VIDEO. RUGBY. Au Portugal, les Lusitanos marquent un essai en mode All Blacks
Les Lusitanos sont en grande forme cette saison. Les Portugais peuvent-ils gagner le titre de Super Cup et gagner le VI Nations B avec leur sélection ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Vainqueur des Brussels Devils ce samedi 04 décembre, les Lusitanos ont encore fait preuve de domination en Super Cup.

24 points sur 25 possibles. Tel est le bilan de la franchise portugaise des Lusitanos pour cette première édition de Rugby Europe Super Cup. La compétition créée pour apporter un cadre professionnel et international aux petites nations d’Europe semble avoir son effet ! Après leur belle performance face au Japon, le rugby portugais continue de montrer qu’il en a sous le capot. Dans le cadre de la cinquième journée, les Lusitaniens n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires du jour. Les Brussels Devils ont encaissé un douloureux 53 à 14. Les Belges n’ont rien pu faire dans un affrontement où ils n’ont eu le droit qu’aux miettes. Avec 8 essais à 2 pour les Portugais, mais aussi 208 passes à 77, la journée semblait plus proche de la balade pour eux. Ils réalisent également un beau 100% aux plaquages durant la rencontre.RUGBY. VIDEO. Personne n'en parle, mais le Portugal a failli réaliser l'exploit de l'annéeRUGBY. VIDEO. Personne n'en parle, mais le Portugal a failli réaliser l'exploit de l'année

À la 56ème minute de jeu, les hommes emmenés par Patrice Lagisquet ont notamment réalisé un beau mouvement plein de réussite. Après une passe plus que compliquée, José Paiva Dos Santos perce la défense belge puis la transmet à son arrière. Dans le mouvement, ce dernier joue au pied pour lui-même, mais se fait rattraper à quelques centimètres de la ligne. Le numéro 21 Pedro Lucas vient alors chercher la balle dans le ruck tout juste formé et plonge dans l’en but.

Le Portugal de Lagisquet affiche ses ambitions en vue de la Coupe du monde 2023Le Portugal de Lagisquet affiche ses ambitions en vue de la Coupe du monde 2023Toujours en course pour la qualification à la coupe du monde de rugby 2023 en France, la sélection portugaise pourrait faire valoir sa belle forme du moment. Pour l’instant, si la Géorgie semble être la grande favorite pour se qualifier en tant qu’équipe “Europe 1”, la seconde place directement qualificative est largement à leur portée. En effet Samuel Marques et ses coéquipiers sont actuellement 3eme du classement de qualification. Ils sont à égalité avec la Roumanie, seconde. S'ils parviennent, ils seront reversés dans la poule B du prochain mondial. Cette dernière comprenant l’Afrique du Sud, l’Irlande, l’Ecosse et un adversaire encore à déterminer. Si leur troisième place est conservée, ils devront disputer le tournoi de barrage. Pour rappel, les Lusitaniens s’étaient déjà qualifiés pour la coupe du monde 2007 en France. Bis repetita ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Manu
    15892 points
  • il y a 1 mois

Si Thibaud Flament n'était pas parti finir ses études à Londres et avait donc continué de jouer en Belgique, il aurait pu être présent lors de cette rencontre (4 joueurs de la franchise belge évoluent dans le club formateur de Flament)
Mais plutôt que de jouer le Portugal à Lisbonne, il a préféré jouer les Blacks à St-Denis...

Titre un peu putaclick.
Comme le disait mon maçon Portugais, si les Lusitanos se mettent un jour au niveau des All Black, je rase la bacchante de ma femme.

Les temps changent ! Maintenant ce sont les Belges qui sont rentrés en Belgique avec une belle valise (en carton) .

Merci de parler du rugby portugais qui, de fait, est en pleine croissance après des années difficiles qui ont mis à mal la dynamique que la coupe du monde 2007 avait créée. Le rugby portugais a très longtemps été construit sur le jeu des 3/4 qui faisaient le spectacle avec peu de jeu devant a l'exception des 3e lignes. Les choses ont changé, peut être avec l'arrivée Patrice Lagisquet et son staff. Désormais les avants se permettent de construire le jeu (très bel essai hier en maul pénétrant) et les 3/4 ont compris que le rugby se gagnait devant, même s'ils n'ont rien perdu de leur talent et continuent de nous faire vibrer avec un jeu très inspiré du Seven. Les planètes semblent alignées pour une nouvelle qualification en coupe du monde, sans doute dans la poule B, et les nouvelles règles permettant de changer de "nationalité de rugby" permettront peut être de récupérer encore deux ou trois talents des championnats pro français. A suivre....

  • Manu
    15892 points
  • il y a 1 mois
@hussard

Parra? Gomes Sa ? Laranjeira ?

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
Vidéos
News
News