VIDEO. Top 14.  Chisteras, relais parfaits, essais splendides : le Racing a régalé face au Stade Français
Le Racing a parfaitement su jouer les coups face au Stade Français

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Grâce à des 3/4 en feu et une force collective bien supérieure, le Racing est allé remporter le derby à Paris. Avec une marge de manoeuvre assez stupéfiante.

La première de Laumape, le retour de Fickou... Jean-Bouin était, en ce samedi estival, le centre de nombreuses attentions. Et autant pour vous dire que le spectacle n'a pas manqué sur l'écrin de la Porte d'Auteuil ! 57 points marqués, des essais resplendissants, quelques accrochages et un derby comme on les aime malgré des approximations naturelles pour un premier match de la saison. L'impression générale, c'est bien sûr que le club du 92 était supérieur à son homologue du 75 à bien des égards, que ce soit dans le mouvement général, le jeu au sol ou la puissance des avants. Au vrai, seule la mêlée est un réel point de satisfaction de ce match pour Gonzalo et les siens, tant la force de poussée des Alo-Emile ou Maestri s'est faite ressentir à chaque occasion ; pas suffisant pour l'emporter face à une formation du calibre de celle des Hauts-de-Seine.

RUGBY - La ligne de 3/4 du Racing 92 est-elle la plus dangereuse du Top 14 ?RUGBY - La ligne de 3/4 du Racing 92 est-elle la plus dangereuse du Top 14 ?

Car si une grosse mêlée vous donne des ballons et des munitions, encore faut-il savoir les utiliser. A ce titre, combien de phases de possession dans des zones de marques a eu le Stade Français ce samedi ? Il n'était d'ailleurs pas anodin de voir l'agacement de Joris Segonds tout au long de la seconde période, probablement frustré que son équipe ne soit pas capable de mettre au fond les occasions qu'elle a eu durant tout le temps qu'il a passé sur le terrain. "On a été impuissant, je pense qu'il n'y a pas photo sur ce match, le Racing a été meilleur dans tous les secteurs", corroborait l'ouvreur de 24 ans à l'issue de la rencontre.

Les 3/4 du Racing en feu

Et à ce jeu là, ce sont donc Ciels et Blancs qui sont apparus bien plus efficaces. Sur chaque ballon tombé ou rendu de la part des soldats roses, les trois-quarts du dernier demi-finaliste du Top 14 ont montré leur capacité à réaliser des coup de génie. Ainsi, en plus d'une très belle efficacité au pied, le Racing a inscrit trois essais dont deux absoluments magnifiques. Sur le premier, c'est Virimi Vakatawa qui interceptait en mode funambule une passe après contact hasardeuse de Maestri, avant de transmettre à l'insaisissable Imhoff, qui donnait lui même en offload à Tanga 30 mètres plus loin. Là, le numéro 8 des visiteurs cassait un plaquage avant de jouer en pivot et de décaler d'une magnifique passe de près de 20 mètres Taofifenua, qu'on ne reprendrait plus.

Idem sur le second ou c'est cette fois une touche gagnée à 70 mètres des poteaux du Stade Français qui donnait le las aux attaquant du Racing. Ejection rapide de Le Garrec, chistera à l'aveugle de Volavola et navigation parfaite de Klemenczak finissaient par permettre à Donovan Taofifenua de trouver la faille, avant qu'il ne décale Beale, qui temporisait à son tour parfaitement pour mettre sur orbite l'ancien dacquois. Olivier Klemenzak marquait et voilà comment les pensionnaires de la Paris La Défense Arena venaient (déjà !) de nous offrir un candidat potentiel au titre de plus bel essai de la saison. Cet exercice 2021/2022 part fort, très fort, et en 80 minutes, le Racing, vainqueur 21 à 36 ce samedi après-midi, à déjà montré qu'il faudrait compter sur lui.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    16230 points
  • il y a 1 semaine

pas fan du racing à la base mais il faut reconnaitre que depuis quelques temps, c'est l'une des équipes qui fait jouer le plus de français et propose l'un des jeux les plus plaisants à voir

  • frakc
    4489 points
  • il y a 2 semaines

Pour moi il y a un gap entre les deux équipes. Pas tès rassurant pour le SF...

Des trois quarts de feu c'est sûr !! Mais il faut reconnaître que le SF n'a pas fermé le jeu alors que le Racing a surtout gagné grâce à sa défense.

@Jacques-Tati-en-EDF

La défense du Racing a étouffé l'attaque du SF...et derrière, ça va très vite...ça m'a rappelé le match de "play off", beaucoup de passes côté SF mais sans avancé collective et pragmatisme chez le Racing sans trop forcer...No scrum, no win...pas pour le Racing

  • jojo7
    4226 points
  • il y a 2 semaines

On aime ou on n'aime pas mais force est de constater que ces équipes produisent du jeu . Rien à voir avec le spectacle offert plu tôt dans l'après midi .

Youpi !

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News