VIDÉO. Le Japon atomise la mêlée de l'Italie... et remporte une nouvelle victoire de prestige (26-23)
Test Matchs : Quand le Japon atomise la mêlée de l'Italie...
Quand la mêlée du Japon atomise celle de l'Italie... au bout, c'est la victoire pour les Brave Blossoms (26-23). C'est la première fois que les Japonais battent la Squadra Azzura.
Samedi dernier au Chichibunomiya Stadium de Tokyo, le Japon a signé un exploit retentissant en venant à bout de l'Italie pour la première fois de son histoire (26-23).

Depuis l'arrivée de l'Australien Eddie Jones à la tête de la sélection, les Brave Blossoms sont innarêtables : ils sont en effet actuellement sur une série de 10 victoires consécutives. Série qui leur a d'ailleurs permis d'entrer pour la première fois dans le Top 10 du classement IRB, devant les Fidji, l'Argentine et les Tonga.

Le Japon qui doit son succès à la vitesse et à l'habilité de ses trois quarts, mais également à sa surprenante mêlée. Après avoir tordu les Gallois l'année dernière, les nippons se sont cette fois payés le luxe de mettre à mal les Italiens, qui alignaient pourtant une belle première ligne avec De Marchi, Ghiraldini et Cittadini. Symbole de cette domination, cette mêlée à la 27ème minute de jeu, où la Squadra Azzura s'est littéralement faite atomiser en reculant de 10 mètres ! Dommage que le ballon soit perdu derrière.



Vexés, les Italiens auront réussi à quelque peu rectifier le tir dans domaine de la mêlée en seconde période. Pas suffisant néanmoins pour venir à bout des Japonais, également très séduisant dans le jeu. Leur deuxième essai, notamment, est intervenu après une séquence de plus de 15 temps de jeu ! De quoi faire rêver le XV de France...

Le résumé du match :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Maubec
    3989 points
  • il y a 5 ans

@MILIOUZ : on rigole mais plaquer des moutons a toujours été une des méthodes les plus utilisées down under de Graham Mourie à Richie McCaw.

Le souci, c'est que je ne sais pas ce qu'on peut faire avec des chèvres...

  • MILIOUZ
    10224 points
  • il y a 5 ans

Marc Dal Maso a envoyé un Poke à Yannick bru et Saint André.

Peut etre leur fait il bosser leurs melees avec quelques unes de ses vaches, comme il le faisait lui meme etant joueur 😊!

  • Jak3192
    49992 points
  • il y a 5 ans

Peut être que les Italiens, à l'instar des Français, sont fatigués de leur saison ?
ah ! ah ! ah !!!
Sérieusement, les Rouges sont plutôt impressionnant sur cette sélection de meilleurs moments.
Surtout cet essai d'une quinzaine de temps de jeu !
On voit pas bcp d'action Italiennes.
Il semble loin le temps ou ils prenaient une valise contre les All Blacks en coupe du monde (144pts en 1995).
Heureusement, ils ne sont pas dans notre poule pour 2015...

  • ttzul
    0 points
  • il y a 5 ans

slt moi c'est ttzul rt je suis à la recherche d'un club sérieux de rugby.

  • sha1966
    51017 points
  • il y a 5 ans

et la l'arbitre ne siffle pas penalité comme en top 14

  • Maubec
    3989 points
  • il y a 5 ans

Ils ne s'attendaient peut-être pas à avancer comme dans du beurre, à partir d'une certaine vitesse de progression, la maîtrise de la balle dans les pieds du 8 devient un peu plus compliqué...
Pas dit qu'Holani (pourtant très bon et qui serait en partance pour le SuperRugby selon certaines rumeurs australiennes) en ait si l'habitude.

Pour le coup, peut-être que Chouly sait le faire mais bon, on n'est pas prêt de revoir l'EdF avancer de 10m sur mêlée, même face à l'Italie...

