochetant l'arrière anglais (et grâce à un petit écran malin d'Arendse). L'ouvreur sud-af' prend le périph et retrouve le soutien intérieur de Le Roux, face à une défense locale forcément désorganisée. L'ancien joueur des Wasps fixe parfaitement May pour jouer un deux contre un d'école avec Arendse, qui se présente face au dernier défenseur, Marcus Smith. Travail à l'inter puis à l'exter' de la fusée springbok pour un sublime cadrage débordement qui laissa sur place Smith. Une fois n'est pas coutume, c'est le génial ouvreur des Quins qui s'est fait déposer sur les appuis...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Marcus Smith ce genie sauveur de l’Angleterre !

  • stef7
    89115 points
  • il y a 2 mois

@Le Haut Landais
effectivement il est de dos mais son coéquipier, le 10 je crois, voit bien la situation et sur le terrain on se parle, même sans ouvrir la bouche.....Le développement du jeu sans ballon est devenu pointu.....

@stef7

je vois bien ce que tu veux dire mais je ne pense vraiment pas que ce soit sanctionnable ni que ca devrait l'être

  • Sedulos
    3935 points
  • il y a 2 mois

Et encore une fois , essai consécutif à de la "dépossession" !

  • stef7
    89115 points
  • il y a 2 mois

Avec en prime une jolie obstruction bien jouée au départ de l'action.....

@stef7

peut on parler d'obstruction alors que le joueur est de dos et ne voit pas ou est le défenseur anglais?

En Basket, je crois qu'on dit qu'il lui a cassé les chevilles...

Derniers articles

Vidéos
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos