VIDÉO. TOP 14. Un match à 11 essais pour une victoire bonifiée du Racing 92
Face à une équipe du CA Brive en danger, le Racing a confirmé sa belle performance de la semaine passée.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Face à une équipe du CA Brive en danger, le Racing a confirmé sa belle performance de la semaine passée. Score final : 57-19

“C’était un match-piège”. Ce samedi 05 février, Juan Imhoff n’était pas là pour prendre les Coujoux à la légère. À la Paris La Défense Arena, les Racingmen avaient à cœur de montrer que leur bonne performance face à Toulouse (victoire 15-20) n’était pas un épiphénomène. La mission est donc accomplie pour les Franciliens. L’iconique ailier argentin du club s’est exprimé en conférence sur les enjeux de ce match. Dans des propos relayés par L’Équipe, il dit : “On aurait pu se casser la gueule, on est des spécialistes de faire des bons matches puis des très mauvais à domicile. On était calmes, sereins. On a eu beaucoup de très bonnes connexions. Sur des matches comme ça, on a déjà fait de la merde.” Juan Imhoff considère que son équipe est “dans une bonne dynamique” et que le groupe “bosse bien”.POINT TRANSFERTS. Top 14. Le Racing veut un Springbok, un international italien en Pro D2, Fekitoa au MunsterPOINT TRANSFERTS. Top 14. Le Racing veut un Springbok, un international italien en Pro D2, Fekitoa au Munster

Et effectivement, le groupe a profité de cet après-midi. Auteur de 8 essais, l’une des plus vieilles écuries rugbystiques de France a régulièrement fait exploser la défense briviste. Trop passifs, les noirs et blancs subissent de plein fouet les courses dévastatrices des arrières adverses. Écarté du groupe France pour ce week-end, Virimi Vakatawa est en vue. Il inscrit l’ultime essai des siens à la 80ème minute.

Une réalisation qui s’ajoute à un véritable festival de jeu. En effet, en Ile-de-France, 11 essais ont été inscrits ce week-end sur les prairies de première division. Une statistique à laquelle les Brivistes ont aussi participé. Pour la seconde fois de la saison, ces derniers ont inscrit 3 essais à l’extérieur. Une performance occultée par le score fleuve. La lourde défaite est lourde et le fait oublier, l’entraîneur des trois-quarts de Brive Jean-Baptiste Péjoine le souligne. Le rapport décevant entre la bonne préparation et la mauvaise démonstration le déçoit. Dans les colonnes du quotidien sportif, il développe : 

C'est une grosse désillusion. On avait peut-être fait notre meilleure semaine d'entraînement et on a sans doute réalisé notre moins bonne première période de la saison. On n'a pas bougé en attaque, ni en défense. On a été complètement dépassés mentalement pendant les quarante premières minutes. [...] Il va y avoir une grosse remise en question. On prend une énorme gifle aujourd'hui.”

Il complète en ajoutant que “la fin du Championnat va arriver très vite” et souligne le fait que “le sprint final est déjà lancé avec d'autres équipes”.RUGBY. Equipe de France. Fickou à propos de Vakatawa : ''Il a des qualités que peu de joueurs ont''RUGBY. Equipe de France. Fickou à propos de Vakatawa : ''Il a des qualités que peu de joueurs ont''

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"La lourde défaite est lourde" il faut y aller léger sur le jaune a l'apéro les gars

iconique? rien que ca?

C'est vraiment dur les doublons pour Brive...

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Sponsorisé News
News
News
Transferts
News