Sinon le boulot de DalMaso donne de sacrés résultats et on voit une grosse progression de cette équipe depuis 2012. D'abord derrière et aujourd'hui devant.
A noter pour ceux qui ne suivent pas le rugby sudiste ou nippon qu'au sein de cette équipe, déjà 4 joueurs jouent en SuperRugby : le 9, Tanaka, l'un des meilleurs au monde actuellement. Le 10 (Tatekawa) joue aux Brumbies et le talonneur (Horie) et le 13 (Sau) jouent pour les Rebels.
Du coup, avec cet axe qui a l'habitude du rythme SuperRugby et donc du très haut niveau, pas étonnant qu'ils soient séduisants dans le jeu.

Si ils continuent sur cette voie, viser les 1/4 pour 2019 (ce qui est leur objectif avoué) est désormais un objectif réaliste (par contre, je ne sais pas si ils seront tête de série, étant hôte. Visiblement ce n'a pas été le cas de l'Angleterre pour 2015. Car ce ne serait pas anodin : sortir d'une poule avec la France et l'Italie, ça semble jouable pour eux (si les 3 nations continuent sur leur lancée), si c'est l'Angleterre et l'Afrique du Sud, ça semble plus difficile malgré les progrès actuels)

  • sylche
    37379 points
  • il y a 5 ans

C'est quand même ballot qu'après une telle mêlée ils se fassent quand même chourer le ballon par les italiens.
Ils ne sont peut-être pas encore tellement au point que ça en mêlée 😉

Impressionnant ! On a du souci à se faire si ils se renforcent comme ça devant !

Oui Marc Dal Maso suit toujours cette équipe du Japon. Et oui ils sont costauds dans l'exercice de la mêlée en plus d'avoir une première ligne très mobile et adroite.

Et encore on ne le voit pas dans le résumé mais sur une mêlée dans les 22 italiens, les Japonais ont une pénalité et ils ne prennent pas direct les 3 points mais redemandent une mêlée!!! Et ils remettent les Italiens à l'amende! Grosse paire de leur part!

Après les Italiens ne déméritent pas, mais ils font tomber tous leurs ballons, et n'ont que quatre joueurs vraiment dangereux : Campagnero, Tebaldi, et leurs deux ailiers, dont un qui fait trois en-avants de suite et le magnifique off-load après trois quatre crochets...

Bon et soignons honnête aussi, l'intensité était assez faible surtout à cause de l'heure du match (14h) et le climat (très chaud et lourd).

Après les Japonais manquent parfois de lucidité, en particulier quand ils relancent à la main de leurs 22 à 3 contre 5, alors qu'un jeu au pied aurait été opportun, c'est que Mc Lean en face...

Par contre ils ont une vraie belle fluidité technique balle en main, et peu d'étrangers dans le groupe...

Un 9 très bon, vif et bon plaqueur, une paire de centre technique, robuste et rapide, un 11 supersonique (il pose un cad deb pas dégueulasse sur 3 mecs et est à un cheveu de passer sur le petit côté) bon le 14 passe en moins de 5 min de la lumière à l'ombre avec un essai suivi d'un smash de volley avec la combo biscotte + essai de pénalité, un 10 correct et appliqué qui fait jouer ses coéquipiers, et un paquet où les problèmes de taille semblent être résolus...

Non vraiment une belle équipe bien plus plaisante à voir jouer que les Français...

Japan Way : ils préparent 2019

  • thiboo
    26445 points
  • il y a 5 ans

Si ils continuent sur cette voie les Japonais vont être solides pour leur mondial...

Manquerait plus qu'ils nous battent (ce qui est loin d'être impossible), ça ferait peut-être enfin bouger la fédé sur le(s) problème(s) de l'équipe nationale!

  • CEVEN
    159363 points
  • il y a 5 ans

Marc DAL MASO est-il toujours en charge de la mêlée aux côtés d'Eddie Jones ?

Si oui, son travail porte ses fruits et a armé le Japon d'une belle capacité dans ce secteur 😊

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos